Developpez.com

Plus de 14 000 cours et tutoriels en informatique professionnelle à consulter, à télécharger ou à visionner en vidéo.

L'ère du BIOS touche à sa fin, l'UEFI prend le relais
Avec plus de souplesse et de rapidité pour le boot

Le , par jamesfayssal, Chroniqueur Actualités
Le démarrage traditionnel du PC tel que nous le connaissons prendra bientôt moins de temps.

C'est en tout cas ce que laisse promettre l’avènement annoncé pour 2011 de l’UEFI (Unified Extensible Firmware Interface).

L'UEFI est censé remplacer le BIOS. Par rapport à ce dernier, il apportera plus de souplesse, permettra à la machine de se libérer des contraintes matérielles et chargera les systèmes d’exploitation plus rapidement.

Conçu à partir des spécifications de l'EFI, l’UEFI a été développé en langage C et permettra plusieurs évolutions.

Le «bon vieux » BIOS a largement rempli sa mission depuis sa création. Il n’était en effet pas prévu qu’il tienne plus de trois décennies. Et cette mission devrait bientôt s'achever. C’est ce qu’affirme en tout cas Mark Doran, directeur du Forum UEFI lors d’une interview avec la BBC, qui prévoit que le BIOS se verra remplacé par l’UEFI à partir de 2011.

Dans l’acronyme UEFI, le mot « Extensible » est essentiel.

Selon Doran, l’indépendance du système d’exploitation par rapport à la plateforme matérielle est primordiale. Pour un clavier, par exemple, le système d’exploitation reçoit l’information qu’il y aura une entrée de type clavier – et ce sans avoir à spécifier le port de communication entre le périphérique et la machine. La phase de pré-démarrage est ainsi allégée. Conséquence, plus de flexibilité pour le système pour prendre en charge les différents types d’entrée. Et un boot raccourci d'autant.

Mark Doran est confiant sur le succès que devrait rencontrer l’UEFI. Pour lui, la technologie a déjà fait ses preuves chez plusieurs constructeurs renommés. A commencer par Intel, AMD ou HP.

Le travail de développement de l'UEFI est néanmoins toujours en cours (pour valider les dernières nouveautés en matières de spécifications).

Mais il semble bien annoncer le début de la fin pour le BIOS.

Source : Interview à la BBC

Les travaux l’UEFI annoncent-ils vraiment la fin du BIOS ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Mpolo Mpolo - Membre régulier http://www.developpez.com
le 06/10/2010 à 21:58
J'aimerai bien savoir tout ce que ce nouveau Bios apportera réellement de plus.
Car la souris ne me semble pas une nécessité absolue, loin de là.
J'ai vu/lu quelque part qu'il contiendrait même des jeux !
Je crains alors quelques lourdeurs s'il se dote d'une sorte d'interface graphique pour la souris et des jeux.
J'observe que le Bios met tout au plus 10 secondes pour lancer l'OS.
Même si l'UEFI divisait ce temps par deux (ce dont je doute) on gagnerait au plus 5 secondes.
Mais Windows met, lui, au mieux 30 secondes pour se lancer. Et encore, quand il donne la main on le voit ramer encore pendant plus de deux minutes durant lesquelles le disque dur travaille sans relâche.
Alors je pense que si l'on veux raccourcir le temps de démarrage des ordis c'est avant tout sur l'OS qu'il faut travailler.
Et avec Windows il faudrait travailler dur.
Je vais de ce pas voir quel Bios est implanté danas mon tout nouveau Dell Vostro 3700.
Avatar de monnoliv monnoliv - Membre habitué http://www.developpez.com
le 07/10/2010 à 9:00
Le BIOS (qui réside en flash) boote certainement plus vite que n'importe quel soft sur DD. Il ne faut pas confondre tests hardwares, qui prennent du temps, avec chargement du BIOS en RAM. Si chez certain utilisateurs le BIOS met 15 s à "booter", c'est à cause des tests effectués, pas du chargement du BIOS lui même en RAM.
Autre chose, la flash qui contient le BIOS est en théorie beaucoup plus rapide à la lecture que n'importe quel SSD puisqu'elle est directement connectée au bus système et pas interfacée avec un chip goulot.
Bon, maintenant il est possible que pour une raison de coût, cela change. Surtout si le BIOS ou UEFI devient un mastodonte.
Avatar de Okaryn Okaryn - Membre confirmé http://www.developpez.com
le 07/10/2010 à 18:50
Citation Envoyé par monnoliv  Voir le message
Le BIOS (qui réside en flash) boote certainement plus vite que n'importe quel soft sur DD.

L'UEFI n'est pas stocké sur disque, il est stocké de la même façon que le Bios. Le cas du EeePc mentionné plus haut est une variante.

L'avantage de l'UEFI est qu'il ne sera plus nécessaire d'initialiser tous les périphériques comme le fait le Bios.

Ensuite, ne vous fiez pas au vieux test EFI que l'on trouve partout avec notamment le truc des jeux, ce n'était qu'une ébauche et qui rendait en plus le boot plus long qu'avec le Bios !

Question lourdeur, il ne faut pas non plus confondre le boot avec UEFI et l'interface permettant de manipuler l'UEFI qui n'influe pas avec le boot (on y accède via l'appuie sur une touche).

Pour l'overclocking, rien n'indique que ça ne sera pas faisable. Ce n'est pas parce qu'actuellement ce n'est pas proposé que ça sera toujours le cas. Il y a plein de Bios qui ne proposent pas d'overclocking.
Avatar de cinemania cinemania - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 07/10/2010 à 19:32
Okaryn oui les bios en question sont sur des cartes qui ne le permettent pas... mais tout le monde n'achète pas une carte mère à moins de 100€.

si t'achète une carte mère a 400€ avec un tas d'options et de fonctions à la con, la moindre des choses est de pouvoir les activer/désactiver à volonté, ce qui n'est généralement possible qu'après redémarrage de la machine, après un réglage dans le bios, car ces fonctionnalités sont pour le moins totalement invisible pour l'OS, ou il n'est clairement pas assez détaillé pour cela.
en prime l'overcloacking sur OS directement poserait le problème des mauvais paramétrages qui rendrait alors l'ordinateur totalement inutilisable... ce qui fait que pour l'instant... tout ce que je vois c'est un vaste retour en arrière.
Heureusement que ces dites cartes à 400€ au risque de passer pour des cons restent toujours au bon vieux bios, certes plus lent, mais au final, plus réglable.
Va initialiser et configurer des grappes RAID sur ton OS tiens qu'on rigole, vu qu'il est pas encore installé et que ca doit être configuré avant de l'installer

l'UEFI a encore du chemin a parcourir pour prétendre remplacer le bios au vue des conditions actuelles.
Avatar de pasdeface pasdeface - Membre averti http://www.developpez.com
le 08/10/2010 à 11:15
il se dit un peu n'importe quoi sur ce topic.
Okaryn a plutot bien résumé ce qu'il faut savoir.
Pour répondre à cinemania, je vois pas pourquoi tu parle d'OS. l'uefi fera tout ce que faisait le bios, ca reviendra au meme quand tu seras dans ton OS.
Avatar de cinemania cinemania - Membre expérimenté http://www.developpez.com
le 09/10/2010 à 0:18
pasdeface... tout ce que fait un bios....

ba pas trop non... c'est plus trop cohérent avec le but du machin... si je puis dire... s'il fait tout ce que fait un bios, tu en reviens à remplacer un bios, par un bios. et dans ce cas, on pourrait tout aussi rendre plus rapide le bios.

le fait est qu'actuellement c'est loin d'être le cas donc on est loin d'avoir le même niveau de réglage qu'un bios, la preuve, est que justement on veut que l'os se démerde.
d'ailleurs ca c'est très bien, passé les détails que j'ai déjà exposé, avec les os modernes, mais si tu dois réinstaller un os plus ancien tu risque de très belles déconvenues.

pour en revenir à RAID, c'est une partie qui rendent le bios le plus lent possible, malheureusement cette phase est indispensable dès que tu utilise la technologie... l'UEFI qui utiliserait et permettrait de règler finalement la chaine RAID, reviendrais en arrière et ne servirait au final à rien donc...

et puis si je parle d'OS, c'est parce que le but est bien là, laisser à l'OS le choix de se débrouiller lui même avec le hardware, ce qu'il fait déjà en partie c'est vrai, mais pas autant qu'il le faudrait pour rendre un UEFI réellement intéressant.

tiens désactive un disque dur dans le bios et va sur windows vista ou seven et comme par hasard tu constatera que le disque est là... effectivement, déconcertant n'est ce pas... on peut donc dans ce cas se faire l'économie d'un test de découverte des HDD dans un bios au final.
enfin ca c'est si tu es hors raid, parce que dès qu'on commence à causer RAID, la musique n'est plus la même...
Avatar de pasdeface pasdeface - Membre averti http://www.developpez.com
le 11/10/2010 à 8:42
en meme temps, tout ne peux pas rester retro-compatible à l'infini.
Linux supporte l'uefi depuis 2000... il y a plus de 10 ans.
Donc les avantage de l'uefi valent le coup de ne plus supporter les versions anterieures a ca (de mon point de vue).
Avatar de Tournesol79 Tournesol79 - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 07/12/2010 à 1:13
Bonjour à cette liste ...

Je suis tout à fait d'accord avec toute évolution apportant plus de
rapidité ou de solutions en ce qui concerne le BIOS qui, pourtant, est
et restera actif pour longtemps.

Toutefois, je n'admet pas que les développeurs de l'UEFI ne rendent pas
TOUTES leurs applis RETRO-COMPATIBLES avec le vieux BIOS !!!

En effet, lorsqu'on veut acheter une machine neuve (serveur IBM ou HP
par ex.) on ne trouve pas la possibilité simple d'installer un vieil OS qui
devrait pouvoir être installé par le biais d'une 'émulation rigoureuse' du
vieux BIOS ... cet OS ne connaissant pas encore (même aujourd'hui), les
nouvelles (pas pour lui, c'était le 'up to date') fonctions dont il n'a
EVIDEMMENT PAS BESOIN !!!.

Hors, pour des raisons seulement financières, on ne demande surtout pas aux
développeurs de l'UEFI de rester DANS LES FAITS compatible avec le BIOS.

Comment ce fait-ce ???

On doit avoir envie de rendre sa machine plus 'propriétaire', et interdire
ou favoriser certains OS de ses 'amis' ! ! !

En fait, on annonce un 'super truc' qui permet plein de trucs ... et on
verrouille le vieux BIOS qu'on pourrait pourtant émuler facile pour 'bloquer'
les anciens OS dont on ne veut pas avoir à connaitre l'existence car ce
n'est pas si simple ...

Ce faisant, on empêche ceux-la de fonctionner sur des machines 'modernes'

Vous avez dit moderne ??? alors qu'incapable de supporter des vieux trucs ???

Cela veut aussi dire qu'on s'autorise à ne pas former les techniciens de
maintenance à des trucs qui ont été les 'meilleurs' de leur temps, et qui
ont induit l'évolution des versions actuelles ...

Autrement dit, on ne veut pas que ces gars puissent comprende l'évolution
des choses, et deviennent des robots qui 'appliquent' bêtement leur flow-
chart de réponse aux problèmes, et deviennent très facile à recruter
(beaucoup moins cher que ceux qui connaissent !!!) car pratiquement
n'importe qui peut suivre les flow-chart sur un écran ! ! !

Je demande à tous d'exiger de pouvoir monter par ex un vieux DOS 3.1
sur un serveur actuel avant de l'acheter, que ce soit sur une disquette (sis si
ça existe même en usb), un disque ST506 ou IDE ou SCSI ou SATA ou autre
support ! ! ! , et de pouvoir 'booter' si il a mis tout ce qu'il faut sur le
support, comme il veut ! ! !

Je suis un vieux tromblon dans le domaine, mais je souhaite que ce soit
ainsi, car, en fait, il en va de l'avenir de tous ...

Bonne réflexion à tous sur ces propos épistolaires

Et j'attends des nouvelles sur la façon dont les constructeurs verront
icelles ...

Amicalement

Tryphon
Avatar de Tournesol79 Tournesol79 - Futur Membre du Club http://www.developpez.com
le 07/12/2010 à 1:17
Bon

Je viens de regarder la date des posts ...

Ca n'a pas bougé depuis ici ???

Ce n'est pas grave, mais il y en avait déja qui avaient vu que l'UEFI ne
faisait deja pas ce que faisait le BIOS !!!

Bonne nuit ... je pense qu'il y aura une suite plus 'actuelle' !!!

Avatar de JML19 JML19 - Expert éminent sénior http://www.developpez.com
le 20/12/2010 à 21:16
Bonsoir

l’UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) = BIOS Basic Input Ouput System.

Le BIOS est un firmware évolutif qui s'appel BIOS.

Mais de toute façon il faudra un système qui gère un PC évolutif, donc un firmware évolutif, donc un BIOS.

Autrement il faudra uniformiser les contrôleurs d’interruptions programmables pour qu’ils puissent reconnaître et attribuer une interruption et une plage mémoire pour tous les matériels qui ne sont pas encore créés.

Les périphériques d’entrée/sortie fonctionnent avec une interruption hardware et une plage mémoire d’entrée/sortie et sont exploités avec des interruptions logiciels et des plages mémoires volatiles.
D’où l’appellation BIOS donnée à ce firmware évolutif.
Avatar de deltree deltree - Membre averti http://www.developpez.com
le 23/12/2010 à 14:07
Le BIOS et l'EFI sont le firmware du PC. l'UEFI sera (peut-être?) le successeur du BIOS, donc aura la même utilité: booter le système sur disque, mais n'aura pas les spécifications que le BIOS: Peut-être la fin des interruptions mode réel 16 bits?

De mémoire quand on apprenait l'assembleur sous DOS, on n'avait accès qu'aux interruption BIOS, qui ne sont de toute façon plus accessibles en mode protégé sous Windows, donc une vieille survivance devenue inutile.

bref, voila la page uefi, on se demande si ça bouge:
http://www.uefi.org/home/
Offres d'emploi IT
Ingénieur bureau études cao h/f
Atos - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix-en-Provence (13100)
Gestionnaire de données h/f
Atos - Pays de la Loire - Angers (49000)
Technicien de maintenance hardware h/f
Kobaltt - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Hardware