Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Intel lance le Neural Compute Stick 2, une clé USB pour accélérer la vision par ordinateur
Huit fois par rapport à la première génération

Le , par dourouc05

51PARTAGES

14  0 
À l’occasion de sa première conférence sur l’intelligence artificielle à Pékin (Intel AI DevCon Beijing), les 14 et 15 novembre, Intel a annoncé le Neural Compute Stick 2 (NCS2), une clé USB prévue pour accélérer diverses tâches de vision par ordinateur. Elle est basée sur la nouvelle génération de VPU (vision processing unit) de la marque, le Movidius Myriad X Vision. Par rapport à la première itération, le NCS2 peut traiter jusque huit fois plus d’images par seconde.


Au niveau logiciel, le NCS2 s’intègre dans la suite OpenVINO, prévue pour la vision par ordinateur. Il peut notamment être utilisé à travers des boîtes à outils classiques de vision, comme Caffe, mais aussi dans des réseaux neuronaux, avec TensorFlow. Ce petit accélérateur peut servir comme outil de prototypage de modèles d’apprentissage (connecté dans un PC classique : le NCS2 est reconnu par Windows ML, par exemple) ou dans des serveurs, voire dans l’embarqué (le même processeur est disponible séparément, pour une intégration dans d’autres produits).


Ce NCS2 dispose de seize cœurs de calcul SHAVE pour accélérer l’inférence dans les réseaux neuronaux, tout comme la première génération. Malheureusement, peu de détails sont disponibles sur les différences entre les deux itérations du produit. On sait surtout que la consommation énergétique est très faible : une prise USB suffit pour l’alimentation, il n’y a pas besoin de ventilateur pour le refroidissement.

Source : Intel® Neural Compute Stick 2.

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de archqt
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 23/11/2018 à 9:40
Un matériel qui simule un réseau de neurones pour décoder des images en temps réel, c'est cela ?
0  0