IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Intel affirme que sa nouvelle puce dédiée au minage de cryptomonnaies est conçue pour être économe en énergie,
Et que la société Block de Jack Dorsey figurera parmi les premiers utilisateurs

Le , par Bill Fassinou

64PARTAGES

4  0 
Intel a lancé vendredi une nouvelle puce pour les applications de la blockchain, telles que l'extraction de bitcoins et la "frappe" de NFT, afin de tirer profit de l'utilisation croissante des cryptomonnaies. Le géant américain du silicium semble avoir compris qu'il y a des opportunités et de l'argent à se faire avec les nouveaux concepts comme le métavers, les NFT et le Web3. Intel commencera à vendre la nouvelle puce dans le courant de l'année et a déclaré qu'elle était conçue pour être économe en énergie. Si cette efficacité venait à être prouvée, Intel en tirerait de gros avantages et bénéfices.

Intel fait incursion sur le marché de la blockchain avec un ASIC

Les blockchains sont des grands livres publics qui conservent les enregistrements des transactions sur un réseau d'ordinateurs. Et même si certains considèrent que la blockchain n'a pas su trouver son public, la technologie fait l'objet d'un fort battage médiatique. Le récent buzz autour de mots tels que "Web.3" et "NFT", qui vantent la décentralisation et d'autres mérites de la blockchain, a également aidé à accroître sa popularité. Ainsi, Intel, qui déploie actuellement des efforts pour augmenter sa capacité de production de puces, a décidé d'investir dans la technologie blockchain avec une nouvelle puce conçue pour extraire des cryptomonnaies.



Intel se concentre sur la durabilité et prévoit de "développer les technologies informatiques les plus efficaces sur le plan énergétique à l'échelle". L'entreprise a indiqué que sa puce était un "accélérateur" économe en énergie, conçu pour accélérer les tâches liées à la blockchain qui nécessitent une puissance de calcul considérable et consomment donc beaucoup d'énergie. Block, la société de blockchain de Jack Dorsey anciennement appelée Square, et GRIID Infrastructure ont déjà précommandé la nouvelle puce. Les spécificités du nouveau processeur de minage de cryptomonnaies seront détaillées lors de l'International Solid-State Circuits Conference (ISSCC) ce mois-ci.

En plus du faible impact environnemental, la nouvelle puce devrait également avoir un impact minimal sur l'approvisionnement des produits actuels. « Cette architecture est mise en œuvre sur un minuscule morceau de silicium, de sorte qu'elle a un impact minimal sur l'approvisionnement des produits actuels », a déclaré Raja Koduri, architecte en chef et vice-président senior de la division "Accelerated Computing Systems and Graphics" (AXG) d'Intel, dans une lettre publiée vendredi. Ce commentaire est un léger clin d'œil à la pénurie de GPU, les mineurs s'arrachant les puces disponibles à des prix gonflés pour stimuler l'activité minière.

AMD et Nvidia ont tous deux essayé de réduire la thésaurisation des GPU par les mineurs, avec des verrouillages logiciels sur certaines cartes afin de ralentir l'activité minière. La puce d'Intel devrait s'appeler "Bonanza Mine" et est un ASIC, qui constitue le matériel le plus utilisé pour l'extraction de bitcoins. L'entreprise doit faire une présentation à l'ISCC le 23 février intitulée "Bonanza Mine : An Ultra-Low-Voltage Energy-Efficient Bitcoin Mining ASIC". Un ASIC (ou circuit intégré spécifique à une application) est une puce conçue pour une tâche spécifique, comme l'extraction de cryptomonnaies.

Selon les experts, les puces ASIC offrent des avantages en matière d'efficacité et de performance par rapport à des types de puces plus complexes, comme les CPU et les processeurs graphiques, qui peuvent effectuer la même tâche. Par conséquent, l'écrasante majorité du minage de bitcoins se fait sur des ASIC, mais les prix restent élevés. L'arrivée d'Intel pourrait donc chambouler le marché et baisser les prix, et Intel se place comme un concurrent direct des entreprises comme Bitmain et MicroBT sur le marché des ASIC spécialisés dans l'extraction de bitcoins.

En outre, l'impact environnemental du minage de cryptomonnaies est devenu une préoccupation majeure, et la nouvelle puce d'Intel pourrait être une tentative pour y remédier. Les plateformes minières, très gourmandes en énergie, sont souvent alimentées par des centrales au charbon et au gaz naturel qui peuvent nuire à l'environnement et contribuer à des coûts d'électricité élevés et à des pannes.

Les législateurs américains et européens ont déjà soulevé la question, débattant de la manière de s'attaquer à la consommation d'énergie croissante associée à l'extraction de cryptomonnaies, et demandant même aux sociétés de Bitcoin de divulguer la quantité d'énergie qu'elles consomment. La nouvelle puce d'Intel sera livrée dans le courant de l'année.

Intel a également des vues sur le métavers, les NFT et le Web3

La lettre de Koduri, qui semble avoir été rédigée par un responsable du marketing, est truffée de mots-clés comme "Web3", "metaverse" et "blockchain". Cela montre qu'Intel cherche à encaisser l'opportunité offerte par la blockchain, qui devrait être la base de l'activité économique dans le métavers. Des sociétés comme Microsoft (avec d'Activision Blizzard) et Meta, la société mère de Facebook, ont misé plusieurs milliards de dollars sur le métavers, avec des jeux comme Fortnite et Minecraft, qui sont les premiers exemples de réussite.

Koduri a déclaré qu'il faudrait plus de puissance de calcul pour faire fonctionner l'infrastructure des métavers. Cette capacité de calcul devrait être mille fois supérieure à celle disponible actuellement, ce que les ordinateurs d'aujourd'hui ne sont pas en mesure d'offrir. La société a donc créé le groupe "Custom Compute" au sein de sa division AXG pour combler cette lacune. « L'objectif de cette équipe est de construire des plateformes de silicium personnalisées optimisées pour les charges de travail des clients, y compris la blockchain et d'autres opportunités de supercalcul accéléré personnalisé à la périphérie », a écrit Koduri.

« Nous pensons que nos innovations en matière de circuits permettront d'obtenir un accélérateur de la blockchain dont les performances par watt sont plus de 1000 fois supérieures à celles des GPU classiques pour le minage basé sur SHA-256 », a ajouté Koduri. Il semble qu'Intel travaille depuis longtemps sur ce type de processeurs et pense maintenant qu'elle pourrait tirer avantage de ces résultats de recherche : « Intel a effectué des travaux de conception autour des ASIC optimisés SHA-256 pendant des années, en commençant par des travaux de pathfinding effectués dans les laboratoires d'Intel », a déclaré Intel.

La recherche de chemin, couramment appelée pathfinding par anglicisme, est un problème de l'intelligence artificielle qui se rattache plus généralement au domaine de la planification et de la recherche de solution. Il consiste à chercher à aller d'un point à un autre en trouvant le chemin le plus adapté (chemin le plus court, le plus rapide…). Selon les détails fournis par Intel dans le document introductif de la conférence ISSCC, la puce "Bonanza Mine" est censée "réduire la consommation d'énergie globale d'environ 15 %". Une réduction de 15 % de la consommation d'énergie serait un pas dans la bonne direction.

Le développement du matériel pour le métavers en est encore à ses débuts, et se concentre davantage sur l'aspect et la convivialité, comme les interfaces graphiques et la vision par ordinateur, l'infrastructure de communication, comme le traitement périphérique, et l'économie, comme la monnaie numérique et la publicité. Nvidia et Intel ont évoqué l'utilisation de GPU et d'accélérateurs pour alimenter les applications graphiques et d'intelligence artificielle, comme le traitement du langage naturel (NLP).

En novembre dernier, Samsung et Inspur ont présenté lors de la conférence Open Compute Project un serveur de stockage équipé de la puce "Sapphire Rapids" d'Intel, qui pourrait être adaptée au métavers. D'un autre côté, les petits fabricants de puces, comme Imagination Technologies, restent prudents, car les exigences matérielles du métavers ne sont pas encore claires.

Sources : Intel, programme de la conférence ISSCC (PDF)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de l'intérêt d'Intel pour la blockchain, le métavers, les NFT et le Web3 ?

Voir aussi

Intel dévoilera un ASIC de minage de bitcoins à très basse tension en février prochain, et pourrait concurrencer à l'avenir des sociétés telles que Bitmain et MicroBT

Intel pense que le métavers aura besoin d'une capacité de calcul mille fois supérieure à celle disponible actuellement, ce que les ordinateurs d'aujourd'hui ne peuvent tout simplement pas offrir

Samsung a organisé un événement dans le métavers pour lancer le Galaxy S22, mais il a échoué en raison de problèmes techniques, qui ont empêché les gens d'accéder à la salle de conférence

Intel s'apprête à commercialiser des processeurs "Pay-As-You-Go" où vous payez pour débloquer des fonctionnalités du processeur, le mécanisme devrait être pris en charge par Linux 5.18 au printemps

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de mith06
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 14/02/2022 à 16:48
En ce qui concerne Bitcoin et le SHA-256, créer une puce + efficace ne va pas réduire la consommation énergétique.
Cela va juste augmenter le difficulté du réseaux (+sécurisé).
La consommation energétique restera elle directement liée au nombre de machines de minages branchées sur le réseaux électrique.

Si on résonne a difficulté constante , alors oui la dépense énergétique sera moindre. Mais ce ne sera pas le cas puisque la difficulté de minage s'adaptera et augmentera.
9  0 
Avatar de solstyce39
Membre averti https://www.developpez.com
Le 14/02/2022 à 22:05
Citation Envoyé par mith06 Voir le message
En ce qui concerne Bitcoin et le SHA-256, créer une puce + efficace ne va pas réduire la consommation énergétique.
Cela va juste augmenter le difficulté du réseaux (+sécurisé).
La consommation energétique restera elle directement liée au nombre de machines de minages branchées sur le réseaux électrique.

Si on résonne a difficulté constante , alors oui la dépense énergétique sera moindre. Mais ce ne sera pas le cas puisque la difficulté de minage s'adaptera et augmentera.
Si ça pouvait déjà faire baiser le prix des cartes graphiques, ce serait déjà bien
0  0