IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Samsung demande à un client de détruire le SSD 980 Pro avec une perceuse avant de le renvoyer dans le cadre d'une RMA,
Afin d'assurer la confidentialité des données du client

Le , par Bill Fassinou

90PARTAGES

13  0 
Samsung semble avoir porté la protection des données à un niveau supérieur. Dans une communication avec l'un de ses clients, la filiale allemande de Samsung a suggéré à l'utilisateur de détruire le SSD Samsung 980 Pro au nom de la protection des données. L'autorisation de retour de marchandise (Return Merchandise Authorization - RMA) impliquant ce client incluait un feu vert pour percer ou marteler le disque en morceaux. Cette recommandation semble indiquer que l'entreprise tente de se mettre à l'abri des problèmes de violation de données qu'une procédure RMA pourrait occasionner, notamment en Europe où les lois en la matière sont très strictes.

L'histoire commence avec un utilisateur du forum Igor's Lab qui se retrouve avec un SSD Samsung 980 Pro 2TB presque mort. Le produit est considéré comme l'un des meilleurs SSD du marché. Un scan de diagnostic de Samsung Magician a révélé que le disque était en train de mourir, avec des erreurs apparaissant partout sur le flash NAND. Le disque étant presque mort, le client a contacté le support Samsung pour obtenir un remplacement dès que possible et a montré à Samsung les données du disque défectueux à partir de Samsung Magician. L'utilisateur n'a pas partagé les détails de sa communication avec Samsung.

La plupart d'entre eux seraient sensibles, et une partie de la communication aurait été réalisée par des appels téléphoniques. L'étape suivante consistait à renvoyer le disque dur, mais que se passe-t-il si le client ne veut pas renvoyer le disque tel quel ? C'est là que les choses deviennent intéressantes. L'on suppose en effet que celui-ci avait des données très sensibles stockées sur le SSD, ce qui explique son refus de renvoyer le disque tel quel. Après avoir fourni à Samsung une explication écrite de la raison pour laquelle le disque ne pouvait pas être renvoyé tel quel, l'utilisateur a découvert une politique de RMA quelque peu bizarre.



Samsung a apparemment fait une exception et a donné à l'utilisateur les pleins droits de détruire le disque avant de l'envoyer à l'entreprise pour terminer la procédure RMA. Les déclarations officielles du support de Samsung sont allées jusqu'à détailler la manière de détruire le disque, suggérant de percer ou de marteler le disque en morceaux. L'idée était de rendre physiquement impossible l'accès aux données, assurant ainsi une protection complète des données. L'entreprise lui a aussi demandé de fournir une preuve photo ou vidéo de l'acte afin qu'il retienne que le disque a été complètement détruit avant d'arriver dans l'usine de Samsung.

Par la suite, l'utilisateur s'est fait un plaisir de s'attaquer à son SSD 980 Pro avec une meuleuse, annulant toute possibilité de récupération de données sur le disque. Il a publié la vidéo sur YouTube. La vidéo montre les couches NAND individuelles en train d'être détruites. Inutile de préciser que toutes les données du disque dur ont été détruites, ce qui a permis au client d'avoir l'esprit tranquille. Le disque a depuis été renvoyé à Samsung, et le client attend son nouveau SSD. Ce cas est très différent de la procédure RMA traditionnelle que vous pouvez suivre vous-même si vous avez un disque défectueux ou mort sous garantie.

Habituellement, vous devez renvoyer le disque tel quel (non fracassé) au fabricant, où des inspecteurs vérifieront les problèmes que vous avez initialement signalés dans votre ticket RMA et vous enverront un nouveau disque si nécessaire. Parfois, les utilisateurs sont invités à utiliser un outil d'effacement sécurisé des données avant de renvoyer ou de vendre leur SSD. Ce type d'utilitaire permet de supprimer définitivement toutes les traces d'anciens fichiers sur un disque, afin qu'ils ne puissent plus être récupérés. Cependant, un tel outil peut ne pas effacer de manière fiable toutes les données d'un disque défaillant.

C'est la première fois que l'on entend parler d'une procédure RMA impliquant la destruction ou le perçage d'un disque. Mais cela semble être une bonne nouvelle pour les utilisateurs et les entreprises qui ont des disques morts et qui ne veulent pas les envoyer au fabricant, car ils contiennent des données sensibles. Si les données sont suffisamment sensibles, dans le cas de l'utilisateur actuel, l'entreprise pourrait autoriser la destruction du disque pour préserver à tout prix la sécurité des données du client. Il faudrait toutefois que le disque réponde à tous les critères de la procédure RMA.

Source : Billet de blogue

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de l'autorisation accordée au client de détruire le disque dur avant de le renvoyer ?
Pensez-vous que toutes les entreprises devraient faire la même chose à l'avenir pour protéger la vie privée de leurs clients ?

Voir aussi

Seagate annonce la conception d'un disque dur HAMR de 16 To, la plus grande capacité jamais atteinte sur un disque dur de 3,5 pouces

Les disques durs de plus de 30 To pourraient arriver beaucoup plus tôt que prévu, un fabricant japonais de plateaux de disques durs annonce leur arrivée pour fin 2023

Feuille de route de Seagate : cap vers les HDD de 120 To, tandis que ceux de 100 To seront disponibles en 2030

Samsung dévoile son support de stockage SSD de 30TB tenant sur 2,5 pouces, il serait le plus grand du format à ce jour dans le monde

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/08/2022 à 20:40
Et pourquoi pas ? Est-ce si exagéré en fait ?
3  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/08/2022 à 1:00
Quel est votre avis sur le sujet ?
Comme cela concerne des disques dur mort ou en fin de vie, cela ne pose aucun problème environnementale supplémentaire. De plus, cette initiative de Samsung va peut-être permettre de sensibiliser les gens sur le sujet (et rendre les gens plus prudent).

Que pensez-vous de l'autorisation accordée au client de détruire le disque dur avant de le renvoyer ?
C'est une très bonne initiative.

Pensez-vous que toutes les entreprises devraient faire la même chose à l'avenir pour protéger la vie privée de leurs clients ?
Oui.

Citation Envoyé par TotoParis Voir le message
Et pourquoi pas ? Est-ce si exagéré en fait ?
Je ne comprend pas le sens de la phrase.
1  0 
Avatar de JPLAROCHE
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/08/2022 à 12:04
ÇA aère le disque plus besoin de défragmentation... mdrrrr
0  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 27/08/2022 à 15:00
ÇA aère le disque plus besoin de défragmentation... mdrrrr
défragmentation sur un SSD ?
1  1 
Avatar de stigma
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/09/2022 à 9:21
détruire un DD Sata ou IDE avec une perceuse, ça le fait. Mais un SSD, il faut bien viser la puce mémoire ou faire plusieurs trous !
0  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 02/09/2022 à 10:10
.. ou alors faire plusieurs défragmentations
0  0