Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Intel annonce sa nouvelle génération de processeurs neuromorphiques, Pohoiki Beach
Est une avancée majeure pour les chercheurs

Le , par dourouc05

35PARTAGES

3  0 
Les réseaux neuronaux profonds sont très utilisés pour le moment, dans des tâches diverses et variées (prenez une page d'actualité d'un site technologique et cherchez les occurrences d'"intelligence artificielle" : ces réseaux neuronaux sont sûrement derrière). Mathématiquement, ils s'approchent du fonctionnement du cerveau, mais ils ne sont pas du tout implémentés comme tels. L'idée des processeurs neuromorphiques est justement de s'approcher de la conception du cerveau humain, car il est un exemple de très faible consommation énergétique (de l'ordre de vingt watts).


Intel avait lancé son projet de tels processeurs en 2017. La dernière itération vient d'arriver sur le marché (uniquement à destination des chercheurs, pour le moment) : elle permet de traiter de l'information mille fois plus vite et en consommant dix mille fois moins d'énergie qu'un processeur classique, pour le même résultat. Pohoiki Beach, c'est son nom, comporte huit millions de neurones, répartis en soixante-quatre puces Loihi. Cette année, Intel devrait proposer un système de cent millions de neurones. Pohoiki Beach est capable à la fois d'inférence (utiliser le réseau neuronal pour effectuer une prédiction) et d'apprentissage (modifier les poids du réseau pour l'adapter).

En pratique, cela signifie que la technologie est assez facile à utiliser, mais surtout pratique. Par exemple, en 2017, une équipe du California Institute of Technology a pu présenter une prothèse de jambe qui s'adapte automatiquement à son utilisateur. D'autres chercheurs ont mis à l'épreuve les chiffres de performance d'Intel ; dans une application de reconnaissance vocale limitée à une phrase, Loihi a pu effectuer des prédictions avec une consommation d'énergie plus de cent fois plus petite qu'avec un GPU (avec le même réseau), cinq fois moins que du matériel spécifique IoT, tout en gardant une réponse en temps réel. En augmentant la taille du réseau d'un facteur cinquante, Loihi a pu garder une réponse en temps réel, avec une consommation énergétique d'à peine trente pour cent supérieure : la concurrence multiplie sa consommation par cinq et n'est même plus capable de traitements en temps réel.


Source : Intel’s Pohoiki Beach, a 64-Chip Neuromorphic System, Delivers Breakthrough Results in Research Tests.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Responsable bénévole de la rubrique Hardware : chrtophe -

Partenaire : Hébergement Web