Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Il est annoncé comme open source et compatible avec tous les projets majeurs orientés « Linux sur smartphone » :
Le PinePhone devrait valoir 150 $

Le , par Patrick Ruiz

100PARTAGES

23  0 
Êtes-vous dans un métier où l’on est pointilleux en matière de sécurité ? Êtes-vous simplement un fan de Linux qui aimerait voir le système d’exploitation open source s’imposer dans la filière des téléphones ? En avez-vous simplement marre d’Android et iOS ? Si l’une de ces questions vous concerne c’est certainement que vous êtes prêts à passer à autre chose et dans ce cas il faudrait jeter un œil au projet PinePhone.

Le PinePhone est un smartphone annoncé par ses concepteurs comme étant open source. Le but de sa conception n'est pas seulement de fournir un téléphone Linux fonctionnel aux utilisateurs finaux, mais aussi de créer un marché pour un tel appareil, ainsi que de soutenir les projets orientés « Linux sur smartphone » bien établis. D’autres systèmes d’exploitation libres et open source sont représentés sur la plateforme.


PinePhone : la promesse du choix d’un système d’exploitation parmi plusieurs

L’une des propositions de valeur du PinePhone est de permettre aux utilisateurs de choisir leur système d’exploitation comme le ferait un possesseur de PC. En début d’année, on parlait de PostmarketOS – une distribution Linux mise sur pied par des hackers et qui boote sur une panoplie de smartphones et appareils Android. Il faudra compter avec celle-ci dans le projet PinePhone. Un portage de LuneOS – un système d’exploitation basé sur webOS – est en cours de développement. L’équipe derrière Sailfish OS travaille elle aussi à porter sa distribution Linux sur la plateforme PinePhone. Enfin, l’équipe annonce des tests avec Ubuntu Touch.

« La fonctionnalité de base du téléphone - appels et messages - est déjà active pour un certain nombre de systèmes d'exploitation. Il a fallu un peu de temps pour faire fonctionner le réseau mobile en raison d'une erreur dans le câblage de l'emplacement SIM des kits de développement 1.1 et 1.2. Cela a été corrigé à l'aide d'un adaptateur et le kit de développement 2.0 mentionné ci-dessus ne nécessite plus l'adaptateur. J'ai essayé PostmarketOS, Maemo Leste et LuneOS ces dernières semaines et ils ont tous fait des progrès significatifs en un temps très court. Les fonctionnalités principales de chaque système d'exploitation diffèrent, ce qui rend intéressant le test de ces premières images. Par exemple, Maemo Leste a activé la messagerie tandis que PostmarketOS a réussi à faire fonctionner la caméra (Martijn de PMOS a même lancé un flux de ~2 heures en direct depuis le kit de développement) et LuneOS propose une interface utilisateur extrêmement fluide avec de nombreuses applications fonctionnant notamment le surf sur le web. De plus, tous les capteurs et même les haut-parleurs fonctionnent maintenant aussi, de sorte que les choses s'assemblent vraiment à un rythme rapide. Comme je l'ai déjà mentionné dans la mise à jour de mai, les développeurs de tous les différents systèmes d'exploitation travaillent ensemble et ainsi toutes les fonctionnalités nouvellement activées trouvent rapidement leur place dans toutes les images du système. J'attends toujours d'essayer un certain nombre de systèmes d'exploitation dont Ubuntu Touch et Sailfish OS », précisent les concepteurs dans un récent état des lieux.


LuneOS sur le PinePhone

La possibilité pour l’utilisateur de choisir son système d’exploitation permet au PinePhone de se démarquer d’offres similaires. En effet, on est dans l’attente du lancement officiel du Librem 5 – un smartphone GNU/Linux – et ce dernier n’offrira que PureOS (un dérivé de la distribution Debian) comme système d’exploitation. Bien sûr, les férus d’informatique pourront procéder aux adaptations nécessaires pour installer l’OS de leur choix, mais on anticipe qu’il s’agit d’un point faible pour le Librem 5 puisque l’utilisateur lambda se retrouve hors jeu.

Le catalogue d’applications disponibles : talon d’Achille du PinePhone

En fait, c’est le volet que les concepteurs de ce smartphone ne semblent pas aborder pour le moment. À la réalité c’est le problème auquel on se heurte avec ces projets orientés Linux sur smartphone : l’absence d’écosystème d’applications fourni comme c’est le cas pour Android et iOS. Combler le gap avec les stores de Google et d’Apple repose sur la capacité des porteurs du projet PinePhone à mettre sur pied un store conséquent d’applications natives. À côté de ces dernières, les applications HTML 5 constituent une autre voie de sortie comme l’ont annoncé les têtes derrière le projet Librem 5. Après, tout repose sur l’aptitude des porteurs de projet à fédérer les efforts d’une communauté – condition qu’aucun n’a pu remplir jusqu’ici.

Un prototype du PinePhone est prévu pour le mois d’août de l’année en cours. À défaut de store d’applications robuste comme Android ou iOS d’ici là, le PinePhone fait office d’appareil de choix pour les amateurs d’open source qui pourront le modifier ou personnaliser à souhait.

En attendant, à quoi s’attendre sur le plan du hardware ?

  • Un système sur puce Allwinner A64 couplé à une unité de traitement graphique Mali 400 MP2 ;
  • 2 Go de mémoire vive LPDDR3 ;
  • un écran LCD de 5,95 pouces avec une résolution de 1440 x 720 pixels ;
  • 16 Go de stockage eMMC ;
  • carte microSD bootable ;
  • caméra arrière de 5 mégapixels et caméra avant de 2 mégapixels ;
  • modem 4G LTE ;
  • Wi-Fi 802.11b/g/n ;
  • bluetooth 4.0 ;
  • système de navigation : GPS, GPS-A, GLONASS ;
  • batterie de 3000 mAh.

Si on peut lui reprocher de s’appuyer sur des composants propriétaires, il faut noter que l’appareil sera muni de kill switches pour museler les périphériques dont des tiers malveillants peuvent se servir à des fins d’espionnage. Le PinePhone devrait tourner autour de 150 $.

Source : PINE64

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ? Allez-vous lui apporter votre soutien ?

Quel est dans le fond le problème avec les smartphones Linux ? Pourquoi peinent-t-ils à s’imposer ?

Voir aussi :

C'est un téléphone Linux basé sur le Raspberry Pi et à monter soi-même : le ZeroPhone débarque bientôt pour 50 $

Librem5 : un smartphone GNU/Linux orienté sécurité et vie privée dont la survie dépend de la réussite d'une levée de fonds
Librem 5, le smartphone GNU/Linux orienté sécurité et vie privée, passe l'étape de crowdfunding avec brio, que faut-il en attendre ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Bill Fassinou
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 18/11/2019 à 14:07
Les premières versions du PinePhone, le téléphone intelligent et open source, sont disponibles en précommande
et seront livrées en décembre ou janvier prochain

Le PinePhone, le téléphone intelligent open source pris en charge par tous les grands projets de téléphonie Linux, est maintenant disponible en précommande. Le PinePhone était disponible seulement pour les développeurs et les hackers, qui ont dit être satisfaits du téléphone jusqu'à présent. Vous pouvez déjà visiter le magasin officiel PINE64 pour précommander le téléphone pour 149,99 dollars. Le PinePhone commencera à être livré en décembre ou au début du mois de janvier.

Si vous êtes dans un métier où la sécurité est un impératif, ou un passionné de Linux, ou peut-être vous avez assez d'Android et d'iOS et vous êtes prêt pour autre chose, le PinePhone est peut-être le prochain téléphone pour vous. Le PinePhone est un téléphone Linux abordable créé par la société PINE64, fabricant de l’ordinateur portable Pinebook Pro et de l’ordinateur monocarte PINE A64 Single Board Computer. Selon PINE64, le PinePhone est alimenté par le même SOC Quad-Core ARM Cortex A53 A53 64-Bit utilisé dans son ordinateur monocarte.

Le PinePhone fonctionne sous Linux Mainline ainsi que tout autre système que vous pourrez lui faire exécuter. Le PinePhone de PINE64 n’a pas seulement pour but de fournir un téléphone Linux fonctionnel aux utilisateurs finaux, mais aussi de créer activement un marché pour un tel appareil, ainsi que de soutenir les projets Linux sur téléphone existants et bien établis. Selon PINE64, tous les principaux projets orientés vers le téléphone Linux, ainsi que d'autres systèmes d'exploitation FOSS, sont représentés sur le PinePhone.

Considéré comme une alternative moins coûteuse aux appareils Android et iOS, le PinePhone « BraveHeart », édition limitée, s'adresse dans un premier temps aux passionnés de Linux désireux de tester les versions bêta des systèmes d’exploitation et contribuer à la dernière étape du processus de développement. Autrement dit, les premières versions ont pour intention de se retrouver entre les mains d’utilisateurs ayant une vaste expérience de Linux et un intérêt pour Linux-on-phone. Si vous ne correspondez pas à la description, attendez jusqu'en mars 2020.


Le PinePhone « BraveHeart » ne sera pas livré avec un système d’exploitation par défaut installé. L’utilisateur devra installer sa propre version préférée. Le téléphone va fonctionner strictement sous Linux et sera alimenté par un module SOPine avec un processeur quad-core Allwinner A64 ARM Cortex-A53. Il dispose d'un écran IPS 1440 x 720p et il ressemble à un smartphone Android régulier. Les autres caractéristiques du PinePhone indiquent qu’à l'arrière, il y a un appareil photo de 5 mégapixels et un appareil photo de 2 mégapixels à l'avant.

Le PinePhone a 2 Go de RAM LPDDR3, un module eMMC de 16 Go et la prise en charge LTE 4G Cat 4. Sur le plan de la connectivité, il dispose de 802.11n WiFi et Bluetooth 4.0. Le téléphone sera également livré avec une prise casque et des capteurs incluant un capteur gyroscopique et un capteur de lumière. Bien que l'édition BraveHeart soit identique à l'unité qui arrive en mars prochain, PINE64 indique que le prochain lot arrivera avec des antennes 2G améliorées pour une meilleure réception.

Cela ne signifie pas que l'édition BraveHeart est inférieure au lot de PinePhones qui arrive en mars. PINE64 a dit qu'il a fait des tests internes approfondis et a corrigé tous les bogues et problèmes majeurs signalés par les premiers développeurs. Avec le PinePhone, vous pouvez être amenés à faire face à des bogues mineurs et des pépins dans le smartphone Linux. De même, vous pouvez attendre la variante finale du PinePhone qui devrait inclure le support pour KDE Plasma Mobile et Ubuntu Touch. Il sera alimenté par une batterie amovible Li-Po de 2750 à 3000 mAh.

En raison de la présence d'une batterie lithium-ion dans PinePhone, PINE64 a expliqué que les commandes du PinePhone seront traitées différemment des autres produits PINE64. « C'est la raison pour laquelle nous n'avons pas autorisé la combinaison d'une commande PinePhone avec d'autres produits Pine64 », a écrit l’entreprise sur son site Web. D’autres remarques sur le téléphone indiquent qu’un petit nombre (1-3) de pixels bloqués ou morts est une caractéristique des écrans LCD.

Ainsi, celles-ci sont normales et ne doivent pas être considérées comme un défaut sur le téléphone. La mémoire du PinePhone est extensible jusqu'à 2 To et il prend en charge les cartes micro SD SDHC et SDXC. Le PinePhone coûte 149,99 dollars, en plus des frais de livraison et des taxes applicables dans votre pays. L’édition BraveHeart de PinePhone est déjà disponible en précommande en quantités limitées depuis le vendredi 15 novembre 2019. Mais gardez à l’esprit que le Pinephone pourrait ne pas fonctionner dans tous les pays (ou il ne fonctionnerait pas pleinement).

Le PinePhone est moins cher que le Librem 5, fabriqué par Purism, et aura un plus grand choix de systèmes d'exploitation mobiles. De même, d'après les rapports de certains développeurs communautaires, le Librem 5 n'est peut-être pas supporté par autant d’OS alternatifs que le Pinephone. Le Librem 5 et le PinePhone se présentent comme deux appareils très soucieux de la protection de la vie privée (avec des commutateurs d'arrêt de matériel) que les amateurs de logiciels libres et les développeurs peuvent utiliser davantage.

Les deux téléphones, bien qu'à des degrés divers, utilisent toujours un firmware ROM propriétaire en bande de base (bien que Purism le charge avec un pilote FOSS) et potentiellement Wi-Fi et Bluetooth aussi. Le Pinephone et le Librem 5 ne sont pas actuellement disponibles pour des tests plus larges. Aucun des deux n’a une pile de logiciels stable, ce qui ne permet pas de faire des comparaisons de performances.

Source : PINE64

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Librem 5 : le lancement officiel du smartphone GNU/Linux orienté sécurité et vie privée est prévu pour janvier 2019. Les préventes sont ouvertes

postmarketOS : des hackers créent une distribution Linux qui boote sur une tonne de smartphones et appareils mobiles Android

Ubuntu Touch sort en bêta, la version mobile de l'OS Linux disponible pour les smartphones et tablettes Android

Il est annoncé comme open source et compatible avec tous les projets majeurs orientés « Linux sur smartphone » : le PinePhone devrait valoir 150 $

Les smartphones reconditionnés et à bas prix de la /e/ Foundation sont disponibles avec /e/, son Android « dégooglisé »
21  0 
Avatar de eldran64
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/11/2019 à 15:13
Est-ce une bonne initiative? Oui, assurément. Est-ce que ça va populariser ce genre de projet? Avec son prix faible, ça va aider. Est ce que ça va permettre au "grand public" de connaitre autres choses qu'IOS et Android? Je ne pense pas.

Le problème c'est que Mme Michue est trop habitué aux deux grands OS du marché et ne sait même pas ce qu'est un OS. Ça fait 2 freins à la popularisation. Pourtant, je rêve d'un monde où j’achèterai mon matériel séparément de l'OS que je mettrai dessus. Comme sur les PC en somme.
9  0 
Avatar de Doksuri
Membre expert https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 9:28
en esperant que le projet tienne plus longtemps que firefoxOS :/
8  0 
Avatar de Askeridos
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 12:16
PinePhone : le smartphone qui te la met prophone...

Au bureau, ça va être cool : "Hé dis donc, le mien est plus gros que l'tien...", "Tu ferais mieux de penser avec ta tête, plutot qu'avec ton PinePhone".

Au moins, il aura sa juste place dans la poche arrière du pantalon. C'est là où un pauvre bougre fait un photoshop d'un manche collé à l'oreille de quelqu'un . Ils pourraient faire sortir un liquide blanc aussi pour dire que la batterie est... vidée ???
8  1 
Avatar de Markand
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/11/2019 à 15:22
De toute façon je ne pense pas que ce soit l'intérêt principal. Linus Torvalds rêvait que Linux soit un OS de bureau, au final c'est le plus utilisé en serveur mais ça n'empêche pas d'avoir des développeurs pour construire des environnement graphiques. En tout cas moi je souhaiterais voir des téléphones libres sans Android afin de pouvoir tourner un système sans aucun logiciel non libre.

Et petite note : moins il y a d'utilisateur, moins il y a de plaintes
8  1 
Avatar de Michel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 9:44
Ah, on peut rêver ! A ce prix là, on est dans le bon sens
4  0 
Avatar de -FloT-
Membre actif https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 11:28
Que pensez-vous de cette initiative ? Allez-vous lui apporter votre soutien ?
C'est prometteur et j'espère bien pouvoir devenir l'heureux propriétaire d'un de ces PinePhone En tout cas le prix me semble correct par rapport au matériel, et pour une fois on est pas sur un projet de crowdfunding. La boîte derrière ce PinePhone semble crédible et suffisamment solide pour mener le projet à bien.

Quel est dans le fond le problème avec les smartphones Linux ? Pourquoi peinent-t-ils à s’imposer ?
Parce que la majorité des gens veulent des applis Instagram, Whatsapp, Facebook... Ils veulent pouvoir faire comme le voisin ou les potes. Et pouvoir mettre des filtres "oreilles de chat" sur leurs photos. Tout nouveau concurrent au duopole actuel aura ce retard à rattraper.
Mais aussi parce qu'on ne trouve tout simplement pas de smartphone GNU-Linux dans le commerce peut-être (Je dis bien GNU-Linux, pas Linux tout court!). Il y a peu de chance que les gens achètent ce qu'on ne leur vend pas.

... par contre "PinePhone" en français... Ce nom me laisse perplexe
4  0 
Avatar de Conan Lord
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/11/2019 à 10:40
Citation Envoyé par -FloT- Voir le message
Si leur but est de vendre un maximum de PinePhone, alors il devraient judicieusement choisir un OS qui se rapproche de ce que les gens connaissent.
PINE64 cible grosso modo le même marché que RPi et Arduino, ce sont avant tout des utilisateurs qui aiment tester, choisir et personnaliser. À la limite, s'il y a un OS qui finit par ressortir clairement du lot, pourquoi pas envisager de l'installer par défaut, mais dans le cas contraire, j'espère personnellement qu'ils n'en feront rien.
4  0 
Avatar de ShigruM
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 11/06/2019 à 19:18
Citation Envoyé par archqt Voir le message
Joli projet mais cela restera une niche pour les geeks.
oui mais à 150$ on peut se laisser tenter c'est pas trop cher. Moi sa me tente d'avoir un smartphone secondaire sous ubuntu pour pas cher.
4  1 
Avatar de weed
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/11/2019 à 22:02
Citation Envoyé par Markand Voir le message
Et petite note : moins il y a d'utilisateur, moins il y a de plaintes
Et malheureusement moins il y a d'utilisateur, moins il y a d’intérêt pour les éditeurs qui s'y intéressent pour développer leur solution sur cette plateforme, moins il y a de constructeur pour proposer des pilotes pour la plateforme (pour le mobile, on s'en fiche de ce dernier point).

Citation Envoyé par eldran64 Voir le message
Est-ce une bonne initiative? Oui, assurément. Est-ce que ça va populariser ce genre de projet? Avec son prix faible, ça va aider. Est ce que ça va permettre au "grand public" de connaitre autres choses qu'IOS et Android? Je ne pense pas.
Tout comme toi, cela peut être qu'une bonne initiative et je croise les doigts pour que Mme Michu s'y interesse un jour, c'est elle qui pourra un jour influencer les éditeurs à s'y intéresser

Citation Envoyé par eldran64 Voir le message
Pourtant, je rêve d'un monde où j’achèterai mon matériel séparément de l'OS que je mettrai dessus. Comme sur les PC en somme.
J'ai acheté mon PC nu mais cela ne court pas les rues, un LDLC.
Malheureusement au même titre que les services Google, les OS mobiles Android/Ios, les gens pensent qu'un ordinateur ne peut fonctionner qu'avec Windows et qu'il n'est pas possible de faire autrement.

J'ai discuté récemment à un commercial/formateur qui fait des démonstrations d'outil de bricolage dans un magasin de bricolage. Quelqu'un de très intelligent mais il n'avait aucun idée qu'il existait autre chose que Windows, au même titre que je ne connaissais pas la marque "Skil" comme outil qu'il m'a fait découvrir.
3  1