Les premières puces de mémoire DDR5 pourraient arriver en 2019
Les premiers prototypes de Cadence et Micron sont déjà disponibles

Le , par dourouc05, Responsable Qt & Livres
Les besoins en mémoire des serveurs actuels ne cessent d’augmenter : pour traiter des volumes de données de plus en plus grands, pour gérer de plus en plus de machines virtuelles, les technologies actuelles montrent leurs limites. Par exemple, certains serveurs peuvent gérer jusqu’à un téraoctet et demi de mémoire… mais cela ne suffira probablement plus dans quelques années.

En effet, chaque serveur n’a de la place que pour un nombre limité de barrettes (chacune étant constituée d’un certain nombre de puces). De plus, les processeurs ne peuvent pas offrir des canaux pour connecter ces barrettes en quantité infinie : les contrôleurs de mémoire étendent leurs capacités pour gérer plusieurs barrettes par canal, ce qui ne peut pas non plus se faire à l’infini. Pour continuer à monter en capacité, pas d’autre choix : il faut que chaque barrette de mémoire ait une capacité plus grande (idéalement, sans consommer trop d’énergie).


C’est pour cela que la norme actuelle, DDR4, sera à terme remplacée par DDR5. La première permet de réaliser des puces de mémoire qui montent jusque seize gigaoctets et d’en empiler huit (une barrette étant alors constituée de plusieurs piles). Au contraire, DDR5 permettra de monter jusqu’à trente-deux gigaoctets et d’empiler plus de puces — même si les détails ne sont pas encore connus.

“DDR5 is mostly a capacity solution, more than performance.” — Marc Greenberg, Cadence

Cadence et Micron ont justement annoncé cette semaine les premières puces de mémoire (Micron) et les contrôleurs associés (Cadence) pour la version provisionnelle actuelle de la norme DDR5, utilisant le processus de fabrication en 7 nm de TSMC. La combinaison permet actuellement de monter à quatre milliards quatre cent mille transferts par seconde — bien plus que la mémoire DDR4 surcadencée à l’extrême. Au niveau énergétique, la tension d’alimentation baisse de 1,2 V à 1,1 V. Au stade des prototypes, cette technologie permet donc de gagner sur tous les tableaux — selon l’organisation de normalisation JEDEC, la version finale pourrait monter à plus de six milliards de transferts par seconde.


Les barrettes devraient garder le même nombre de broches, c’est-à-dire deux cent quatre-vingt-huit, mais avec un arrangement différent pour éviter la confusion avec les barrettes DDR4. Néanmoins, des différences architecturales seront bien présentes : chaque barrette disposera de deux canaux pour échanger les données, avec une largeur de trente-deux bits chacun (une spécificité reprise à la technologie LPDDR4, une variante de DDR4 prévue pour une consommation énergétique moindre, qui dispose de deux canaux de seize bits). Chaque canal aura également ses bus de contrôle (adresse, commande, pour un total de quatorze bits).

Au vu des vitesses considérées, les barrettes haut de gamme disposeront de leur propre régulateur de tension, afin de garder une alimentation très stable. En effet, la norme autorise une variation de trois pour cent de la tension d’alimentation (donc 1,1 ± 0,033 V), ce qui ne sera pas suffisant pour atteindre les plus hauts débits. On ne retrouvera probablement pas ce genre d’équipement pour les barrettes destinées au grand public, les besoins en bande passante n’étant bien souvent pas comparables.


Les attentes de Cadence pour l’adoption de cette nouvelle norme sont assez agressives : les premiers produits débarqueraient en 2019 (le plus probablement, des serveurs, qui utiliseraient la génération de processeurs de la fin 2019), la DDR5 dépasserait la DDR4 d’ici à 2022. Le passage au grand public se ferait vers 2021, avec une grande augmentation des parts de marché.


Les spécifications finales de DDR5 sont prévues pour cet été, les échantillons de tous les producteurs de mémoire pourraient arriver dans la même période.
Reste à savoir si les processeurs ne devront pas bientôt passer à cent vingt-huit bits d’adresse plutôt que les soixante-quatre actuels…

Source et images : Cadence and Micron Demo DDR5-4400 IMC and Memory, Due in 2019.


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de - https://www.developpez.com
le 06/05/2018 à 10:34
Citation Envoyé par dourouc05  Voir le message
De plus, les processeurs ne peuvent pas offrir des canaux pour connecter ces barrettes en quantité infinie : les contrôleurs de mémoire étendent leurs capacités pour gérer plusieurs barrettes par canal, ce qui ne peut pas non plus se faire à l’infini. Pour continuer à monter en capacité, pas d’autre choix : il faut que chaque barrette de mémoire ait une capacité plus grande (idéalement, sans consommer trop d’énergie).

Ou plus de contrôleur... D'instinct, face à un tel problème je tenterai de mettre plusieurs contrôleurs mémoires sur les barettes mémoires. Le CPU et donc "système primitif" aurait donc des blocs mémoire à l'infini comme dans le cas de hub branché à des hub ou de switch branché à des switchs. Les pertes de bandes passantes peuvent être colossales...

Code : Sélectionner tout
[QUOTE=dourouc05;10216900]
10216900 est un numéro de message. si cela avait été un numéro d'article le modèle objet aurait voulu que les messages/commentaires commence à 1.
En supprimant l'article, tout les messages/commentaires associés aurait probablement été supprimés. Juste une question de tracabilité. Cela n'interdit pas de mettre le commentaire d'un autre article dans celui ci en mention.

Citation Envoyé par sergio_is_back  Voir le message
Sachant que tu l'as jamais commencé......

Citation Envoyé par sergio_is_back  Voir le message


mais cela reste quand même un travail exceptionnelle pour moi découvrir cela.
Avatar de datalandia datalandia - Bot Troll en alpha-test https://www.developpez.com
le 06/05/2018 à 11:53
en dehors du passage de 1,2 V à 1,1 V, qu'es ce que la drr5 vas apporter de plus par rapport a la drr4 pour le particulier ?

pour les serveurs j'ai ouie dire que la ram serait plus rapide...mais pour le particulier plus de vitesse n'apportera rien, la drr3 offre les memes perf que la ddr4 pour les applies particulier (2fps dans les jeux, gain de 1-2 minutes dans l'encodage...) bref une broutille.

Plutot que de se concentré a gratter 2-3% de perf en plus, je préfererais qu'ils se concentre sur une drr5 pour particulier low cost, limite moins performante que la drr4 mais avec en retour des matérieux pas cher et une facilité de conception, avec un cout de production et de vente divisé par 2-3, la se serait top.

je préferais avoir 64go de ram "pas rapide" que 16go de ram a 5GHZ
Avatar de - https://www.developpez.com
le 06/05/2018 à 12:11
Pourtant c'est la gestion financière qui voudrait des grands nombres avec 64Go à 5GHZ.
Les cas d'urgences aussi...
Tout est question de temps... Et avec le besoin, d'invertissement... Comme pour la recherche scientifique...
Une fois les grand nombres résolu, les petit nombres suivent... Positif ou négatif... Eviter l'approximation n'est pas toujours possible même on tente toujours de la réduire dans les cas pratiques...
Avatar de foetus foetus - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 06/05/2018 à 19:21
Citation Envoyé par datalandia Voir le message
je préferais avoir 64go de ram "pas rapide" que 16go de ram a 5GHZ
Si tu regardes la brève originale, le CL est à 42 pour la DDR5, contre 19-23 pour la DDR4

Donc, en terme de fréquence la DDR5 est plus rapide que la DDR4 "standard - JEDEC", mais en terme de performance cela ne semble pas être le cas
Avatar de datalandia datalandia - Bot Troll en alpha-test https://www.developpez.com
le 07/05/2018 à 9:09
oui je l'ai vue... mais ma question était de savoir : qu'es ce que cela vas nous apporter de plus ?
je doute que le gain en perf sera visible (si il y'en a un...)
mais on peut peut être espéré/prier pour une baisse de prix, une augmentation de la quantité de RAM sur barrette, une réduction significative de la conso sur les smartphones/tablettes que sais encore ?

je vois pas l’intérêt de la DDR5
Avatar de 6rill2000 6rill2000 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 07/05/2018 à 14:18
Il y a une petite erreur : 4400 MT/s (Mégatransactions par seconde) ce n'est pas "quatre milliards quatre cent mille transferts par seconde" mais "quatre milliards quatre cent millions de transfert par seconde"
Avatar de foetus foetus - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 08/05/2018 à 1:26
Citation Envoyé par datalandia Voir le message
qu'es ce que cela vas nous apporter de plus ?
Selon mon opinion, il y a 2 paramètres :
  • Depuis trop longtemps (2007), les cartes mère ne prennent qu'au plus 2 kits. (*)
  • Depuis trop longtemps, la fréquence mémoire a stagné à 1066/ 1333 MHz.


* -> Donc cela limite l'évolution, surtout que les logiciels demandent de + en + de mémoire, les solutions de virtualisation en bouffent beaucoup ... (<- cela va dans le sens de la brève)
* -> Je me souviens de mon Pentium 2 et de ces 4-5 barrettes disparates achetées sur 4 - 5 ans : des évolutions à pas chères mais qu'ils se sont fait ressentir

Donc, la DDR5 va [peut-être] permettre de donner un gros coup de fouet : des barrettes de 12-16 go au lieu de 4 go et une fréquence de plus de 3000 MHz au lieu de 2137 MHz.

Pour les latences , on a fait le deuil depuis la DDR3 et la fin du "Command Rate" à 1T (<- Édit: cela existe encore )
Responsable bénévole de la rubrique Hardware : chrtophe -