HP montre le premier prototype de la Machine
Qui veut révolutionner le monde des serveurs, avec des calculs jusqu'à 8000 fois plus rapides

Le , par dourouc05, Responsable Qt
La nouvelle génération de superordinateurs devra atteindre des puissances de calcul phénoménales, de l’ordre de l’exaflops, dix fois plus que les machines actuelles — sans consommer trop d’énergie, le facteur limitant actuel. La solution d’HP se nomme The Machine, un projet lancé il y a un certain temps et dont le premier prototype vient d’arriver (il sera disponible à la vente à l’horizon 2018-2019). Les promesses sont là : un facteur d’accélération de 8000 par rapport aux serveurs habituels sur des modèles financiers. Pour y arriver, HP a complètement repensé l’architecture d’un ordinateur, pour rapprocher les calculs de la mémoire. Actuellement, beaucoup de fabricants misent sur l’option inverse : rapprocher la mémoire du calcul en intégrant le tout sur la même puce, avec des technologies comme HBM ou HMC.



L’une des briques fondatrices de la Machine est le transfert de l’information par de la lumière, ce qui permet aux processeurs d’accéder à l’information en mémoire à des vitesses nettement plus élevées qu’actuellement : plusieurs processeurs peuvent accéder à la même banque de mémoire en même temps.

Cette communication utilise la technologie optique X1 d’HP, qui permet d’atteindre des débits de l’ordre de 1,2 térabits par seconde. Intel s’est lancé dans la même voie, avec son intégration de la communication photonique dans des composants en silicium. Contrairement aux autres technologies employées dans le développement de la Machine, cette électronique photonique d’HP sera vraisemblablement offerte de manière indépendante, pour des serveurs plus classiques.

Les processeurs utilisés ont été développés spécifiquement pour la Machine. Il s’agit de systèmes sur puce (SoC), c’est-à-dire que la puce du processeur embarque bien d’autres fonctionnalités, lui permettant de communiquer avec l’extérieur (notamment la mémoire). Cependant, aucun autre détail à ce sujet n’a filtré.



Pour le moment, la mémoire utilise des barrettes DRAM traditionnelles, mais en des quantités non négligeables : huit téraoctets par machine (trente fois plus qu’un serveur actuel, cent fois plus qu’un PC grand public). Lors de la commercialisation, cette quantité pourrait encore monter jusque plusieurs centaines de téraoctets.

Initialement, la mémoire devait se baser sur le concept révolutionnaire de memristance, un mélange entre une résistance électrique et un composant de mémoire non volatile (sa valeur reste sauvegardée même quand l’alimentation est coupée). La vitesse d’accès devait être similaire à la DRAM. Ainsi, les memristances étaient prévues pour remplacer le stockage à long terme des serveurs (disques durs et SSD), en y apportant une latence plus faible et un débit plus élevé. Cependant, leur développement prend plus de temps que prévu : elles pourraient arriver pour la première version commerciale de la Machine, mais sans certitude.


Sources : HPE Unveils Prototype of “The Machine”, HP Has Unveiled A New Supercomputer Called The Machine And It Is Up To 8,000 Times Faster Than Existing PC’s (images).


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de joublie joublie - Membre habitué https://www.developpez.com
le 22/12/2016 à 14:37
Gordon Moore va avoir une attaque !
Avatar de KEKE93 KEKE93 - Membre averti https://www.developpez.com
le 22/12/2016 à 14:51
Ca y est, HP redevient en phase avec son slogan " HP Invent".
La première innovation disruptive d'HP depuis 30 ans avec la commercialisation de la première imprimante jet d'encre!!
Avatar de Bigb Bigb - Membre actif https://www.developpez.com
le 22/12/2016 à 16:40
Enfin une annonce qui fait rêver dans le secteur, car depuis quelques années à chaque sortie et chaque génération les gains sont de quelques % (si ce n'est des pertes, pour des baisses de consommation certes).
Et c'est étonnant de voir HP sur le devant de la scène, on aurait imaginé Google, Apple ou Samsung. Peut être que le fait d'être un challenger a motivé HP ?
Avatar de Asdra Asdra - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 22/12/2016 à 17:32
Welcome my friend, welcome to the machine..

Avatar de MaximeCh MaximeCh - Membre actif https://www.developpez.com
le 22/12/2016 à 21:14
Photonique et memristors, ça redonne envie après l'asymptote de Moore
Avatar de lulu7 lulu7 - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 23/12/2016 à 18:18
aucun interet
1) c'est de la mémoire volatile
2) Windows 10 est incompatible avec cette machine, j'vois pas avec quoi ils vont la faire démarrer
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/12/2016 à 18:43
Citation Envoyé par lulu7  Voir le message
aucun interet
1) c'est de la mémoire volatile
2) Windows 10 est incompatible avec cette machine, j'vois pas avec quoi ils vont la faire démarrer

Linux
Ou un système proprio
Avatar de champsy_dev champsy_dev - Membre actif https://www.developpez.com
le 28/12/2016 à 12:47
1) c'est de la mémoire volatile

Et bien justement la plupart des informations mise en mémoire sont temporaire et heureusement car sinon elle serais rapidement saturé (la mémoire).C'est d'ailleurs pour cette raison que l'on désalloue la mémoire dans les langages bas niveau ou qu'un Garbage collector s'en charge dans les langages de plus haut niveau.
Si la mémoire volatile est beaucoup plus rapide, les deux peuvent cohabiter, une information serais d'abord stocké en mémoire volatile, si elle y reste trop longtemps on la bascule dans une mémoire non volatile, non ?
Avatar de RyzenOC RyzenOC - Membre émérite https://www.developpez.com
le 28/12/2016 à 12:56
Citation Envoyé par champsy_dev  Voir le message
Et bien justement la plupart des informations mise en mémoire sont temporaire et heureusement car sinon elle serais rapidement saturé (la mémoire).C'est d'ailleurs pour cette raison que l'on désalloue la mémoire dans les langages bas niveau ou qu'un Garbage collector s'en charge dans les langages de plus haut niveau.
Si la mémoire volatile est beaucoup plus rapide, les deux peuvent cohabiter, une information serais d'abord stocké en mémoire volatile, si elle y reste trop longtemps on la bascule dans une mémoire non volatile, non ?

A l'origine cette machine devait avoir une mémoire plus rapide que la ram mais non volatile.

Mais sinon je crois qu'il voulait dire qu'il n'y a que de la mémoire volatile dans cette machine, ce qui peut poser probleme dans un contexte ou je souhaite enregistrer des informations je fais comment (de manière rapide) ?
Faire transiter des datas d'une machine à une autre c'est lent, déja que la ram c'est lent...
Avatar de bunam bunam - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 30/12/2016 à 14:41
Citation Envoyé par RyzenOC  Voir le message
A l'origine cette machine devait avoir une mémoire plus rapide que la ram mais non volatile.

Mais sinon je crois qu'il voulait dire qu'il n'y a que de la mémoire volatile dans cette machine, ce qui peut poser probleme dans un contexte ou je souhaite enregistrer des informations je fais comment (de manière rapide) ?
Faire transiter des datas d'une machine à une autre c'est lent, déja que la ram c'est lent...

L'intérêt de la RAM non volatile est de virer le @#&! de disque (HD ou SSD) afin de ne faire presqu'aucun transfère. Du coup il faut revoir en profondeur les systèmes d'exploitation qui passent actuellement beaucoup de temps a réaliser ces taches.

En fait une fois que la RAM non volatile est chargée du programme et des datas on peut effectuer des calculs directement sur celle-ci sans passer par le disque.

Si on coupe le jus, pas grave, on rallume et ça reprend exactement là ou on en était. Sur un système portable on pourrait couper le jus plus souvent pour économiser la batterie. La mise en veille = on coupe le jus. Il n'y aura plus de rafraîchissement de la RAM encore une économie.

En deux mots : c'est une révolution !

La prochaine révolution c'est de faire rentrer toute cette RAM directement dans le SOC !
Offres d'emploi IT
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Hardware