Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Western Digital dévoile deux nouveaux cœurs RISC-V : les SweRV Core EH2 et EL2
Toujours disponibles gratuitement sous licence libre

Le , par dourouc05

0PARTAGES

7  0 
RISC-V est une microarchitecture libre qui a le vent en poupe. À part SiFive, Western Digital est la seule société à proposer des cœurs RISC-V — et la seule, tout court, à le faire gratuitement, sous licence libre. D'ailleurs, Western Digital vient de proposer deux nouveaux cœurs de calcul à destination des microcontrôleurs, dans sa gamme SweRV : les Core EH2 et Core EL2.


Le modèle EH2 exécute les instructions reçues dans l'ordre et a une largeur de bus de trente-deux bits. Il est prévu pour des contrôleurs SSD, tout comme son prédécesseur, le EH1, mais avec une taille réduite, grâce à un processus de gravure amélioré en seize nanomètres (à peine 0,067 mm², par rapport au 0,11 mm² du EH1, gravé en vingt-huit nanomètres). Le EH2 peut exécuter deux fils d'exécution simultanément. Son pipeline est constitué de neuf étages. En ce qui concerne la performance, il peut atteindre 6,3 points au test CoreMark par mégahertz, selon les simulations internes de Western Digital (par rapport à 4,9 points par mégahertz pour la génération précédente).


Le EL2 vise un autre compromis : quand le EH2 vise des microcontrôleurs à haute performance, le EL2 est prévu pour occuper le moins de place possible. Ce cœur est surtout prévu pour remplacer les composants logiques simples et les machines à état. Il fonctionne aussi en trente-deux bits et son pipeline est constitué d'à peine quatre étages. En comparaison, il occupe à peu près le tiers de la place d'un cœur EH2, mais atteint à peine 3,6 points CoreMark par mégahertz.


Ces cœurs seront utilisés dans des produits Western Digital dans le futur proche, mais la firme n'a pas souhaité donner plus de détails.


Source : Western Digital.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !