IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La technologie Thunderbolt d'Intel se positionne comme une alternative rapide à l'USB
Le port haut débit d'Intel devrait dans plus de la moitié des PC en 2022

Le , par Bill Fassinou

47PARTAGES

6  0 
La technologie de connexion Thunderbolt d'Intel a 10 ans cette année, après avoir fait ses débuts sur le MacBook Pro 2011 d'Apple. Loin d'avoir connu le succès que l'entreprise espérait, Thunderbolt est, semble-t-il, aujourd'hui encore réservé à un marché de niche. Toutefois, à l'occasion du dixième anniversaire de la technologie, Intel adopte une nouvelle approche qui devrait lui permettre d'ouvrir Thunderbolt à un plus grand public. Intel a intégré directement Thunderbolt dans sa dernière génération de processeurs mobiles Core, baptisés Tiger Lake, supprimant ainsi le supplément payé par les fabricants de PC pour l'obtenir.

Intel prévoit que plus 50 % des PC seront équipés de Thunderbolt en 2022

Thunderbolt est un format de connexion ultrarapide pour les PC, dont les travaux ont débuté en 2007, basé sur le concept Light Peak d'Intel. Apple aurait d'abord déposé la marque Thunderbolt, avant de la transmettre plus tard à Intel. La technologie a été utilisée pour la première fois sur le MacBook Pro de février 2011 via un port basé sur un mini DisplayPort qui avait deux canaux avec une bande passante de 10 Gb/s chacun. Il permettait de connecter jusqu'à six appareils en chaîne. Intel a espéré que Thunderbolt devient un outil quotidien pour les utilisateurs d'ordinateurs, mais cela n'a pas été le cas.



Le fabricant de puces prévoit que, au plus tard en 2017, "la plupart des PC" supporteraient Thunderbolt. Malgré le battage médiatique, seuls les PC haut de gamme offrent une connexion rapide à ce jour. Pour stimuler l'adoption de cette technologie, Intel a intégré Thunderbolt dans ses derniers processeurs Tiger Lake, ce qui signifie que les fabricants d'ordinateurs peuvent se procurer Thunderbolt sans avoir à payer de supplément pour des puces de contrôleur séparées. Les puces Intel étant très répandues, la firme de Santa Clara affirme que la technologie Thunderbolt va maintenant avoir son heure de gloire.

En effet, pour la plupart des gens, les périphériques USB font l'affaire. Mais, les utilisateurs "sérieux" ont besoin de performances et d'une fiabilité optimales, ce que l'USB n'offrirait pas. Et l'utilité de Thunderbolt serait plus importante que jamais, car davantage de fabricants d'ordinateurs portables proposent des ordinateurs plus minces avec moins de ports. Selon les spécifications, les ports Thunderbolt offrent des connexions rapides et polyvalentes aux périphériques de stockage externes, aux moniteurs, aux adaptateurs réseau et autres. Ils peuvent remplacer les ports pour HDMI, DisplayPort, Ethernet et l'alimentation.

Par exemple, le nouveau Thunderbolt 4, annoncé au CES 2020, devrait permettre aux stations d'accueil et aux hubs multiports d'offrir trois ports Thunderbolt au lieu d'un seul. Intel s'appuie sur toutes ses caractéristiques, ainsi que les innovations qu'il prévoit, pour dire que Thunderbolt s'imposera face à l'USB au cours de cette décennie. « Je m'attends à ce que d'ici 2022, Thunderbolt soit présent dans plus de 50 % des PC vendus », a déclaré Jason Ziller, qui dirige les produits de connectivité d'Intel, ajoutant que plus de la moitié des ordinateurs portables qui seront livrés l'année prochaine porteront "définitivement" cette technologie.

Ziller a dirigé les travaux sur Thunderbolt bien avant qu'il ne fasse ses débuts dans les ordinateurs portables MacBook Pro 2011 d'Apple. « La vitesse et les capacités de Thunderbolt sont étonnantes », a déclaré Jeff Griffiths, un programmeur et musicien électronique qui utilise la plateforme CalDigit Thunderbolt pour connecter du matériel audio haut de gamme et d'autres périphériques.

La popularité de Thunderbolt pourrait dépasser les estimations d'Intel

Le précurseur de Thunderbolt, dont le nom de code est Light Peak, a fait ses débuts lors d'une démonstration en 2009 et utilisait des câbles à fibres optiques pour transmettre des données sous forme de lumière. Lorsque Thunderbolt est arrivé en tant que produit utilisable en 2011, Intel a choisi de passer aux fils de cuivre conventionnels transportant des signaux électriques. Des années de retard dans la conception des puces ont freiné les ambitions d'Intel pour Thunderbolt, mais la technologie de connectivité est une caractéristique standard des nouvelles puces.



De ce fait, les analystes prévoient que Thunderbolt a le potentiel de se répandre plus largement en 2022. Cela arriverait notamment lorsque la génération de puces Alder Lake, successeur de Tiger Lake, sera intégrée dans des PC de type tour qui n'utilisent pas aujourd'hui de processeurs équipés de Thunderbolt. Thunderbolt fait en outre partie de la marque "Evo" d'Intel pour promouvoir les ordinateurs portables haut de gamme qu'Intel juge puissants et réactifs avec une bonne autonomie. La combinaison de ces deux facteurs aiderait Thunderbolt à se développer dans un monde où l'USB domine.

Par ailleurs, il est important de préciser que Thunderbolt était autrefois beaucoup plus rapide que l'USB pour le transfert de données, mais l'USB rattrape progressivement son retard. La nouvelle version de l'USB, l'USB 4, bien que rare dans les produits jusqu'à présent, peut égaler les 40 Gb/s de Thunderbolt. Cependant, il est prévu que Thunderbolt devienne plus rapide dans les prochaines versions, ce qui pourrait lui donner un nouvel avantage en matière de vitesse brute ainsi que de fiabilité et autres capacités. Si la bande passante maximale de Thunderbolt 4 est de 40 Gb/s, des ingénieurs d'Intel estiment que Thunderbolt 5 pourrait atteindre 80 Gb/s.

Ben Hacker, directeur de la stratégie E/S d'Intel dans la division de la connectivité client, a en effet expliqué la semaine passée que le développement du successeur de Thunderbolt 4 a déjà commencé et qu'Intel vise une vitesse plus élevée. « Ce dont nous sommes assez sûrs, c'est qu'il y aura au moins un autre accélérateur quelque part, et qui sait exactement de quoi il s'agit, mais appelez cela un doublement », a déclaré Hacker. Selon lui, une bande passante plus large est nécessaire pour les flux de travail simultanés, comme l'édition de données sur un écran haute résolution.

« Aujourd'hui, la bande passante de notre bus de données dans Thunderbolt 4 est en quelque sorte alignée sur les performances du PCIe Gen 3x4, et pour certaines de nos applications de stockage, on constate que la vitesse du stockage dans ce type de facteur de forme a déjà doublé », a déclaré Hacker. Lenovo, un grand fabricant de PC, aimerait voir Thunderbolt se propager au-delà du monde d'Intel. Il est actuellement relativement rare sur les ordinateurs équipés de processeurs AMD, bien qu'Apple supporte Thunderbolt sur les Mac utilisant ses nouveaux processeurs M1.

Thunderbolt contre USB : Qui dominera la prochaine génération de PC ?

Aujourd'hui, l'USB est utilisé partout, des voitures aux stations de recharge des aéroports. Les nouveaux connecteurs USB-C et la norme USB Power Delivery ont rendu cette technologie suffisamment robuste pour alimenter des appareils à grande capacité, comme les ordinateurs portables, ou pour connecter des appareils à grande vitesse, comme les disques externes. L'ambition de Thunderbolt d'Intel n'est pas d'égaler l'ubiquité de l'USB. Au lieu de cela, l'on estime que Thunderbolt est devenu un genre de "frère" de l'USB. Thunderbolt a profité de l'adoption du connecteur USB-C.



Cela signifie que les fabricants de PC peuvent soutenir Thunderbolt sans être obligés de sacrifier l'USB. Le nouvel USB 4 intègre la technologie de transfert de données de Thunderbolt pour le rendre plus puissant et plus flexible. Cela devrait contribuer à rassurer les clients de Thunderbolt qui pourraient avoir besoin de brancher un appareil sur un port USB. Par ailleurs, selon Larry O'Connor, PDG de Other World Computing, fabricant de périphériques utilisant à la fois l'USB et Thunderbolt, les avantages de Thunderbolt vont persister par rapport à l'USB.

« Je pense que l'USB sera l'interface la plus simple et la plus adaptée aux besoins des consommateurs », a déclaré O'Connor. « Thunderbolt [fournira] la capacité et la fiabilité haut de gamme », a-t-il ajouté. D'autre part, une différence significative entre Thunderbolt et l'USB est le processus de certification rigoureux de la première. L'on estime que la certification de l'USB serait quelque peu confuse et incertaine. Par exemple, déterminer si un câble USB-C supporte une charge de haute puissance ou les débits de données les plus rapides pourrait impliquer quelques suppositions. Par contre, tout cela serait garanti avec Thunderbolt.

En somme, Intel poursuit son investissement dans Thunderbolt. Il s'agit probablement d'une bonne chose pour les fabricants de PC comme Lenovo, qui souhaitent une prise en charge plus souple de Microsoft Windows, une consommation d'énergie plus faible, des vitesses plus rapides et une prise en charge d'un plus grand nombre de moniteurs. Thunderbolt peut prendre en charge deux écrans 4K. Intel n'a pas détaillé ses plans pour Thunderbolt pour le moment. Mais Ziller a déclaré que la société rendra Thunderbolt plus rapide et plus facile à utiliser. « La simplicité, la fiabilité et les performances sont toutes importantes », a-t-il dit.

Et vous ?

Que pensez-vous des performances de Thunderbolt ?
Préférez-vous Thunderbolt à l'USB ? Si oui, quelles sont vos raisons ?
Thunderbolt sera-t-il plus largement adopté que l'USB selon vous ?

Voir aussi

Dell rafraîchit l'édition développeur de la gamme XPS 13 avec Tiger Lake, le processeur de 11e génération d'Intel. Les nouveaux ordinateurs seront disponibles dès début octobre

Intel ajoute la technologie "Control-Flow Enforcement" dans les processeurs Tiger Lake pour une protection contre les logiciels malveillants au niveau du processeur

USB 4.0 proposera des débits de 40 Gb/s. La norme attendue fin d'année se basera sur Thunderbolt 3

Découvrez l'adaptateur Thunderbolt 3 vers Ethernet 10 Gbps de la marque OWC

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ormond94470
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 09/03/2021 à 16:38
Facile de faire des portables toujours plus fin quand on déporte tout sur une grosse station d'accueil...
2  0