Intel donne des détails sur la 8e génération de processeurs Intel Core
Qui sera gravée en 14 nm et apporterait des gains de performance de 15 %

Le , par dourouc05, Responsable Qt
Lors d’une conférence destinée à ses actionnaires, Intel a révélé travailler sur une huitième génération de processeurs Core avec un processus de gravure en 14 nm — une version améliorée de celui arrivé en 2014. L’augmentation avec la génération actuelle (Kaby Lake, lancée entre septembre 2016 et janvier 2017) de processeurs était de l’ordre de dix à quinze pour cent, selon les tests, exclusivement dus à une augmentation de la fréquence d’horloge (permise par l’amélioration du procédé de fabrication). Cette fois, Intel promet, pour la deuxième moitié de 2017, au moins quinze pour cent d’augmentation — et, vu que le processus n’a pas tellement évolué, l’augmentation viendrait d’évolutions de la microarchitecture.


Cette annonce n’était pas tellement attendue : la génération Kaby Lake aurait dû être suivie de Cannon Lake, sur un processus 10 nm, qui permet de graver des transistors nettement plus petits (qui consomment et chauffent moins). À peine après avoir annoncé sa nouvelle cadence de sortie de produits (trois générations se suivent : la première améliore processus, la seconde la microarchitecture, la troisième optimise le tout), Intel s’apprêterait donc déjà à la modifier, pour ajouter une deuxième étape d’optimisation.


Le changement de stratégie était mû par les difficultés de mise au point du processus 14 nm. Cette nouvelle génération pourrait indiquer des difficultés supplémentaires pour ces nouveaux développements. Il n’empêche, pendant la même présentation, Intel n’a pas pu s’empêcher de rappeler leur avance de trois ans sur la concurrence en termes de densité de transistors sur une puce — des allégations confirmées par des sources extérieures. Ainsi, le 10 nm de la concurrence (qui commence à arriver) est à peine meilleur que le 14 nm qu’Intel utilise depuis 2014 — même si, au niveau marketing, Intel se fait passer pour attardé.


Cette présentation a aussi laissé passer un message de manière assez détournée : les processeurs pour les centres informatiques auront la priorité pour le prochain processus (Data center first to next process node, sous Changes to operating margin dans l’image qui suit). On peut en déduire qu’Intel vise haut et fort pour la prochaine génération de Xeon — que ce soit en finesse de gravure (les premiers processeurs en 10 nm ?) ou en variante de processus (10 nm orienté haute performance ou basse consommation ?). Cependant, cette phrase pourrait aussi s’appliquer à la récente activité ARM d’Intel — l’avenir nous le dira.


Au niveau investissements, Intel se prépare pour l’avenir : le chantier de son usine 42 reprend vie, après son arrêt en 2014, sur fond d’effondrement du marché du PC et des difficultés du fondeur côté mobile. La construction avait débuté en 2011, dans l’Arizona (aux États-Unis) et l’usine devait produire des puces pour l’alors futur processus 14 nm. Le bâtiment est prêt, avec les mécanismes de ventilation spécifiques à la production de semiconducteurs, mais il n’a aucun équipement pour la production proprement dite.

Avec ces sept milliards, Intel se prépare pour le processus de gravure qui suivra le 10 nm, c’est-à-dire à l’horizon 2020-2021. Ce processus 7 nm sera utilisé pour tous les processeurs de la firme quand il sera prêt. Peu d’indications ont filtré jusqu’à présent, si ce n’est qu’Intel utilisera probablement les EUV (sans certitude).


Sources et images : Intel verspricht über 15 Prozent mehr Leistung, Intel’s 8th Generation Core i7-8000 Series Processors To Feature Performance Greater Than 15% Over 7th Gen CPUs – Launching in 2H of 2017, Intel Confirms 8th Gen Core on 14nm, Data Center First to New Nodes, Intel to Equip Fab 42 for 7 nm.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de melka one melka one - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 12/02/2017 à 20:10
d'un coté Samsung et TSMC qui comptent démarrer la gravure en 10 nano des cette année de l'autre AMD qui semble avoir rattrapé son retard deux raison qui poussent Intel a réagir. on risque d' assisté a un come-back du début des année 2000 ou il fallait changer de processeur tous les six moi car devenu obsolète
Avatar de 23JFK 23JFK - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 12/02/2017 à 23:34
Citation Envoyé par melka one Voir le message
...on risque d' assisté a un come-back du début des année 2000 ou il fallait changer de processeur tous les six moi car devenu obsolète
Pas forcément, cette fois les processeurs auront des spécialisations très pointues qui ne devraient pas se faire concurrences. En plus développer des jeux est devenu une telle usine à gaz en terme de personnels et de coûts et d'enjeux financiers pour les studios que ces derniers ne vont certainement pas se jeter sur du proco sans visibilité sur son marché et ce d'autant plus que les machines actuelles ont déjà atteint un niveau de photo-réalisme qui ne présente plus grand intérêt à améliorer.
Avatar de iks404 iks404 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 13/02/2017 à 8:17
"où il fallait changer de processeur tous les six mois car devenu obsolète"
Inutile de changer de Proc pour 15%.
J'ai un i7 3770k (Socket LGA1155) qui fait largement l'affaire aujourd'hui. (bien mieux que beaucoup d'ordinateurs vendu dans le commerce par exemple.)
Si justement Intel ne pousse ses Proc. que par 15%, c'est qu'il n'y a pas grande utilité de doubler les cadences sur 2 années comme à l'époque.
Voir + : Gordon E. Moore
Avatar de toopac toopac - Modérateur https://www.developpez.com
le 13/02/2017 à 10:02
Citation Envoyé par iks404 Voir le message
Si justement Intel ne pousse ses Proc. que par 15%, c'est qu'il n'y a pas grande utilité de doubler les cadences sur 2 années comme à l'époque.
Ou qu'il n'a plus vraiment de concurrence
Avatar de foetus foetus - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 13/02/2017 à 10:30
C'est un peu un mix de pleins de paramètres

Parce qu'à l'époque
  • la différence de performance se faisait sentir (surtout les jeux)
  • l'architecture P4 était une tannée avec les Watts qui s'envolaient. Avec les Core, cela va faire 6-8 ans de tick-tock
  • la concurrence qui avait une génération maitrisée et performante (et à pas cher)
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 13/02/2017 à 11:06
Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
ce d'autant plus que les machines actuelles ont déjà atteint un niveau de photo-réalisme qui ne présente plus grand intérêt à améliorer.
Pour du full-HD peut être, mais rajoute un peu de 4k, d'augmentation de FPS ou de réalité virtuelle et tu as des axes de progressions intéressants.

En tout cas je suis d'accord, ajouter du photoréalisme n'apporte plus rien aux jeux. ou pas grand chose. Ce sont les designers 3D qui peuvent se reposer, pas les fondeurs ^^

Quand on aura (et on l'aura), la gestion de la 4k en 60FPS intégré dans un i3, on aura franchi une nouvelle marche technologique ^^
Avatar de Andarus Andarus - Membre averti https://www.developpez.com
le 13/02/2017 à 11:08
Citation Envoyé par toopac Voir le message
Ou qu'il n'a plus vraiment de concurrence
Ou qu'on ne sait plus comment doubler les fréquences, si on pouvait faire un single core 16 Ghz on ne s’embêterait pas avec les multi-core
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 13/02/2017 à 11:46
J'ai lu quelque part qu'On sait comment faire ça : Il faut augmenter la surface des processeurs. Pour du 16Ghz, il faudrait environ un processeur de la taille d'une carte postale (où tout du moins c'était l'estimation à l'époque de l'article :p ) et ça pose des problème de vitesse de transfert d'info d'un endroit du proco à l'autre...
Avatar de Andarus Andarus - Membre averti https://www.developpez.com
le 13/02/2017 à 13:29
Si tu as encore le lien de l'article ça m’intéresse.
Avatar de foetus foetus - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 13/02/2017 à 13:37
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
ça pose des problème de vitesse de transfert d'info d'un endroit du proco à l'autre...
Le bobo électron intra-muros doit aller en Province via le RER
Offres d'emploi IT
Technicien de maintenance hardware h/f
Kobaltt - Midi Pyrénées - Toulouse (31000)
Consultant systèmes embarqués h/f
AXILEO - Ile de France - Paris (75000)
Développeur arduino / hardware & software
C&L lighting - Ile de France - Palaiseau (91120)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Hardware