Il est annoncé comme open source et compatible avec tous les projets majeurs orientés « Linux sur smartphone » :
Le PinePhone devrait valoir 150 $

Le , par Patrick Ruiz

89PARTAGES

20  0 
Êtes-vous dans un métier où l’on est pointilleux en matière de sécurité ? Êtes-vous simplement un fan de Linux qui aimerait voir le système d’exploitation open source s’imposer dans la filière des téléphones ? En avez-vous simplement marre d’Android et iOS ? Si l’une de ces questions vous concerne c’est certainement que vous êtes prêts à passer à autre chose et dans ce cas il faudrait jeter un œil au projet PinePhone.

Le PinePhone est un smartphone annoncé par ses concepteurs comme étant open source. Le but de sa conception n'est pas seulement de fournir un téléphone Linux fonctionnel aux utilisateurs finaux, mais aussi de créer un marché pour un tel appareil, ainsi que de soutenir les projets orientés « Linux sur smartphone » bien établis. D’autres systèmes d’exploitation libres et open source sont représentés sur la plateforme.


PinePhone : la promesse du choix d’un système d’exploitation parmi plusieurs

L’une des propositions de valeur du PinePhone est de permettre aux utilisateurs de choisir leur système d’exploitation comme le ferait un possesseur de PC. En début d’année, on parlait de PostmarketOS – une distribution Linux mise sur pied par des hackers et qui boote sur une panoplie de smartphones et appareils Android. Il faudra compter avec celle-ci dans le projet PinePhone. Un portage de LuneOS – un système d’exploitation basé sur webOS – est en cours de développement. L’équipe derrière Sailfish OS travaille elle aussi à porter sa distribution Linux sur la plateforme PinePhone. Enfin, l’équipe annonce des tests avec Ubuntu Touch.

« La fonctionnalité de base du téléphone - appels et messages - est déjà active pour un certain nombre de systèmes d'exploitation. Il a fallu un peu de temps pour faire fonctionner le réseau mobile en raison d'une erreur dans le câblage de l'emplacement SIM des kits de développement 1.1 et 1.2. Cela a été corrigé à l'aide d'un adaptateur et le kit de développement 2.0 mentionné ci-dessus ne nécessite plus l'adaptateur. J'ai essayé PostmarketOS, Maemo Leste et LuneOS ces dernières semaines et ils ont tous fait des progrès significatifs en un temps très court. Les fonctionnalités principales de chaque système d'exploitation diffèrent, ce qui rend intéressant le test de ces premières images. Par exemple, Maemo Leste a activé la messagerie tandis que PostmarketOS a réussi à faire fonctionner la caméra (Martijn de PMOS a même lancé un flux de ~2 heures en direct depuis le kit de développement) et LuneOS propose une interface utilisateur extrêmement fluide avec de nombreuses applications fonctionnant notamment le surf sur le web. De plus, tous les capteurs et même les haut-parleurs fonctionnent maintenant aussi, de sorte que les choses s'assemblent vraiment à un rythme rapide. Comme je l'ai déjà mentionné dans la mise à jour de mai, les développeurs de tous les différents systèmes d'exploitation travaillent ensemble et ainsi toutes les fonctionnalités nouvellement activées trouvent rapidement leur place dans toutes les images du système. J'attends toujours d'essayer un certain nombre de systèmes d'exploitation dont Ubuntu Touch et Sailfish OS », précisent les concepteurs dans un récent état des lieux.


LuneOS sur le PinePhone

La possibilité pour l’utilisateur de choisir son système d’exploitation permet au PinePhone de se démarquer d’offres similaires. En effet, on est dans l’attente du lancement officiel du Librem 5 – un smartphone GNU/Linux – et ce dernier n’offrira que PureOS (un dérivé de la distribution Debian) comme système d’exploitation. Bien sûr, les férus d’informatique pourront procéder aux adaptations nécessaires pour installer l’OS de leur choix, mais on anticipe qu’il s’agit d’un point faible pour le Librem 5 puisque l’utilisateur lambda se retrouve hors jeu.

Le catalogue d’applications disponibles : talon d’Achille du PinePhone

En fait, c’est le volet que les concepteurs de ce smartphone ne semblent pas aborder pour le moment. À la réalité c’est le problème auquel on se heurte avec ces projets orientés Linux sur smartphone : l’absence d’écosystème d’applications fourni comme c’est le cas pour Android et iOS. Combler le gap avec les stores de Google et d’Apple repose sur la capacité des porteurs du projet PinePhone à mettre sur pied un store conséquent d’applications natives. À côté de ces dernières, les applications HTML 5 constituent une autre voie de sortie comme l’ont annoncé les têtes derrière le projet Librem 5. Après, tout repose sur l’aptitude des porteurs de projet à fédérer les efforts d’une communauté – condition qu’aucun n’a pu remplir jusqu’ici.

Un prototype du PinePhone est prévu pour le mois d’août de l’année en cours. À défaut de store d’applications robuste comme Android ou iOS d’ici là, le PinePhone fait office d’appareil de choix pour les amateurs d’open source qui pourront le modifier ou personnaliser à souhait.

En attendant, à quoi s’attendre sur le plan du hardware ?

  • Un système sur puce Allwinner A64 couplé à une unité de traitement graphique Mali 400 MP2 ;
  • 2 Go de mémoire vive LPDDR3 ;
  • un écran LCD de 5,95 pouces avec une résolution de 1440 x 720 pixels ;
  • 16 Go de stockage eMMC ;
  • carte microSD bootable ;
  • caméra arrière de 5 mégapixels et caméra avant de 2 mégapixels ;
  • modem 4G LTE ;
  • Wi-Fi 802.11b/g/n ;
  • bluetooth 4.0 ;
  • système de navigation : GPS, GPS-A, GLONASS ;
  • batterie de 3000 mAh.

Si on peut lui reprocher de s’appuyer sur des composants propriétaires, il faut noter que l’appareil sera muni de kill switches pour museler les périphériques dont des tiers malveillants peuvent se servir à des fins d’espionnage. Le PinePhone devrait tourner autour de 150 $.

Source : PINE64

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ? Allez-vous lui apporter votre soutien ?

Quel est dans le fond le problème avec les smartphones Linux ? Pourquoi peinent-t-ils à s’imposer ?

Voir aussi :

C'est un téléphone Linux basé sur le Raspberry Pi et à monter soi-même : le ZeroPhone débarque bientôt pour 50 $

Librem5 : un smartphone GNU/Linux orienté sécurité et vie privée dont la survie dépend de la réussite d'une levée de fonds
Librem 5, le smartphone GNU/Linux orienté sécurité et vie privée, passe l'étape de crowdfunding avec brio, que faut-il en attendre ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Doksuri
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 9:28
en esperant que le projet tienne plus longtemps que firefoxOS :/
4  0 
Avatar de Michel
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 9:44
Ah, on peut rêver ! A ce prix là, on est dans le bon sens
2  0 
Avatar de ShigruM
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 10:39
c'est le probleme du librem5 , son prix injustifié.
à 150$ on est dans du juste prix et concurrence vraiment sur le plan hardware les autres smartphones de ces gammes.

le prix sa change vraiment tous. si le raspberry avait couté 100$ il n'aurais pas eu le succes qu'on lui connais
1  2 
Avatar de -FloT-
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 11:28
Que pensez-vous de cette initiative ? Allez-vous lui apporter votre soutien ?
C'est prometteur et j'espère bien pouvoir devenir l'heureux propriétaire d'un de ces PinePhone En tout cas le prix me semble correct par rapport au matériel, et pour une fois on est pas sur un projet de crowdfunding. La boîte derrière ce PinePhone semble crédible et suffisamment solide pour mener le projet à bien.

Quel est dans le fond le problème avec les smartphones Linux ? Pourquoi peinent-t-ils à s’imposer ?
Parce que la majorité des gens veulent des applis Instagram, Whatsapp, Facebook... Ils veulent pouvoir faire comme le voisin ou les potes. Et pouvoir mettre des filtres "oreilles de chat" sur leurs photos. Tout nouveau concurrent au duopole actuel aura ce retard à rattraper.
Mais aussi parce qu'on ne trouve tout simplement pas de smartphone GNU-Linux dans le commerce peut-être (Je dis bien GNU-Linux, pas Linux tout court!). Il y a peu de chance que les gens achètent ce qu'on ne leur vend pas.

... par contre "PinePhone" en français... Ce nom me laisse perplexe
2  0 
Avatar de Askeridos
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 10/06/2019 à 12:16
PinePhone : le smartphone qui te la met prophone...

Au bureau, ça va être cool : "Hé dis donc, le mien est plus gros que l'tien...", "Tu ferais mieux de penser avec ta tête, plutot qu'avec ton PinePhone".

Au moins, il aura sa juste place dans la poche arrière du pantalon. C'est là où un pauvre bougre fait un photoshop d'un manche collé à l'oreille de quelqu'un . Ils pourraient faire sortir un liquide blanc aussi pour dire que la batterie est... vidée ???
6  1 
Avatar de archqt
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/06/2019 à 11:32
Joli projet mais cela restera une niche pour les geeks.
0  0 
Avatar de ShigruM
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 11/06/2019 à 19:18
Citation Envoyé par archqt Voir le message
Joli projet mais cela restera une niche pour les geeks.
oui mais à 150$ on peut se laisser tenter c'est pas trop cher. Moi sa me tente d'avoir un smartphone secondaire sous ubuntu pour pas cher.
2  1 
Avatar de PascalC2017
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/06/2019 à 10:10
ça me fait penser à une chanson des marsouins

je prends 150 un smartphone sans big brother c'est inespéré.
0  0 
Responsable bénévole de la rubrique Hardware : chrtophe -

Partenaire : Hébergement Web