Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Quelle serait votre machine de développement de rêve ?

Le , par LittleWhite

40PARTAGES

14  0 
Pour vos développement, vous avez des besoins multiples : une capacité minimale de mémoire vive, un certain nombre d'écrans... Habituellement, les constructeurs répondent à la majorité des besoins, toutefois, ceux des développeurs (et, plus généralement, des informaticiens) peuvent dépasser ce qui est proposé sur le marché. Aussi, l'employeur, ou plus simplement, les moyens financiers, nous empêchent d'avoir la machine de rêve tant souhaité.

Imaginez-vous développer sur une telle configuration


Quelle est donc votre machine de rêve ? Qu'est ce qui est la ressource primordiale dans votre machine ?
Quelle en serait votre usage ?
Avez-vous eu accès à la machine de vos rêves ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de eclesia
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 14/10/2018 à 16:30
Coté matériel :
- du hardware n'utilisant pas de matériaux rares et recyclable bien plus facilement
- du hardware générique basé sur des plans open-source afin de pouvoir vérifier qu'il n'y a pas de backdoor caché par des constructeurs ou imposé par les états
- d'une consomation inférieur à 200W (ce qui peut être produit par une éolienne/turbine individuelle)
- des killswitch physique et non logiciel pour tous les périphériques externes, camera, réseau, audio, wifi, bluetooth afin d'avoir une garantie concernant la vie privée qu'aucun des grands acteurs IT n'offrent.

Coté logiciel :
- des logiciels opensource et copyleft (licenses Apache2,BSD,MIT,CC0 ou équivalent)
- la fin des faux progres des spécifications, DRM, popup system, etc...
- la mise à mort de l'ISO et des standards payant.
- des vrais applications bureau qui utilisent peu de mémoire et non des saletés à la Electron/QtWeb qui sont cent fois plus lente et gourmande que java (je troll, Java n'est pas lent, Electron si).

Coté performance :
- 8/10Go de ram
- 4/6 coeurs physiques à ~2.5Ghz
- un affichage 4K sur un ecran 40 pouces
- 1/2To de disque
8  0 
Avatar de foetus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 14/10/2018 à 14:11
Le problème c'est que tout est m^rdique

Entre :
  • Windows qui est incapable de gérer correctement le hDPI, d'avoir une interface vectorielle, par exemple. Et ce n'est pas avec Métro qu'on va pousser les cartes graphiques. Aero a été critiqué pour son côté skeuomorphisme mais au moins il y avait un peu de transparence.
  • les logiciels qui sont juste un mille-feuille de surcouches et qui nécessitent beaucoup de mémoire, des accès disques/ réseau très faibles, ... juste pour pas grand chose. On peut blâmer Microsoft et WPF qu'on ne sait pas s'il est mort, l'usine à gaz Qt et le manque d'alternatives autres que celles Web.
  • le matériel qui soit est bridé soit évolue trop lentement. Parce que cela va faire 5-6 ans que la puissance est suffisante à 90% des besoins. Lorsque je vois que la mémoire DDR4 est péniblement à 3200Mhz (en 2007 on était à 1066Mhz) et qu'il faut attendre la DDR5 (qui promet de doubler tout cela). Sans parler du nombre de lignes PCI-Express des cartes mères alors que presque tout nécessite des liaisons PCI-Express (SSD, liaison CPU-Northbridge, ...)
  • Les constructeurs qui font ce qu'ils veulent. Un exemple, le nombre d'écrans en 32 pouces. Les constructeurs misent tout sur le 27 pouces et toi tu ne peux pas faire grand chose.
  • Et Apple qui a réussi à faire Palladium de Microsoft avec sa puce Apple T2 : non merci
9  2 
Avatar de survivals
Membre actif https://www.developpez.com
Le 14/10/2018 à 23:53
Une machine qui s'auto-programme selon mes demandes, une mémoire infinie, sécurisé et sans backdoors, qui connaitrait toutes les sciences connues sur le bout des doigts (ou transistors ) et capable de faire des synthèses impartiales par rapport aux questions que je lui poserais.

Du genre J.A.R.V.I.S
6  0 
Avatar de CS FS
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/10/2018 à 15:24
Moi je veux une machine de dev qui code toute seule à partir de spécifications techniques mal écrites.
Parce qu’un codeur c'est fainéant, c'est bien connu.
4  0 
Avatar de Zefling
Membre expert https://www.developpez.com
Le 14/10/2018 à 17:30
Je fais du dév, mais aussi du dessin… Donc côté perf, j'ai besoin d'un truc qui rame pas quand je m’excite à dessiner à toutes vitesses et qui ne passe pas un temps fout à transférer les fichiers. Après, je suis sur une 4K 100cm (~40" et j'aurais vraiment du mal à revenir en arrière. S'il pouvait être en 8K pour ne plus voir les pixels ça serait top (comme sur un smartphone). C'est toujours plus agréable d'avoir un lissage plus propre. Sur PC c'est souvent ce que je reproche, sur pas mal de police le rendu est crade, car le nombre de pixels pour les dessiner n'est pas assez important, problème qui n’existe quasiment plus sur smartphone.
Après pour le reste, je m'en fous. Tant que ça ne rame pas.

Après le mieux ça serait d'avoir un matériel durable (on n'y est pas loin, je change plus ma machine tous les 2 ans comme il y a 20 ans), écoresponsable (ça on y est très loin), qui consomme peu (on commence à y venir).
2  0 
Avatar de Mrsky
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/10/2018 à 0:03
Citation Envoyé par survivals Voir le message
Du genre J.A.R.V.I.S
Enfin quelqu'un avec du gout
2  0 
Avatar de Steinvikel
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/10/2018 à 20:06
La machine de mes rêve allie à perfection éthique et performance.

De manière plus concrète, j'apprécierais que les marques de manière générale, créent enfin une gamme "essential" pour Mr et Mme Michu, et qui soit non castré, simplement des connectiques et fonctionnalités en moins... dans le but de réduire la fragmentation de leurs catalogues.
Puis d'utiliser leur argent économisé sur la fragmentation (sur le design ou le support entre autre), à des produits plus spécifiques, plutôt que de simplement rajouter 10% du tarif pour quelques diodes clignotantes. =,='

Côté matériel, le rêve c'est du open-hardware sur un Unix des familles.
Coté réalité :
- une alimentation réalisé par un constructeur (Seasonic, HEC, FSP ...il y en a que 3 en occident), fanless, qui gère bien les coupures de courant et les surtension du secteur.
- une carte-mère fiable (2 BIOS), ayant 2 port ethernet (ou fibre).
- une architecture processeur suffisamment PAS récente pour ne pas essuyer les pots cassés. --> parce que maintenant dans tout les secteurs "connectés", ont vend, et ensuite seulement on fini le produit (quand on y consent).
- une carte graphique fanless ou peu bruyante, qui gère les distribution /échanges de charge et de ressources entre CPU et GPU. --> c'est tout de même con qu'une appli qui pousse le GPU à saturation laisse le CPU s’emmerder à 20% =/
- un boitier proposant ENFIN des filtres à poussières (une techno acquise par les fabricant de sèche-linge depuis un bon paquet d'années).
- une souris/clavier consciencieux pour mes mains et poignets (la table de bureau également), et Bépo pour un meilleur accès aux caractères.
- un écran intégrant ENTIÈREMENT le standard DisplayPort, pour pouvoir enfin utiliser cet écran comme hub/switch --> un cable du PC vers un écran principal (transportant l'alim, la vidéo, et les datas), puis sur cet écran son relié : souris, clavier, clé USB... voir chaîner un/plusieurs autres écran (dans la limite de puissance du câble)
un format d'écran au plus proche de 1,4142... racine de 2, le SEUL format que l'on peut dupliquer /découper sans produire de déformation (le 3/2 et 4/3 sont ceux qui s'en rapproche le plus, mais le plus démocratisé est le 16/10e).

côté logiciel, le rêve c'est du open-software sur un Unix des familles...
- un BIOS souple, et bien configuré de base (adieu les fonctionnalités exotiques non commentés, activés par défaut, pour la plupart destiné aux entreprises ...sur du matos mainstream !), tournant sous LibreBoot plutôt que sous UEFI pour un environnement plus sûre, transparent, et souple.
- des licences GPL/LGPL v3+ (pour son copyleft fort, ses protections contre les brevets, DRM...).
- des logiciels métiers enfin portés SÉRIEUSEMENT sur linux, pas un Wine patché camouflé.
- une gestion plus fine (ou au moins, plus mesuré) des ressource hardware, des données générés, de leur sécurisation (contre leur perte physique ou virtuelle).
- des logiciels qui détectent les dépassement de RAM, et qui proposent un amincissement des ressources /données réquisitionnés (global ou sélectif) lorsque cela survient.

en 2019, je peux statuer, pour un usage info' et personnel :
- RAM minimum = 16Go --> les logiciels sont de plus en plus gourmand, car moins consciencieux --> amplification d'écriture sur le disk (fichier d'échange /partition swap) en lieu d'usage de la RAM --> vieillissement accéléré du disque, et consommation maximal de la RAM (en Watt).
edit : rajouter 8 à 16Go de RAM pour faire du RAMdisk ou du RAMcache convenablement.
- 1 à 2 To pour un disque HDD ...ou 500 à 1 To pour un SSD (système), accompagné d'un autre disque pour le reste 1 à 2 To.
choisir un SSD pour une certification de quantité de To inscriptible n'a pas de sens si on le blinde à 90% --> la puce qui gère la répartition mémoire fini par planter (moins d'espace, plus dur est sont travail), et le SSD est alors foutu ("briqué" et si vous n'avez pas de bol, l'écriture interne du SSD se fait sous chiffrement, donc aucune entreprise de récupération de données ne seront en mesure opérer.
- CPU 4 coeurs minimum --> les logiciels vont tirer de plus en plus parti des archi' multi-coeurs, plus il y en aura (accompagné de cache conséquent), moins vite vieillira ma machine. Certains favorisent la fréquence, d'autres le parallélisme... mais tous s'améliorent sur le parallélisme.
- un PC assemblé, facile à démonter pour l'entretient --> dépoussiérage, accès aux câble...
exemple qui simplifie grandement la vie pour nettoyer un ventirad : Innovation Cooling (IC) Graphite Thermal Pad
un joint thermique plus que raisonnable qui permet de retirer /reposer son radiateur en 2 en 3 mouvements, avec une excellente régularité quand aux montage successif du radiateur, contrairement à une application manuelle de pâte.
- un OSD (menu de réglage des écrans) digne de ce nom, permettant des réglages poussés /fins, pas seulement l'accès au contraste, à la luminosité, et à l'heure (j'exagère, mais pour certains modèles on s'approche dangereusement du vrai).

En ce qui concerne les taille d'écran le nombre, la puissance GPU... ça varie énormément en fonction des besoins. Les cas classiques me conviennent parfaitement, je suis un peu plus regardant sur la couverture colorimétrique, mais sans réelle nécessité.
PS: je fonctionne actuellement sans GPU, l'alim et le CPU sont fanless, j'entends depuis mon écran siffler (coil-wine). J'ai tout de même ventilé le boitier et le CPU via des ventilo pour pouvoir taper au fin fond des ressources matérielles. Merci à la série ML de Corsaire (inaudible de 0% à 50% --> 60 CFM)
2  0 
Avatar de 23JFK
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 14/10/2018 à 16:19
Mémoire vive d'au moins 8Go, fréquence d'horloge élevée, clavier décent et écran d'au moins 17". Le reste je m'en fout... Enfin, cela va dependre du type de machine pour lesquelles le logiciel à développer est destinée.
1  0 
Avatar de foetus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 14/10/2018 à 17:56
Citation Envoyé par Zefling Voir le message
Sur PC c'est souvent ce que je reproche, sur pas mal de police le rendu est crade, car le nombre de pixels pour les dessiner n'est pas assez important, problème qui n’existe quasiment plus sur smartphone.
Si on ne pouvait reprocher que cela On pourrait avoir :
  • Une profondeur de couleurs de 12 ou 14 bits. Et non pas du faux 10 bits avec du LUT
  • Une définition autre que du 16:9 et avoir plus de lignes en hauteur : 16:10, 4:3.
  • Le respect aux espaces de couleurs plus tranchant. Bon on est quand même à 95-98% de l'espace DCI-P3.


Et en plus,
  • Le HDMI et le DisplayPort qui prennent du temps à imposer leur dernières normes.
  • Des technologies comme le HDR peuvent être bénéfiques. Mais cela va mettre 5 ans à se démocratiser mais en ayant entre temps 2-3 versions castrées commercialisés
1  0 
Avatar de Dhafer1
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 14/10/2018 à 20:08
Les points principaux qui impactent réellement ma productivité:

- Deux écrans 32 pouces (indispensable)
- Clavier ergonomique QWERTY (Microsoft Natural Ergonomic Keyboard 4000)
- Chaise ergonomique (Steelcase, comme ceux qu'utilisent Google)
- 8GO mémoire vive
- Un vrai IDE qui prend en charge les écrans multiples, pour coder et voire les données en temps réel (je developpe sous R)

La puissance des proc ne me parait plus indispensable, à moins qu'on fasse du gaming, pour l'HDD, tout est stocké dans le cloud, 100 go de SSD suffisent.
1  0