Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Qualcomm annonce de nouvelles puces pour le Wi-Fi en 60 GHz
Les premières à utiliser le nouveau standard 802.11ay

Le , par dourouc05

73PARTAGES

14  0 
Les ondes millimétriques proposent une certaine révolution au niveau des télécommunications. En effet, avec leur fréquence très élevée (entre trente et trois cents gigahertz) et la relativement faible utilisation de cette partie du spectre (ce qui limite fortement les interactions avec d’autres communications), une grande bande de fréquences peut être utilisée pour les télécommunications — ce qui est synonyme de grands débits.

Cependant, cette bande de fréquences n’est pas restée si peu utilisée sans raisons : notamment, une onde à une telle fréquence ne peut pas franchir un mur ; elles sont aussi fortement absorbées par bon nombre de molécules présentes dans l’atmosphère, ce qui empêche de les utiliser à grande distance. Ces caractéristiques les rendent donc pratiques pour la 5G, afin de fournir des débits très élevés en extérieur.


La norme WiFi définit aussi une série de fréquences utilisables dans la bande des ondes millimétriques, mais elles ont été jusqu’à présent réservées à des applications assez précises, comme des routeurs pour les jeux en ligne. Comme pour les fréquences précédentes, WiFi utilise une partie du spectre qui n’a pas besoin de licence spécifique, aux alentours de soixante gigahertz. Une nouvelle itération de la norme WiFi, IEEE 802.11ay, améliore les débuts de 2014 (802.11ad, aussi connue sous le nom WiGig) en permettant principalement de combiner jusque quatre canaux de 2,16 GHz de large pour augmenter la bande passante : avec 8,64 GHz, les débits pourront monter jusque cent septante-six gigabits par seconde. Avec de tels débits, il devient imaginable de se passer de câbles Ethernet dans bon nombre d’applications !

Qualcomm vient d’annoncer quatre puces pour ces réseaux WiFi à ondes millimétriques : les QCA6428 et QCA6438 pour l’infrastructure et les stations fixes, ainsi que les QCA6421 et QCA6431 pour les applications mobiles. L’annonce du constructeur indique que ces puces pourraient aider à économiser de la batterie, vu qu’elles pourront transférer des données plus rapidement et donc passer plus de temps en mode d’économie d’énergie.

Source : Qualcomm Introduces New Chipsets for 60-Gigahertz Wi-Fi

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Asmodan
Membre actif https://www.developpez.com
Le 19/10/2018 à 13:31
Prochaine option sur les routeurs : une poêle à frire
0  0