IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Intel lance un processeur Xeon Scalable de troisième génération pour les centres de données sous le nom de code Ice Lake
Qui offre jusqu'à 40 cœurs par socket

Le , par Bill Fassinou

21PARTAGES

6  0 
Annoncé depuis quelques années déjà, Intel a finalement présenté mardi Ice Lake, son nouveau processeur Xeon Scalable de troisième génération. Ce processeur gravé en 10 nanomètres, qui offre jusqu'à 40 cœurs par socket, constitue la base de la plateforme pour centres de données d'Intel. Intel affirme que tous les fournisseurs de services cloud de premier plan proposeront des services basés sur Ice Lake. Pour le lancement de cette puce, plus de 50 équipementiers auraient déjà construit plus de 250 serveurs basés sur cette plateforme. Il est conçu pour des charges de travail couvrant un large éventail de marchés (cloud, réseau, etc.).

Ice Lake : une puce gravée en 10 nm avec plus de sécurité

Intel a lancé mardi sa gamme de processeurs Xeon Scalable de 3e génération Ice Lake, construits sur son procédé 10 nm. Ces processeurs, qui comptent jusqu'à 40 cœurs par socket, sont conçus uniquement pour les systèmes à un ou deux sockets, concourant sur un marché où d'autres options x86 et Arm sont disponibles. En effet, ce lancement intervient à un moment charnière pour le fondeur américain. Le marché des centres de données est de plus en plus concurrentiel, AMD lorgnant la part de marché écrasante d'Intel, tandis que les clients d'Intel construisent leurs propres puces.



Entre-temps, après un certain nombre de retards dans sa feuille de route de produits, le PDG Pat Gelsinger, qui a pris la direction de l'entreprise en janvier, a engagé Intel "dans une cadence régulière de produits de pointe" en utilisant à la fois sa propre fabrication et une fabrication externe. Avec cette nouvelle génération de processeurs Xeon Scalable (ICX ou ICL-SP), l'offre d'Intel vise deux objectifs spécifiques : tout d'abord, le changement de génération par rapport à la 2e génération, mais aussi la vente d'une solution plutôt que d'un simple processeur.

« La plateforme Xeon de troisième génération est la plus flexible et la plus performante de notre histoire », a déclaré mardi Navin Shenoy, vice-président exécutif et directeur général du Data Platforms Group d'Intel, dans un communiqué. Cette génération de Xeon Scalable, la première d'Intel sur 10 nm, utilise une architecture plus récente, le cœur Sunny Cove. Selon Intel, les avantages de Sunny Cove commencent par une augmentation de 20 % des performances brutes, grâce à un cœur beaucoup plus large avec un front-end amélioré et davantage de ressources d'exécution.

Caractéristiques et spécifications du nouveau processeur

En dehors du cœur, la bande passante de la mémoire est améliorée à la fois par l'augmentation des canaux de mémoire, qui passent de six à huit, mais aussi par de nouvelles techniques de préextraction de la mémoire et des optimisations qui augmentent la bande passante jusqu'à 100 % avec une efficacité supplémentaire de plus de 25 %. L'interconnexion maillée entre les cœurs utilise également des algorithmes mis à jour pour alimenter les E/S vers et depuis les cœurs. En outre, Intel favorise une meilleure gestion de l'énergie grâce à des agents de gestion de l'énergie indépendants à l'intérieur de chaque bloc IP.

En plus de cela, Intel ajoute des fonctions d'accélération, affirmant qu'au-delà des performances brutes, les logiciels optimisés pour ces accélérateurs bénéficieront d'une amélioration supérieure à celle de la génération précédente. Cela commence par la disposition de base du cœur, en particulier en ce qui concerne les commandes SIMD telles que SSSE, AVX, AVX2 et AVX-512. Intel permet une meilleure prise en charge du chiffrement à travers son ISA, permettant aux instructions AES, SHA, GFNI et autres de s'exécuter simultanément à travers tous les jeux d'instructions vectorielles.



Selon Intel, AVX-512 améliore les fréquences pendant les opérations binaires plus complexes pour ICX avec un mappage plus intelligent entre les instructions et la consommation d'énergie, offrant une fréquence supplémentaire de 10% pour toutes les instructions 256 bits. À cela s'ajoutent les technologies Speed Select d'Intel, telles que le profil de performance, les améliorations de la fréquence de base, les améliorations de la fréquence turbo et l'assistance Core Power pour garantir des performances maximales par cœur ou une qualité de service lors d'une utilisation intensive du système, selon les besoins du client.

Parmi les autres nouveautés, citons Software Guard Extensions, qui permet des tailles d'enclave allant jusqu'à 512 Go par socket sur certains modèles. « Intel occupe une position unique en matière d'architecture, de conception et de fabrication pour fournir l'éventail de silicium et de solutions intelligentes que nos clients exigent », a déclaré Shenoy. Enfin, Intel explique que par rapport à la génération précédente, Ice Lake offre une augmentation moyenne de 46 % des performances sur les charges de travail populaires des centres de données. Il comprend le DL Boost d'Intel pour l'accélération de l'IA.

La plateforme prend en charge jusqu'à six téraoctets de mémoire système par socket, jusqu'à huit canaux de mémoire DDR4-3200 par socket, et jusqu'à 64 voies de PCIe Gen4 par socket.

Plus d'informations sur les fonctions intégrées

Accélération de l'IA

Intel affirme que grâce à des optimisations matérielles et logicielles, Ice Lake offre des performances d'IA 74 % plus rapides par rapport à la génération précédente. Par rapport à l'AMD Epyc 7763 de troisième génération, Intel affirme que la plateforme offre des performances jusqu'à 1,5 fois supérieure sur un large éventail de 20 charges de travail d'IA populaires. Par rapport au GPU Nvidia A100, Intel affirme que les performances sont jusqu'à 1,3 fois plus élevées sur un large éventail de 20 charges de travail d'IA populaires.

Sécurité intégrée

Intel SGX, et la sécurité en général, est un argument de vente majeur pour Ice Lake d'Intel. Cette technologie peut protéger jusqu'à 1 téraoctet de code et de données dans des zones de mémoire privées appelées enclaves. Parallèlement, les puces Ice Lake disposent également d'une accélération cryptographique qui promet de permettre à la puce d'offrir à la fois sécurité et performance. Cela serait particulièrement important pour les entreprises, comme les détaillants en ligne qui traitent des millions de transactions clients par jour, qui doivent protéger les informations sensibles sans ralentir les performances.



Selon Rebecca Weekly, ingénieure principale et directrice principale de la division "Hyperscale Strategy and Execution" d'Intel, jusqu'à présent, la sécurité n'était pas une priorité absolue pour les clients. Elle estime que les clients étaient surtout préoccupés par les compromis sur les performances. Cependant, les fonctions de sécurité intégrées d'Ice Lake changent cette équation et s'alignent sur la sensibilisation croissante des consommateurs à l'importance de la sécurité numérique.

« Comme les gens sont de plus en plus conscients de la vie privée, du désir de garder leurs données propres, et de ne pas voir leurs expériences potentiellement manipulées, nous allons voir un changement massif en faveur des environnements sécurisés », a déclaré Weekly. « Nous donnons aux utilisateurs le pouvoir de reprendre en main la sécurité du cloud et la sécurité de leurs données, et il n'y a aucune excuse pour ne pas le faire, car c'est beaucoup plus performant ».

Les différents marchés du nouveau processeur Ice Lake

Le cloud : selon Intel, plus de 800 fournisseurs de services cloud dans le monde fonctionnent déjà avec des processeurs Intel Xeon Scalable, et tous les plus grands fournisseurs de services cloud prévoient de proposer des services cloud alimentés par Ice Lake en 2021.

Réseau : Intel produit des N-SKU optimisés pour le réseau afin de prendre en charge divers environnements réseau. Ces nouveaux processeurs offrent en moyenne jusqu'à 62 % de performances supplémentaires sur une gamme de charges de travail réseau et 5G largement déployées par rapport à la génération précédente. Le fondeur américain indique en outre que plus de 15 grands fabricants d'équipements de télécommunications et fournisseurs de services de communication préparent des POC et des déploiements de réseaux avec Ice Lake.

Entreprise, HPC : selon Intel, plus de 50 équipementiers ont déjà mis en place plus de 250 serveurs basés sur la plateforme Ice Lake. Plus de 20 laboratoires HPC et environnements HPCaaS (High-Performance Computing as a Service) exploitent les nouveaux processeurs.

L'informatique en périphérie (Edge computing) : Intel estime qu'Ice Lake offre des performances d'inférence d'IA pour la classification d'images jusqu'à 1,56 fois supérieures à celles des générations précédentes. Il convient donc à l'IA, aux analyses complexes d'images ou de vidéos et aux charges de travail consolidées en périphérie.

Quelques-uns des partenaires qui soutiennent Ice Lake

Au total, Intel a déjà expédié plus de 200 000 unités Ice Lake au premier trimestre 2021. Certains partenaires ont déjà conçu ou sont en train de construire des serveurs basés sur cette plateforme, dont :

  • HPE (Hewlett Packard Enterprise) soutient Ice Lake à travers les huit produits suivants : serveurs standard de l'industrie (HPE ProLiant DL360 Gen10 Plus, HPE ProLiant DL380 Gen10 Plus, HPE ProLiant DL110 Gen10 Plus pour le marché des télécoms), systèmes robustes pour la périphérie (systèmes HPE Edgeline EL8000 Converged Edge, systèmes HPE Edgeline EL8000T Converged Edge), le HPE Synergy 480 Gen10 Plus pour les environnements de cloud hybride, le système HPE Apollo 2000 Gen10 Plus pour les charges de travail HPC et IA, et le superordinateur HPE Cray EX ;
  • Cisco présente les modèles de serveurs Unified Computing System (UCS) suivants : Cisco UCS B200 M6, C220 M6, et C240 M6. Ces nouveaux serveurs sont dotés d'une intégration native avec Cisco Intersight, une plateforme d'exploitation de cloud hybride. Ils offrent un large éventail de charges de travail, notamment VDI, bases de données, IA et apprentissage automatique, et big data ;
  • Dell Technologies a annoncé le mois dernier son intention de prendre en charge Ice Lake avec son dernier portefeuille de serveurs Dell EMC PowerEdge. Il a présenté de nouveaux serveurs rack, modulaires, Edge et optimisés pour les GPU, des processeurs Xeon de troisième génération et des processeurs AMD Epyc de troisième génération ;
  • Lenovo a lancé une série de mises à jour de serveurs ThinkSystem et a annoncé de nouveaux systèmes informatiques robustes basés sur les processeurs Ice Lake. Les serveurs sont conçus pour des charges de travail telles que le calcul intensif, l'intelligence artificielle, le cloud, l'analytique et la VDI. Les gammes ThinkSystem et ThinkAgile comprennent ThinkShield, qui sécurise les micrologiciels, les processeurs et les sous-systèmes ;
  • Supermicro propose une gamme de plus de 100 systèmes optimisés pour les applications et dotés de processeurs Xeon de troisième génération. Ces systèmes comprennent les serveurs Hyper, SuperBlade, la famille de produits Twin (BigTwin, TwinPro et FatTwin), Ultra, CloudDC, GPU et Telco/5Gand Edge. Les nouveaux systèmes X12 de Supermicro sont déjà déployés en volume dans des organisations telles que l'Université d'Osaka et DISH.

Source : Intel

Et vous ?

Que pensez-vous du nouveau processeur Intel Xeon Scalable Ice Lake ?

Voir aussi

Intel ne pourra produire des CPU gravés en 10 nm en masse qu'en 2019 et annonce des résultats financiers record au premier trimestre 2018

Les futurs CPU Xeon Ice Lake d'Intel se dévoilent 10nm, nouveau socket LGA4189, plus de cœurs, TDP en hausse et support de huit canaux mémoires

Intel dévoile tous ses CPU Xeon Cascade Lake SP et AP (jusqu'à 56 cœurs/112 threads et 400 W de TDP), compatibles avec des modules mémoire Optane

Intel dévoile les détails de son Nervana NNP-I, son processeur pour l'inférence dans les réseaux neuronaux

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !