Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

NGD lance sa deuxième génération de SSD programmables
Avec plusieurs cœurs ARM et un FPGA Xilinx intégrés

Le , par dourouc05

60PARTAGES

15  0 
Les disques électroniques (SSD) entrent dans de plus en plus de domaines par la grande porte : leur performance est excellente en comparaison des disques durs magnétiques habituels (il n’y a pas de tête de lecture à déplacer avant de commencer à lire ou à écrire des données), leur prix est en chute libre, leur capacité augmente sans cesse.

NGD surfe sur cette vague en ajoutant une partie pas forcément attendue sur un SSD : une capacité de calcul non négligeable. La deuxième génération de leur seul produit, Catalina 2, offre une série de cœurs de calcul ARM ainsi qu’un FPGA Xilinx associés à un SSD, ce qui garantit un très haut niveau de programmabilité et de performance. Le problème à résoudre est que le traitement de grandes quantités de données nécessite de transporter ces volumes à travers d’abord les bus d’un serveur, puis peut-être le réseau d’un centre informatique : si les traitements les plus courants et simples peuvent être effectués directement au niveau du stockage, alors tous ces moyens de communication seront utilisés bien plus efficacement. Un autre bénéfice est que la consommation d’énergie est moindre — les disques de NGD consomment une douzaine de watts au plus.


Ces disques sont compatibles avec NVMe 1.3 et peuvent se connecter sur un port PCI Express 3.0 x4 ou U.2. La carte Catalina 2 est complètement indépendante de la mémoire flash installée : elle est connectée à l’aide de ports M.2 que l’on peut remplacer n’importe quand (pour le moment, il s’agit de composants fournis par Toshiba). Ces disques fournissent une performance en lecture et écriture d’au plus 3,9 Go/s. Pour assurer la cohérence des données écrites, NGD a adopté une technologie de codes correcteurs à faible densité.


Source : NGD Launches Catalina 2 Programmable SSDs: 16 TB – 32 TB, ARM A-53 Cores.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 09/07/2018 à 16:06
Bonjour,

Je n'arrive pas à voir à quoi cela peut bien servir. Quel domaine a besoin d'une puissance de calcul sur le stockage ? Qu'est ce que fait le programme sur le disque ? Est-ce un remplacement du contrôleur du stockage classique ?
0  0