Le premier GPU distinct d'Intel devrait avoir une déclinaison jeu pour 2020
Les rumeurs sur Arctic Sound s'accumulent

Le , par dourouc05, Responsable Qt & Livres
La rumeur faisait déjà état des projets d’Intel pour lancer des cartes graphiques de haut niveau, bien plus performantes que les cartes intégrées actuelles. Selon les sources, les premiers plans se focalisaient sur les applications côté serveur : encodage de vidéo, voire calcul de haute performance auraient été les cibles principales d’Arctic Sound. Cependant, un analyste de Motley Fool (déjà à l’origine des fuites sur Arctic Sound) indique qu’Intel aimerait entrer sur le marché des cartes graphiques en faisant grand bruit.

En pratique, cela signifie que les processeurs développés seraient disponibles en versions orientées serveur, mais aussi client, sous l’impulsion de Raja Koduri. Le niveau de puissance atteint devrait donc être comparable au haut de gamme d’AMD et de NVIDIA, avec une sortie prévue vers 2020 — c’est-à-dire demain, l’investissement pour créer une architecture de processeur graphique en partant de zéro étant énorme, même pour Intel.


Plus dans le côté technique, ces processeurs devraient être intégrés à des processeurs centraux avec la technologie EMIB. En d’autres termes, il s’agirait d’inclure plusieurs puces différentes dans un même boîtier. Ces puces devraient être conçues de manière modulaire : Intel pourrait inclure deux à quatre composants par puce, selon le niveau de performance à atteindre.

L’écart technologique à atteindre pour rattraper la concurrence n’est probablement pas hors de portée pour Intel : certes, il faut développer une architecture complète ; cependant, cette société maîtrise l’intégralité des processus de fabrication, une exception sur le marché des semi-conducteurs. Or, la fabrication a un impact sur une grande partie de la consommation énergétique des puces — et il s’agit justement du nerf de la guerre, d’un grand facteur limitant pour les processeurs actuels.

Source et images : Intel Discrete GPU Codenamed Arctic Sound Will Have Gaming Variant, Landing in 2020.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de datalandia datalandia - Bot Troll en alpha-test https://www.developpez.com
le 07/04/2018 à 12:06
bonne nouvelle
a voir quand meme ce qui vaudront en jeux...

par contre, si comme dit dans l'article intel fabrique bien les puces CPU/GPU, ils ne fabrique pas de GDRR/HBM hors c'est aussi un élément important dans un GPU qui peut causer des pertes de perf en fonction du fondeur.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 07/04/2018 à 19:51
Selon l'intuition que j'ai des par-ci parla, je mise plus pour du indispensable VR...
Avatar de Christian Olivier Christian Olivier - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 11:42
Avec le recrutement de Chris Hook, Intel pourrait préparer sa transition vers la suprématie du GPU
Comme l'a prédit le PDG de NVIDIA

La rumeur qui circulait depuis l’annonce de son départ de la firme de SunnyVale plus tôt ce mois vient d’être confirmée : Chris Hook, ancien directeur marketing des produits chez AMD, travaille désormais pour Intel. Il rejoint ainsi son ancien collègue Raja Koduri, précédemment vice-président senior et architecte en chef chez Radeon Technologies Group (RTG), qui est, depuis novembre 2017, vice-président senior et architecte en chef de la division Core and Visual Computing de la firme de Santa Clara. Avec cette nouvelle annonce, Intel pourrait marquer sa volonté de donner un coup de pied dans la fourmilière du marché des circuits graphiques afin de s’attaquer au monopole des deux ténors de ce secteur que sont AMD et NVIDIA ainsi qu’aux différents sous-marchés juteux qui y sont rattachés.


Le regain d'intérêt fortement marqué de la firme de Santa Clara pour cette technologie pourrait trouver un début d’explication derrière les propos du fondateur et PDG de l’entreprise NVIDIA, Jensen Huang, qui, à l’occasion d’une conférence sur les processeurs graphiques qui s’est tenue en septembre dernier, a prédit la baisse drastique de la croissance des performances des CPU, une situation qui obligerait les entreprises à se tourner vers des alternatives comme les GPU.

Selon Huang, les GPU pourraient à terme remplacer les CPU en raison de leurs capacités de calcul supérieures, de leur fort potentiel de développement et des nombreux domaines dans lesquels ils pourraient ou trouvent déjà des applications (encodage de vidéo, calcul de haute performance, jeux vidéo, intelligence artificielle, etc.). On pourrait dès lors penser qu’Intel serait en train de préparer sa transition vers la suprématie du GPU comme l’a prédit le PDG de NVIDIA afin de ne pas passer à côté d’une technologie qui pourrait se révéler incontournable à l’avenir.

Intel aurait-il pressenti les limites du potentiel de ses solutions de calcul face au défi à relever dans le monde du calcul haute performance ?

Chris Hook était notamment chargé de la promotion des dernières puces du fondeur fabless de SunnyVale, à savoir : les GPU Radeon, les Radeon Pro et les CPU de la génération Ryzen. Suite à son départ, AMD a installé à la tête de sa division marketing produit et contenu Sasa Marinkovic, une autre figure charismatique de la boite qui a longtemps travaillé dans l’ombre de Hook. Marinkovic occupait jusqu’à lors le poste de directeur marketing du Radeon Software chez AMD et revendique près de 20 ans d’expérience au sein du groupe.

L’expertise marketing étendue de la nouvelle recrue d’Intel et sa longue relation de travail avec Raja Koduri, pourraient-elles être la combinaison gagnante qui permettra au fondeur de Santa Clara de se faire rapidement une place dans ce milieu ?

Source : WccfTech

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quel est votre avis sur ce recrutement d’Intel ? Pensez-vous qu’il soit judicieux ?
Comment appréhendez-vous l’avenir d’Intel sur le marché des GPU ?

Voir aussi

Le premier GPU distinct d'Intel devrait avoir une déclinaison jeu pour 2020, les rumeurs sur Arctic Sound s'accumulent
Avatar de - https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 12:35
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Comment appréhendez-vous l’avenir d’Intel sur le marché des GPU ?
Pas forcément de GDDR pris en considération, les générations de CPU et donc de GPU vont introduire des étalons HW.
Je crois bien qu'au début, le CPU bas de gamme avait un GPU bas de gamme, l'étalon générationnelle devrait mettre la même gamme pour tous...

C'est aussi un bon moyen pour devenir une référence, surtout lors de la mesure de scores de performances...
Autrement dit, si il n'y a pas de slot PCI-Express, c'est que c'est un ordinateur portable avec un minima générationnelle de performances acceptable...

Il y en a qui doivent par obligation passé au CPU 64 bits... Alors pourquoi s'arrêter que là ?
Même les puces ARM ont un circuit graphique plus répandu que les autres et ainsi plus pratique pour toucher en terme de qualité la majorité des utilisateurs...
Avatar de Matthieu76 Matthieu76 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 12:37
Moi personnellement j'adore Nvidia car l'entreprise investisse beaucoup en recherche et font des trucs vraiment cool en intelligence artificielle.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 12:46
Pareil, j'apprécie beaucoup cette marque (NVIDIA). Depuis qu'il ne fabrique plus de chipset je ne trouve plus de CM potable.
Comme je prête ou donne du matériel à mon entourage familiale, 1 chance sur 8 que le GPU ne soit pas du NVIDIA et certains que la CM soit à base de chipset NVIDIA.
Dans un seul cas à base de chipset ViA.
Avatar de melka one melka one - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 15:29
marketing, gpu j'ai du mal a voir le point commun.
Avatar de Matthieu76 Matthieu76 - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 16:12
Quelqu’un pourrait m'expliquer pourquoi j'ai pris des pousses rouges pour avoir dit apprécier l'entreprise Nvidia ?
Avatar de - https://www.developpez.com
le 30/04/2018 à 18:36


Tu aurais du parler de carte mère MSI et de technologie permettant de ne pas griller la carte en cas d'explosion nucléaire dans l'atmosphère (Military Class). En plus de cela d'abri anti nucléaire et chimique et des façons de communiquer avec l'extérieur en étant confiné, le marché US t'entend plus dès que c'est pour le leur vendre... par contre si c'est à eux de vendre, ils vont surement trouver preneur en France et dans le reste du monde.

Le premier sur les réseaux qui bogues pas en cas d'explosion nucléaire dans l'atmosphère à gagné, c'est l'un des derniers points de vulnérabilités hormis le bouton off...

P.S. : Sachant qu'un astre de plus ou moins petit diamètre devrait frapper la Terre dans quelques années, je suis étonné que le savoir faire US n'ai pas plus de commande...
Avatar de Olivier Famien Olivier Famien - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 13/06/2018 à 3:23
Intel annonce officiellement l’arrivée de ses processeurs graphiques dédiés en 2020,
Intel pourra-t-il se faire une place vu l'avance de NVIDIA et AMD sur ce marché ?

Depuis quelques années, le marché des CPU (processeurs) et des GPU (processeurs graphiques) est en complète mutation. Intel qui depuis bien longtemps dominait le marché des CPU commencent à se faire de plus en plus de concurrents avec d’un côté le concurrent direct, AMD, qui se montre de plus en plus persuasifs avec ses nouveaux processeurs et de l’autre côté d’autres concurrents indirects comme NVIDIA, avec ses processeurs graphiques qui viennent concurrencer les produits d’Intel dans le domaine les serveurs ou de l’apprentissage automatique ou encore Qualcomm qui commence à empiéter sur les platebandes d’Intel avec ses puces ARM compatibles avec les ordinateurs portables tournant avec Windows 10 S sans parler du domaine des centres de données où Qualcomm est maintenant présent avec ses processeurs Centriq 2400 et du secteur mobile où il est véritablement omniprésent contrairement à Intel. Avec cette concurrence manifeste, Intel se doit de réagir au risque de voir ses activités décliner à vue d’œil d’ici quelques années.

En réponse, Intel a entamé une refonte de ses activités et en a posé les bases en appelant dans ses rangs en novembre dernier, Raja Koudori, le vice-président sénior et architecte en chef de la division GPU du fondeur fabless américain AMD. L’objectif de cette refonte est d’unifier ses segments comme le calcul, les graphiques, les médias, l’imagerie et le machine learning, mais aussi de fournir des solutions graphiques discrètes haut de gamme à ses clients, aux centres de données, à l’intelligence artificielle et l’informatique de pointe.

Ainsi, après avoir pu convaincre Koudori d’embarquer dans cette nouvelle vision, le leadeur mondial des processeurs a à nouveau continué à chasser des têtes pour mener à bien ses nouvelles ambitions. En avril dernier, ce fut Jim Keller qui fut annoncé comme le nouvel arrivant dans la maison Intel. À noter que Jim Keller est l’un des concepteurs d’architecture de microprocesseurs les plus respectés au monde. Il est à l’origine des microarchitectures K8 et Zen qui soutiennent les récents processeurs Ryzen et EPYC d’AMD ainsi que les SoC A4 et A5 développés par Apple.

En outre, en plus d’avoir travaillé dans ces deux entreprises, Jim Keller a également fait un détour chez Tesla, le constructeur américain de voitures électriques, en tant que vice-président de la division Autopilot and Low Voltage Hardware, d’où il a été appelé par Intel. Dans ce même mois d’avril, le fondeur américain a également annoncé que Chris Hook faisait à nouveau partie de son équipe. Avant de poser ses valises chez Intel, Chris Hook a exercé pendant environ deux décennies chez AMD en tant que directeur markéting sénior des produits de la firme.

Les personnes ressources nécessaires à ses nouvelles ambitions ayant été réunies, Intel a officiellement annoncé, à travers un tweet de Raja Koudori, que son processeur graphique dédié actuellement en cours de développement sortira en 2020.


À travers ce message, Intel montre clairement qu’il entend se présenter comme un nouveau concurrent face aux deux fabricants de processeurs graphiques AMD et NVIDIA.


Mais l’entreprise aura fort à faire pour rattraper ses deux entreprises. En outre, même si elle maitrise déjà le processus de fabrication des processeurs, concevoir un nouveau processeur graphique en partant de zéro et à la hauteur de ceux qui seront disponibles sur le marché en 2020 ne sera pas une tâche aisée.

Les personnes ressources étant déjà présentes, les finances ne faisant pas défaut, pensez-vous qu’Intel parviendra à se positionner comme un concurrent sérieux dans le marché des GPU ? Où va-t-elle faire échec comme ce fut le cas avec les GPU i740 ?

Source : Twitter, Forbes

Et vous ?

Quel est votre avis sur la nouvelle orientation d’Intel dans le marché des GPU dédiés ?

Intel pourra-t-il se présenter comme un véritable concurrent face à AMD et NVIDIA ?

Ou pensez-vous que l’entreprise devrait se tourner vers d’autres objectifs au risque de faire échec dans les GPU ?

Voir aussi

Intel voudrait une micro-architecture révolutionnaire pour ses futurs CPU haute performance et compte sur d'anciens cadres d'AMD pour y arriver
Intel préparerait son GPU dédié, Arctic Sound et Jupyter Sound devraient arriver dès 2020, sous l'impulsion de Raja Koduri
Le premier GPU distinct d'Intel devrait avoir une déclinaison jeu pour 2020, les rumeurs sur Arctic Sound s'accumulent
Avec le recrutement de Chris Hook, Intel pourrait préparer sa transition vers la suprématie du GPU comme l'a prédit le PDG de NVIDIA
Intel prépare ses pilotes pour l'arrivée de ses GPU distincts, Une première étape dans la concrétisation de son ambition de conquérir le marché
Responsable bénévole de la rubrique Hardware : chrtophe -