Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le coronavirus ralentit la production d'écrans LCD, et les prix des TV et moniteurs devraient monter en conséquence,
Cinq usines de fabrication à Wuhan étant actuellement touchées, selon un rapport

Le , par Stan Adkens

89PARTAGES

5  0 
En plus des préoccupations liées aux pertes de vies humaines – le nombre de décès ayant atteint 305, selon Reuters, et le virus en ayant infecté près de 10 000 dans le monde –, la crise croissante du coronavirus pourrait bientôt faire des ravages dans l'industrie électronique mondiale. En effet, le manque de personnel et le retard dans la réouverture des usines actuellement fermées pourraient réduire la production de pièces électroniques tels que les écrans et autres. Selon des rapports en ligne et des informations provenant d'analystes industriels, au moins cinq usines de fabrication d'écrans LCD situées à Wuhan, l'épicentre de l'épidémie de coronavirus, subissent des ralentissements de production, ce qui devrait avoir un effet sur l'offre et le prix des écrans utilisés dans les PC et les téléviseurs LCD.

Selon DSCC, une société d'étude de marché spécialisée dans le secteur de l'écran, Wuhan, en Chine, est devenue une plaque tournante majeure pour la fabrication d'écrans, avec des usines de fabrications d'écrans LCD et OLED déjà en production ou dont le démarrage est prévu pour 2020. DSCC estime que Wuhan représente 6 % de la capacité mondiale d'OLED mobiles, 3 % de la capacité d'écrans LCD mobiles et 2 % de la capacité de télévision LCD, selon le rapport trimestriel de la société sur les investissements et les parts de marché des équipements d'affichage. Ces chiffres devraient atteindre 9 % de la capacité de production d'OLED mobiles et 4 % de la capacité de production de téléviseurs LCD en 2021, d’après DSCC.


Mais la ville de Wuhan, où se trouvent cinq usines d'écrans LCD, a été fermée pour éviter la propagation du coronavirus. Et le service IHS Markit, une entreprise américaine d'information économique, a déclaré vendredi qu'il s'attendait à ce que l'utilisation de la capacité de toutes les fabriques d'écrans LCD en Chine diminue d'au moins 10 % et même de 20 % au cours du mois de février. La Chine devant détenir 55 % de la capacité mondiale de fabrication d'écrans en 2020, l'impact immédiat de la réduction de la production a été une diminution de la disponibilité mondiale et une augmentation du prix des panneaux LCD-TV de 1 à 2 dollars, mais pourrait atteindre 3 à 5 dollars.

Les fabricants s'efforçant généralement de dégager des marges bénéficiaires supplémentaires à chaque étape de la production, ce qui semble une faible augmentation pourrait faire monter les prix de vente un peu plus. Cinq usines sont situées à Wuhan même, dont deux appartiennent à China Star Optoelectronics Technology, deux à Tianma et une à BOE. La fermeture de Wuhan signifie que l'épidémie chinoise aura des effets mondiaux sur la chaîne d'approvisionnement.

« Les usines d'écrans de Wuhan sont actuellement confrontées aux conséquences très réelles de l'épidémie de coronavirus », a déclaré David Hsieh, directeur principal des écrans chez IHS Markit technology research, dans un communiqué. « Ces usines sont confrontées à des pénuries de main-d'œuvre et de composants clés en raison des mandats conçus pour limiter la propagation de la contagion. Face à ces défis, les principaux fournisseurs d'écrans en Chine ont informé nos experts qu'un déclin de la production à court terme est inévitable ».

Selon la DSCC, 5 millions des 11 millions d'habitants de Wuhan ont quitté la ville pour le Nouvel An lunaire et ne peuvent pas revenir avant la levée de l'interdiction de voyager. Cela pourrait affecter la capacité des usines à maintenir un personnel adéquat. La DSCC a noté que les vacances du Nouvel An lunaire ont été prolongées jusqu'au 10 février, et que l'interdiction de circuler à Wuhan devrait être prolongée au moins jusqu'à la fin du mois de février.

L'IHS a signalé avoir constaté des cas d'achat panique, notamment de double réservation, où un acheteur achètera autant qu'il le faut auprès de deux fournisseurs juste pour s'assurer qu'il pourra se procurer les fournitures dont il a besoin. L’entreprise a également déclaré que la production chez plusieurs fournisseurs tiers de modules LCD a maintenant cessé, même si des stocks de produits sont disponibles. Les dépenses d'investissement pour l'expansion de la production d'écrans seront également menacées, selon le DSSC. L'entreprise faisant remarquer que les installations d'équipement prévues dans des entreprises telles que BOE pourraient être reportées, car les ingénieurs des fournisseurs d'équipement tardent à revenir.

Tout cela devrait avoir un effet direct sur le prix des panneaux LCD, et peut-être aussi des effets d'entraînement sur la fabrication des ordinateurs portables. Il est à noter que si Intel et AMD n'ont pas cité les effets des coronavirus dans leurs prévisions, Microsoft l'a fait, avec une prévision plus large que d'habitude pour le second semestre. Apple est une autre entreprise américaine touchée en Chine par l’épidémie du coronavirus.

Les bureaux et magasins en Chine d’Apple resteront fermés jusqu'au 9 février

Selon Reuters, Apple a déclaré samedi qu'elle fermerait tous ses magasins officiels, ses bureaux d'entreprise et centres de contact en Chine continentale jusqu'au 9 février, alors que l'épidémie de coronavirus a été déclarée urgence de santé publique mondiale par l’OMS, a déclenché la première quarantaine obligatoire du CDC aux États-Unis en 50 ans et obligé les ressortissants étrangers de ne pas revenir de Chine. La société avait commencé par fermer, au début de la semaine dernière, trois magasins en Chine en raison des inquiétudes concernant la propagation du virus.

Apple a déclaré dans un communiqué : « Par mesure de prudence et sur la base des derniers conseils des principaux experts en matière de santé, nous fermons tous nos bureaux, magasins et centres de contact en Chine continentale jusqu'au 9 février ». La société a également déclaré qu'elle se réjouissait de rouvrir les magasins « dès que possible ».


Apple se joint ainsi à une poignée de détaillants étrangers, dont Starbucks Corp et McDonald's Corp, pour fermer temporairement des vitrines par mesure de précaution. De nombreuses autres entreprises ont demandé à leurs employés en Chine de travailler depuis leur domicile et de cesser leurs voyages d'affaires non essentiels au cours de la première semaine de février. Quant aux usines d’Apple en Chine, gérées par Foxconn, il n'est pas certain qu’elles fermeront également et que d'autres travailleurs d'usine seront licenciés. Dans un communiqué, Foxconn a dit qu'elles fonctionneraient toujours selon un calendrier de vacances et qu’il n'y avait pas d'impact prévu sur la production.

Apple reste très dépendante de la Chine, tant pour la vente de smartphones que pour sa chaîne d'approvisionnement et sa fabrication. De nombreuses usines de la province de Hubei, y compris les usines gérées par AB InBev et General Motors Co, ont temporairement suspendu leur production en raison du virus, d’après Reuters.
La Chine est confrontée à un isolement croissant alors que d'autres pays mettent en place des restrictions aux voyages, que les compagnies aériennes suspendent leurs vols et que les gouvernements évacuent leurs citoyens, risquant ainsi d'aggraver le ralentissement de la deuxième économie mondiale.

La Chine va injecter 174 milliards de dollars de liquidités lundi lors de la réouverture des marchés

Face aux préoccupations économiques liées au virus, les autorités chinoises se sont engagées à utiliser divers outils de politique monétaire pour s'assurer que les liquidités restent raisonnablement suffisantes et pour soutenir les entreprises touchées par l'épidémie du coronavirus, dont le nombre de victimes est en augmentation. Dans un communiqué le dimanche, la banque centrale chinoise a déclaré qu'elle allait injecter 1,2 trillion de yuans (174 milliards de dollars) de liquidités sur les marchés par le biais d'opérations de prise en pension ce lundi. Elle a ajouté que le total des liquidités dans le système bancaire sera supérieur de 900 milliards de yuans à celui de la même période en 2019 après l'injection.


Selon les calculs de Reuters basés sur les données officielles de la banque centrale, 1,05 trillion de yuans de prises en pension arrivent à échéance lundi, ce qui signifie que 150 milliards de yuans (environ 21,3 milliards de dollars) de liquidités nettes seront injectés. Les marchés boursiers, monétaires et obligataires chinois sont tous fermés depuis le 23 janvier et devaient rouvrir vendredi dernier.

La Commission chinoise de réglementation des valeurs mobilières (CSRC) a déclaré que les sociétés dont les accords de nantissement d'actions arrivaient à expiration pourraient demander des prolongations auprès des maisons de titres, et qu'elle exhorterait les investisseurs en obligations d'entreprises à prolonger les dates d'échéance de leurs dettes. Selon Reuters, la CSRC fait ceci pour soutenir les entreprises chinoises touchées par l'épidémie.

Selon Reuters, l'agence nationale de presse Xinhua a déclaré dimanche que l'économie chinoise était suffisamment résistante pour contrer le choc causé par le virus. Elle a ajouté que les remarques d'un fonctionnaire fédéral américain, selon lesquelles le virus pourrait ramener des emplois aux États-Unis étaient « égocentriques, non professionnelles et contraires à l'éthique ».
« Une épidémie comme celle-ci ne pourrait pas servir de base aux multinationales pour prendre des décisions d'investissement sérieuses et à long terme en Chine... Si l'économie chinoise ralentit radicalement, l'économie américaine en souffrira également », a écrit Xinhua selon Reuters.

Pour revenir au ralentissement de la production de l’industrie électronique à Wuhan, les entreprises devraient penser, à l’avenir, à décentraliser la fabrication dans d’autre pays, a suggéré un commentateur du sujet. Il a également recommandé l'automatisation de la fabrication qui aurait joué également un rôle important dans pareille circonstance. Qu’en pensez-vous ?

Sources : Reuters (1&2), DSCC, IHS Markit

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Que se passerait-il si Wuhan restait fermée pendant longtemps ?
Pensez-vous qu’Apple envisagerait de fermer ses usines d'iPhone en Chine si elles étaient touchées par les effets du virus ?

Lire aussi

Une IA aurait fourni les premières alertes sur l'épidémie du coronavirus de Wuhan, à l'aide du big data pour suivre et anticiper la propagation des maladies infectieuses les plus dangereuses au monde
Huawei a dépassé Apple en termes de vente de smartphones sur une année entière, la peur du coronavirus en Chine aura des implications potentielles sur les chaînes d'approvisionnements
Apple affiche un chiffre d'affaires record de 91,8 Md$ au premier trimestre 2020, favorisé par une très « bonne performance commerciale », selon Luca Maestri, directeur financier d'Apple

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Fleur en plastique
Membre actif https://www.developpez.com
Le 04/02/2020 à 10:54
Une véritable catastrophe mondiale, Apple va ne pas pouvoir fabriquer d'iPhone pendant une semaine, ruez-vous sur les stocks pendant qu'il est encore temps, il n'y en aura pas pour tout le monde ?

Non mais allô quoi, faut arrêter ; sans avoir de chiffres sur la main, il y a sûrement plus d'un téléphone fonctionnel par habitant de la planète actuellement, donc si le dernier iPhone 17.5 XL Pro Plus n'est pas disponible dans les rayons, c'est pas grave, le con sommateur pourra attendre une ou deux semaines de plus, non ? Et la pollution de la planète dans tout cela avec tous ces téléphones jetés chaque jour tout ça pour avoir le dernier cri (dernier cri tout à fait relatif, car un téléphone de 2020 ne sera pas sensiblement plus puissant qu'un téléphone de 2019 ou 2018) ?

D'un autre côté, Apple n'est pas un constructeur sérieux s'il dépend d'une source unique dans une région unique.

Je me rappelle qu'IBM, quand il a fabriqué ses premiers IBM PC, alors qu'ils ne savaient même pas le succès que cela allait avoir, avait exigé d'Intel, le fabriquant du 8088, le processeur du PC, qu'il ait une seconde source. C'est ainsi qu'Intel a donné ses plans à AMD pour qu'AMD puisse aussi fabriquer des clones parfaits de 8088 afin de pouvoir rassurer IBM, qu'il n'aurait pas de pénurie de processeur si jamais Intel flanchait. Cette affaire de seconde source c'est poursuivie pour le 80286 (utilisé dans IBM AT), mais pas au-delà (le 386 d'AMD est différent du 386 d'Intel). Au final, même si la clause d'IBM était drastique, le but cherché était sain. On ne dépend pas d'un unique fournisseur pour éviter de se retrouver dans la merde.
9  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/02/2020 à 10:13
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Que pensez-vous du fait qu’Apple concentre la fabrication de ses smartphones en Chine ?
Ça coûte moins cher de produire en Chine et les composants sont proche. Plein d'usines sont basées en Chine donc c'est plus pratique de produire là-bas.

Mais peut-être que la prochaine Chine ce sera la Croatie, la Lituanie, la Lettonie, l’Estonie :
Les niveaux de salaires en Chine atteignent voire dépassent ceux de certaines régions d’Europe

Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Pensez-vous qu’Apple va délocaliser ses usines après cette crise ?
Il y a une expression qui dit "la foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit", peut-être qu'après cette crise, il n'y aura plus de problème dans cette région.

Apple aurait du écouter Trump
Trump veut qu'Apple "produise américain" : pourquoi ce n'est pas si simple
Apple n'a pas commenté cette déclaration du président américain. Le secteur de la technologie, qui fait fabriquer un grand nombre de pièces en Chine, est l'un des plus gros perdants potentiels en ce qui concerne la taxation des produits importés voulu par Donald Trump. Car non seulement la plupart des entreprises technologiques américaines font assembler leurs produits en Chine et en Asie du Sud-Est pour des raisons de coût de la main d'oeuvre, mais les composants de ces appareils sont aussi, pour la plupart, conçus en Asie, même si Apple, comme d'autres géants de la Silicon Valley, tente de réduire sa dépendance envers ses fournisseurs.

Relocaliser la production d'appareils Apple aux États-Unis serait donc un chantier extrêmement complexe - la dépendance de la Silicon Valley envers l'Asie et la Chine pour les composants électroniques est réelle -, long et coûteux. Il aurait pour conséquence d'augmenter drastiquement les coûts de production, de réduire les marges et de gonfler la facture pour le consommateur final.
Quand tu dépends trop des autres, dès qu'il y a une histoire de taxe tu te retrouves dans une situation inconfortable.
5  0 
Avatar de SoyouzH2
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 03/02/2020 à 14:30
OH MON DIEU, ET MON ECRAN QUOTIDIEN OU C'EST QUE JVA ALLEZ L'CHERCHER MON ECRAN QUOTIDIEN !?
3  0 
Avatar de calvaire
Membre averti https://www.developpez.com
Le 03/02/2020 à 21:47
ce qui fait peur c'est que le jour ou se sera un virus bien plus mortel qu'on aura dans une grosse ville d'un pays riche (genre un parisien qui chope Ebola) avec donc un gros aéroport international on est mal barré vu l'impuissance de la chine mais aussi des puissances étrangère incapable de fermer ces frontières (déjà 6 malades en France et c'est qu'un début).
Même si c’était un virus beaucoup plus grave je doute que l'on puisse interdire les avions en provenance de chine...

Heureusement le virus semble moins mortel qu'une grippe... enfin je me base sur les chiffres du PCC et avec un recul assez faible (juste 2 mois d'épidémie après tous)

je salue quand même les camarades travailleur chinois pour avoir fait un hôpital en 10 jours.
3  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/02/2020 à 11:01
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il y a une expression qui dit "la foudre ne tombe jamais deux fois au même endroit", peut-être qu'après cette crise, il n'y aura plus de problème dans cette région.
Pour information: D'une année sur l'autre, la souche du virus qui entraîne la maladie que l'on appelle "grippe" sous nos contrée change mais a TOUJOURS pour origine la Chine!

Le SRAS, la grippe aviaire H1N1, le coronavirus d'aujourd'hui ne sont rien d'autres que des "grippes" qui vu leur dangerosité réelle ou supposée ont droit à une appellation particulière et qui ont toutes pour origine... La Chine!

PS: Le coronavirus a fait à ce jour environ 400 morts dans le monde entier. La simple "grippe" annuelle aura fait à la fin de cette hiver entre 12'000 et 15'000 morts en France! Comme chaque année...
4  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/02/2020 à 11:05
Le coronavirus aura un "gros" impact sur la production de l'iPhone si la fermeture des usines est prolongée
Vu les bénéfices que se fait Apple en faisant construire ses appareils par des esclaves asiatique plutôt que de participer de manière éthique au fonctionnement de la société, cette boite n'a rien à craindre, elle peut cesser de vendre ces i-machins pendant 10 ans, ses caves déborderont toujours de frics!

Et ce n'est que partie remise: Dès que les i-machins seront à nouveau disponibles, des millions d'imbéciles courront dans le shop le plus proches pour dépenser leur salaire mensuel de smicard dans l'achat d'un smartphone qu'ils changeront 6 mois plus tard!
4  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/02/2020 à 11:11
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
TOUJOURS pour origine la Chine!
Je ne sais pas, mais de toute façon la Chine c'est grand.
Le SRAS c'était à Hong Kong, alors que ce coronavirus c'est à Wuhan, les 2 villes sont éloignées. Ce n'est pas la même région.
Quand il y a un problème comme ça tout le pays n'est pas paralysé. Il y a des usines qui tournent encore.

En gros 1 humain sur 6 vit en Chine, donc statistiquement la probabilité qu'un problème arrive là-bas est élevé.
Ça pourrait arriver en Inde également, ils sont beaucoup et au niveau de l'hygiène ils ne sont pas au top.

Si ça se trouve dans très peu de temps tout va revenir à la normal.
Est-ce que la maladie a tué beaucoup de gens en bonne santé ? Combien de sportifs qui ont la vingtaine sont morts ?
5  2 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/02/2020 à 13:45
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
La Chine devant détenir 55 % de la capacité mondiale de fabrication d'écrans en 2020, l'impact immédiat de la réduction de la production a été une diminution de la disponibilité mondiale et une augmentation du prix des panneaux LCD-TV de 1 à 2 dollars, mais pourrait atteindre 3 à 5 dollars.
J'ai déjà vu pire comme problème du à la super-spécialisation.
Risque de pénurie de disques durs pour cause d'inondations en Thaïlande
Japon : l’automobile mondiale dans le gouffre de la pénurie de pièces (Fukushima)
Quand le monde entier dépend d'une région, le jour où il y a un problème dans cette région, tout le monde est dans la merde.
La spécialisation c'est nul, chaque nation doit développer le plus de savoir faire possible, et être capable de fabriquer le plus de choses possible.

Peut-être que les choses reviendront à la normal rapidement. Ce n'est peut-être pas si grave cette histoire d’épidémie.
2  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 03/02/2020 à 16:52
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
La spécialisation c'est nul, chaque nation doit développer le plus de savoir faire possible, et être capable de fabriquer le plus de choses possible.
Au contraire, la spécialisation est beaucoup plus efficace (et moins coûteuse), mais ça montre ses limites quand la chaîne est cassée.

Plutôt qu'essayer de tout faire, il faut surtout se pencher sur des éléments stratégiques.
Et à priori, c'est quand même ce que la plupart des états essayent de faire...
2  0 
Avatar de spyserver
Membre averti https://www.developpez.com
Le 04/02/2020 à 10:03
Pourquoi ne pas le produire en Europe et aux Etats-Unis, ses principaux marchés ? Les chinois boudent les iPhones par patriotisme et ne sont plus la cible principale ...
3  1