IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google abandonnera Qualcomm et fabriquera ses propres processeurs pour smartphones cette année,
Le nouveau processeur est baptisé Tensor et alimentera les nouveaux Pixel 6 et Pixel 6 Pro

Le , par Bill Fassinou

21PARTAGES

7  0 
Google vient de dévoiler sa première puce pour smartphone, signalant son plus grand défi à ce jour à Apple et Samsung. Google a annoncé qu'il construira son propre processeur de smartphone, appelé Tensor, qui alimentera ses nouveaux téléphones Pixel 6 et Pixel 6 Pro cet automne. C'est un autre exemple d'une entreprise de la Big Tech qui construit ses propres puces au lieu de s'appuyer sur un fabricant de puces traditionnel comme Qualcomm ou Intel. Le géant de Mountain View se débarrasse ainsi de Qualcomm dont les puces ont alimenté les smartphones de Google depuis 2016.

Qualcomm a annoncé qu'elle continuerait à travailler en étroite collaboration avec Google sur les produits actuels et futurs basés sur sa plateforme Snapdragon. Mais dorénavant, il n'est plus un fournisseur de puces de premier plan pour les téléphones Android de Google. Ce dernier met fin à l'ère des Pixel équipés de processeurs Snapdragon, qu'il remplacera désormais par Tensor. La décision de Google suit celle d'Apple, qui utilise maintenant ses propres processeurs dans ses nouveaux ordinateurs au lieu des puces Intel. Et comme Apple, Google utilise également une architecture basée sur Arm.


Les processeurs Arm consomment moins d'énergie et sont utilisés dans toute l'industrie pour les appareils mobiles, des smartphones aux tablettes en passant par les ordinateurs portables. Le nom Tensor est un clin d'œil au nom de l'unité de traitement TensorFlow de Google, qui a conduit un certain nombre de ses projets. Il s'agit d'un système complet sur une puce, ou SoC (system on a chip), qui, selon la société, permettra d'améliorer considérablement le traitement des photos et des vidéos sur les téléphones, ainsi que des fonctions telles que la synthèse vocale et la traduction.

Selon un billet de blogue de l'entreprise lundi, Tensor comprend un processeur dédié qui exécute des applications d'intelligence artificielle (IA), en plus d'un processeur central, d'un processeur graphique et d'un processeur de signal d'image. Il permettra au téléphone de traiter davantage d'informations sur l'appareil au lieu de devoir envoyer des données vers le cloud. En dehors de ces points clés, le processeur devrait également offrir de meilleures performances lors des tâches d'apprentissage automatique, une mise à niveau essentielle pour alimenter les fonctionnalités et services nouveaux et actuels de Google.

Le géant de la recherche en ligne veut en fait créer un processeur qu'il juge actuellement inexistant sur le marché. « Le problème avec Pixel a été que nous continuons à rencontrer des limites avec les solutions technologiques existantes sur étagère, et il est juste vraiment difficile d'obtenir nos trucs les plus avancés des équipes de recherche sur le téléphone », a déclaré le patron du matériel de Google, Rick Osterloh, dans une interview à CNBC la semaine dernière. « Cela va vraiment transformer ce que nous pouvons faire sur le téléphone avec l'apprentissage automatique et l'IA », a-t-il ajouté.

Le Tensor fera ses débuts sur le Pixel 6 et le Pixel 6 Pro qui sortiront vers la fin de l'année. C'est une étape importante pour l'entreprise, car elle cherche à se différencier dans un marché encombré de smartphones – quelque chose que l'entreprise a admis avoir eu du mal à faire dans le passé. C'est l'une des raisons qui ont motivé la fabrication d'une puce personnalisée. Osterloh a déclaré que la nouvelle puce aidera les téléphones de Google à prendre de meilleures photos et vidéos. « Nous avons vraiment fait un processeur personnalisé construit pour la photographie computationnelle », a-t-il déclaré.

En effet, les téléphones Pixel de Google prennent déjà certaines des meilleures photos de tous les téléphones sur le marché, donc c'est une grande revendication. Lors d'une démonstration devant les médias, Osterloh a montré un exemple de la façon dont la nouvelle puce peut aider à diminuer le flou lorsqu'un sujet bouge pendant que vous prenez une photo. La même technologie que Google utilise pour améliorer les photos peut maintenant être utilisée pour améliorer les vidéos, ce qui, selon Osterloh, n'était pas possible avec d'autres puces. « L'équipe qui a conçu notre silicium voulait rendre Pixel encore plus performant », a déclaré Osterloh.

« À titre d'exemple, avec Tensor, nous avons pensé à chaque pièce de la puce et l'avons personnalisée pour exécuter les modèles de photographie computationnelle de Google », estime-t-il. « Pour les utilisateurs, cela signifie des fonctionnalités entièrement nouvelles, ainsi que des améliorations des fonctionnalités existantes », a-t-il ajouté. Les détails sur la nouvelle puce sont évidemment encore minces ; de plus amples informations devraient être disponibles à l'automne.

Cependant, l'annonce du lundi semble être orientée vers l'avenir d'une équipe Pixel remaniée. Selon les analystes, il est certain que ce genre d'objectifs correspond précisément à ce que Google devrait faire dans le domaine des smartphones : se concentrer sur ses compétences en matière d'IA et de logiciels.

Source : Google

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du processeur personnalisé de Google ?
Que pensez-vous du fait qu'Apple et Google se sont mis à fabriquer leurs propres puces ?

Voir aussi

Apple présente la puce M1 pour alimenter ses nouveaux Mac, la société affirme que le SoC à 8 cœurs offre la meilleure performance par watt au monde

Le nouveau processeur RISC-V de Micro Magic revendique une performance record par watt, la puce surpasserait la puce M1 d'Apple et l'ARM Cortex-A9

Apple prépare les prochaines puces Mac en vue de surclasser les PC haut de gamme. Un Mac Pro avec 32 cœurs haute performance devrait être lancé d'ici 2022

Google annonce deux nouveaux téléphones, le Pixel 5 compatible 5G pour 699 $ et le Pixel 4a (5G), deux appareils de milieu de gamme

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !