Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La puce Cisco Silicon One vise les services infonuagiques à grande échelle
Elle peut router des paquets à plus de dix térabits par seconde

Le , par dourouc05

85PARTAGES

18  0 
Cisco est un grand fabricant de matériel pour les réseaux informatiques, notamment en entreprise et dans les centres informatiques. Par exemple, l'entreprise fabrique des commutateurs et des routeurs Ethernet à très haut débit. Cependant, les centres infonuagiques requièrent de plus en plus de bande passante : le matériel actuel est toujours suffisant (c'est pourquoi les dépenses en matériel réseau ont tendance à diminuer, ces derniers temps), mais les plans de Cisco sont plus ambitieux.

D'où la dernière annonce en date : la puce de routage Silicon One Q100, qui travaille directement avec des flux optiques et propose déjà une bande passante qui peut monter à dix térabits par seconde (le double des solutions de routage actuelles) — la prochaine itération devrait monter à vingt-cinq térabits par seconde. Cette puce gère jusque cent et huit ports Ethernet à cent gigabits par seconde, avec une consommation énergétique très réduite (à peine onze watts par gigabit par seconde de débit).



Le processeur Silicon One Q100 est véritablement prévu pour des réseaux à très haut débit, avec notamment de grandes possibilités de mise en cache des paquets sur les liens en situation de congestion. En outre, elle est entièrement programmable à l'aide de P4, un langage de programmation prévu pour simplifier la configuration avancée de routeurs. Il s'agit d'un effort de développement de cinq années (avec un coût de l'ordre du milliard de dollars), qui a consisté à repenser complètement l'architecture matérielle des routeurs. Notamment, tous les composants d'un routeur sont intégrés dans cette même puce, ce qui a pour effet de simplifier la conception des routeurs. Par rapport aux autres processeurs pour routeurs, Cisco a décidé d'utiliser de la mémoire HBM, qui propose une très haute bande passante[/URL] ; cette mémoire est utilisée pour la mise en tampon et pour étendre les tables de routage.

De plus, Cisco change partiellement son fusil d'épaule : le Silicon One Q100 ne sera pas uniquement utilisé dans le matériel Cisco, le processeur sera également disponible individuellement, pour ceux qui souhaitent réaliser leurs propres routeurs. Les premiers routeurs Cisco à l'utiliser composent la série 8000. Ils peuvent être utilisés individuellement ou bien être empilés pour augmenter le nombre de ports disponibles (et la bande passante totale disponible). La série est accompagnée d'une nouvelle version du système d'exploitation IOS XR, numérotée 7. Celle-ci est bien plus modulaire que les précédentes, avec la possibilité d'installer des paquets supplémentaires par le système RPM.



Source : NetworkWorld.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Malick
Community Manager https://www.developpez.com
Le 24/12/2019 à 10:21
Salut,

Citation Envoyé par dragonofmercy Voir le message
"services infonuagiques" sérieusement ?
Vous pourriez pas utiliser les termes que tout le monde connait au lieu de vous croire à l'académie française, ça m'aurai éviter une recherche Google pour savoir que c'est "Cloud computing".
C'est un terme qui est très bien connu et suffit de regarder sur Google. Une mise à jour s'impose pour vous peut-être.

Citation Envoyé par dragonofmercy Voir le message
C'est un site sur le développement et les nouvelles technologies pas un site sur les nouveaux mots du Gros Robert !
Désolé, ça nous le savons très bien. Nous le savons tous et ce terme rentre bien dans le cadre de l'usage de ce site.

Plutôt que de rester là à critiquer ceux qui font des efforts pour contribuer utilement au club, il serait souhaitable de faire comme eux en proposant du contenu (rédaction d'actualité, articles, FAQ, etc.). Sur ce...

Bonne journée
9  5 
Avatar de melka one
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/12/2019 à 9:42
c'est traduit en français ou est le probleme ?
8  5 
Avatar de JackIsJack
Membre averti https://www.developpez.com
Le 25/12/2019 à 9:17
Merci pour l'expression infonuagique, j'essayerai de la caser au boulot...en essayant de pas rire en la disant
5  2 
Avatar de pasco05
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 28/12/2019 à 10:18
Je stock mes fichiers dans un nuage et moi je suis dans la lune...
Nous ne sommes pas obligés de créer ou d'encourager les académiciens à créer des mots stupide là où il en existe déjà.
Je suis dans l'informatique depuis plus de 40 ans, les termes utilisés sont internationaux puisque internet et international depuis ses débuts.
Ceci n'est pas de la politique mais plutôt une forme de respect en vers les professionnels de l'informatique qui utilise un langage qui doit être compatible avec avec un maximum de personnes à l'international.

L'instruction est Inversement proportionnelle avec l'intelligence, asseyer de garder un équilibre ce serait bien pour la majorité des lecteurs.

Bonne journée,
2  0 
Avatar de Swiss Sergeant
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 30/12/2019 à 10:33
Salut,

Merci pour cet article qui invite à aller creuser le sujet.

Ce qui a fait beaucoup réagir, c'est l'utilisation du terme "infonuagique", moi ça me fait plutôt marrer parce que je trouve ce terme risible, mais ça ne gène pas du tout la compréhension, ça surprend juste un peu. Par contre, ce qui est plus problématique, c'est le fait de traduire "stackés" (oui j'avoue c'est du franglais, les pauvres académiciens n'en dorment plus la nuit) par "empilés". Même si la traduction est correcte, "empiler", pour moi, c'est poser bêtement l'un sur l'autre alors que "stacker" (aussi franglais que ça paraisse) signifie qu'il y a un peu de configuration derrière de manière à faire de plusieurs switches (ah pardon, devrais-je dire "commutateurs réseau"? ), une seule unité logique.
Alors non, Malick, ce genre de remarques ne constitue pas une critique bête et irrespectueuse de l'auteur de l'article (contrairement à ce que tu sembles dire), elles visent juste à rendre attentif qu'il existe des domaines dans lesquels la francisation des termes est risquée. En tant que professionnel du domaine, je dois me faire comprendre de mes collègues en utilisant les bons termes même si ça doit torde un peu la langue française.
2  0 
Avatar de ClaudeLELOUP
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 24/12/2019 à 10:34
Citation Envoyé par dragonofmercy Voir le message
"services infonuagiques" sérieusement ?
Vous ne pourriez pas utiliser les termes que tout le monde connait au lieu de vous croire à l'Académie française, ça m'aurait évité une recherche Google pour savoir que c'est "Cloud computing".
C'est un site sur le développement et les nouvelles technologies pas un site sur les nouveaux mots du Gros Robert !
Pas de quoi en faire un fromage...
4  3 
Avatar de eldran64
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/12/2019 à 10:39
C'est une tempête dans un verre d'eau ça. Le terme "services infonuagiques" n'est pas employé là où je travail et je ne me rappel pas l'avoir déjà vu.
Ça ne gêne pas la lecture de l'article (on comprend parfaitement ce que ça désigne) mais j'avoue que "cloud computing" est beaucoup plus commun.

Et sinon, pour le contenu même de la news, je suis curieux de savoir comment Cisco à pu descendre à ce niveau de consommation.
5  4 
Avatar de ManPaq
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 29/12/2019 à 5:39
cynique: Je croyais que les politiques (fournisseur d'accès) mettaient le paquet sur la fibre optique pour répondre aux attentes des créateurs de contenu et voilà que la saturation de la bande passante oblige à trouver des solutions d'aiguillage/canalisation alliant performance/souplesse et à se mettre au diapason. Ah internet , le monde où la loi du marché est remplacée par une salle aux enchères.
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 06/01/2020 à 12:10
J'avais évoqué ce changement brutal du business model de Cisco il y a quelques semaines :

https://www.developpez.net/forums/d2...miconducteurs/

Cette décision de Cisco est en ligne avec l'émergence du concept de "White Box" que j'évoquais et le nouveau chipset est essentiellement destiné à contrer le composant Jericho2 de Broadcom... Parce qu'en Décembre, AT&T a également soumis à l'OCP (Open Compute Project) un projet de spécifications d'une architecture destinée aux "Disaggregated Chassis White Boxes" (concept également désigné par DCC) :

https://about.att.com/story/2019/ope...e_project.html

A terme, l'objectif pour AT&T est de construire une White Box qui supporterait une centaine d'interfaces 400G et leur R&D est actuellement centrée sur Jericho2 de Broadcom...

Cisco désire donc rivaliser avec Broadcom pour ainsi "noyauter" au maximum les futurs routeurs fait maison, le gâteau qui vient est énorme
Parce qu'évidemment DCC intéresse au plus haut point de grosses boîtes et d'ailleurs Century Link, Comcast, Facebook, Microsoft et Walt Disney Studios entre autres participent de façon active aux spécifications de DCC avec AT&T.

Pour ceux que ça intéresse...

https://www.infinera.com/wp-content/...RevA-0619b.pdf

-VX
1  0 
Avatar de Namica
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/12/2019 à 13:37
Citation Envoyé par Shepard Voir le message
Justement, quelqu'un peut m'expliquer comment on calcule la consommation de ce monstre en kWh ?

Parce que d'après ce que je comprends, 11 watts par seconde par giga, ça fait 11 * 10 000 watts par seconde, 11 * 10 000 * 3600 watts par heure, et 11 * 10 000 * 3600 / 1000 kWh, soit ~ 400 gigawatts par heure, ce qui pour moi est simplement ahurissant, à moins que je ne me plante quelque part, ce qui n'est pas du tout à exclure (la physique et moi ... )
Pour le Cisco 8201,
Typical system power at 10.8 Tbps: 415 W
source : https://www.cisco.com/c/en/us/products/collateral/routers/8000-series-routers/datasheet-c78-742571.html
0  0