Les prochains processeurs graphiques intégrés d'Intel auront une performance boostée
Les premiers tests le montrent

Le , par dourouc05

49PARTAGES

10  0 
Intel a promis d'être sérieux sur les processeurs graphiques. Même si les cartes graphiques dédiées ne sont pas attendues avant 2020, l'on aura droit à une excellente performance pour les puces intégrées dès 2019 : Intel avait promis que sa prochaine génération, Gen11, atteindrait un téraflops de puissance de calcul brute (nombres à virgule flottante sur trente-deux bits) ; les premiers tests indépendants arrivent sur des échantillons (donc pas des processeurs définitifs, ni des pilotes finalisés)… et force est de constater que la performance est montée d'un cran.

Les premiers résultats sur des tests de performance synthétiques (donc pas de véritables applications 3D, plutôt des tests qui se focalisent sur l'un ou l'autre aspect des processeurs graphiques) montrent une explosion avec GFXBench 5.0 : par rapport à la génération précédente, une amélioration des scores de septante-six pour cent ; par rapport à la concurrence, soixante-trois pour cent pour un AMD Vega 10. Les résultats sont très comparables à un AMD Vega 11. Bien évidemment, il s'agit à chaque fois de processeurs graphiques intégrés dans des processeurs dont la consommation est limitée à quinze watts (donc pour la très grande majorité des ordinateurs portables).


On se dit que, même si ces chiffres ne sont pas définitifs et encore moins officiels, tant AMD que NVIDIA doivent se sentir concernés, surtout dans leur bas de gamme : les processeurs intégrés Intel deviennent suffisamment puissants pour qu'il n'y ait plus de raison de mettre un processeur NVIDIA MX dans un ordinateur portable, la puce intégrée étant au moins aussi puissante.

Source : Intel Gen11 Reportedly Takes iGPU Performance To Another Level.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Responsable bénévole de la rubrique Hardware : chrtophe -

Partenaire : Hébergement Web