IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

HP bloque à distance les imprimantes de ses clients si les cartes de crédit qui leur sont liées sont arrivées à expiration
Et ravive le débat sur la mode des abonnements imposée par les constructeurs

Le , par Patrick Ruiz

75PARTAGES

9  0 
« Je me suis retrouvé avec un message d’erreur sur mon ordinateur m’indiquant que mon imprimante HP Office Jet Pro a été désactivée à distance par le constructeur. Quand je suis allé sur le site de HP pour vérifier, il en est ressorti que la carte de crédit que j’utilise pour l’abonnement au service HP Instant Ink avait expiré, raison pour laquelle HP l’a mise hors service », rapporte un internaute possesseur d’imprimante HP.


Le fait est que HP fait parvenir par courrier aux possesseurs de certaines de ses imprimantes connectées des cartouches d’encre pour la couverture de leurs besoins anticipés en impression. L’utilisation de celles-ci est soumise à l’arrimage à un abonnement. En cas de dépassement, l’entreprise facture des frais additionnels pour chaque nouvelle page imprimée. En cas de refus de paiement de l’abonnement ou des frais additionnels par l’utilisateur, l’imprimante cesse de fonctionner, ce, même si la cartouche est encore fournie en encre. L’expiration de la carte du plaignant aura donc été considérée par l’entreprise comme un refus de payer les frais d’abonnement.

Il s’agit de plaintes liées à un service de renouvellement de cartouches que le constructeur d’imprimantes offre. C’est un fait, les cartouches d’encre d’origine sont chères. Pour apporter réponse à cet état de choses, l’entreprise a, depuis 2016, mis sur pied HP Inc Subscription pour une gamme d’imprimantes connectées au réseau Internet. La promesse de l’entreprise par le biais de ce service est d’aider les consommateurs à réaliser des économies importantes. Elle a donc jusqu’ici mis en avant l’offre « Free Ink For Life » qui permet aux utilisateurs d’imprimer gratuitement 15 pages par mois. Passé ce quota, il faut passer à la caisse selon un barème tarifaire défini par l’entreprise.




Cette situation illustre la façon dont les constructeurs d’imprimantes érodent les droits de propriété des utilisateurs au profit de leurs entreprises. Le phénomène n’est pas nouveau. En 2016, plusieurs utilisateurs d’imprimantes HP situés en Amérique du Nord se sont plaints de ce que leur imprimante HP ne fonctionnait plus avec des cartouches de fabricants tiers. Le constat faisait suite à l’application d’une mise à jour de firmware qui a instauré un DRM rendant les imprimantes compatibles uniquement avec des cartouches originales. L’Electronic Frontier Foundation (EFF) avait envoyé une lettre au PDG de HP lui demandant de présenter des excuses aux clients de l’entreprise et de restaurer la possibilité d’utiliser des cartouches tierces. Au cours du troisième trimestre de l’année 2018, HP a accepté de payer 1,5 million de dollars de compensation à 2,4 millions d’Américains propriétaires d’une imprimante HP concernée par les développements. Au quatrième trimestre de l’année 2018, le constructeur Epson (l’un des leaders en France) s’était à nouveau retrouvé sous le feu des critiques de consommateurs américains pour les mêmes raisons.

À la réalité, bon nombre de constructeurs d’imprimantes sont concernés par des pratiques de ce genre. On peut en effet se référer à une plainte déposée en 2017 par l’association HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée) contre X pour obsolescence programmée et tromperie pour voir que Canon et Brother allongent la liste.

Des publications d’utilisateurs d’imprimantes concernées par ces développements font état de ce qu’il est possible de les forcer à utiliser des cartouches d’encre tierces. La méthode tient en trois étapes : désactiver les mises à jour automatiques ; télécharger un ancien firmware ; l’installer.

Et vous ?

Que pensez-vous de cette mode des abonnements qui va en s’imposant dans l’univers de la technologie ?
Quel est de votre point de vue le constructeur d’imprimantes le plus recommandable du moment ? Pourquoi ?

Voir aussi :

HP publie des correctifs en urgence pour certains laptops affectés par le pilote enregistrant les frappes, d'autres correctifs sont prévus aujourd'hui

HP : accusée d'avoir déployé un spyware dans une récente mise à jour sur Windows 10 à l'insu des utilisateurs, l'entreprise s'explique

Impression 3D : HP lance une machine qui construit des articles non pas en plastique, mais en acier

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de byrautor
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 09/02/2023 à 10:03
Et voilà comment on créé un esclavage moderne.
On vous loue, tout, votre logement, votre baignoire, votre stylo, votre chemise, ET...(votre compagne..c'est interdit ?).
Lorsque les bornes sont dépassées il n'y a plus de limites.
Merci de nous prévenir sur les méthodes de HP, d'ailleurs pourquoi dire HP ? les noms commerciaux ne sont que des attrapes nigauds (j'en fait et j'en ai fait parti).
Les financiers gestionnaires n'ont rien a "cirer" sur ces méthodes qui leurs sont d'ailleurs appliquées à eux même par une hiérarchie financière qui ne stoppe que devant les pouvoirs régaliens, enfin ce qu'il en reste en Occident.
Je remarque que plusieurs entreprises utilisent maintenant ce piège, Microsoft avec son 365 ? si on ne règle pas l'annuité le logiciel s'arrête t-il ? je n'ai pas la réponse.
Bien sur il est normal qu'il ne soit pas mis à jour.
Et nous pauvres utilisateurs faisons la course derrières les modifications programmées par le marketing.
Depuis 40 ans le nombre de modifications que j'ai accumulées me dégoutent de l'informatique de bazar.
J'ai un Vista 2019 qui fonctionne épatamment bien. Je vais regarder de plus près mon XP.
Enfin mon W10 présente des ennuis en réseau, mais je ne suis pas les cours de Microsoft, d'ailleurs mon niveau n'y suffirait pas, ma mémoire non plus.
8  0 
Avatar de Axel Mattauch
Membre averti https://www.developpez.com
Le 09/02/2023 à 12:22
Bien loin le temps ou PC signifiait Personal Computer.

De fait la généralisation à outrance des abonnements à des services (sic) a pour seul objectif de rendre les consommateurs des vaches à lait.

Dans le domaine des NTIC (quelle est la mauvaise langue qui dit que C est l'initiale de Consommation?) le procédé est particulièrement sensible: on croit acheter un produit (par exemple une imprimante, une tablette, une montre connectée...), en fait ce matériel (qui a des caractéristiques spécifiées: processeur, mémoire...) est powered par un logiciel qui nous dépossède de ce matériel.
Ce logiciel est:
  • Non spécifié (i.e.: jamais vous ne pourrez attaquer le fournisseur parce que le logiciel n'est pas conforme)
  • Changeant (vous n'êtes pas maître des prétendues mises à jour)
  • De fonctionnement à la merci des lubies des sociétés pourvoyeuses de ces logiciels


Il est vrai que, moutons dociles, nous avalons ces couleuvres qui de petites deviennent des boas, à mesure que les constructeurs nous font accepter des conditions qu'il n'y a pas moyen de négocier (clique, clique).
Le cadre juridique me paraît être injustifiable, cela passe parce que le rapport de force est entre l'offre et la demande. Donc, le client se soumet.

Si des actions individuelles sont désespérées, il reste à envisager les class action et les recours auprès de nos autorités.
4  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/02/2023 à 9:20
Citation Envoyé par vertex.3F Voir le message
avec toutes ces histoires je n'ai plus acheté d imprimante jet d'encre
J'ai l'impression qu'au niveau de l'obsolescence programmé il n'y a rien de pire que les imprimantes.
Cette industrie a développer plein de techniques afin de pousser le consommateur à consommer un maximum.

Une des pratiques les plus emblématique est le compteur d'impression (il parait qu'il y a la même technologie dans certaines cafetière à dosette) : Epson continue de programmer l'obsolescence de ses imprimantes
Non contents d'anticiper la recharge de cartouches d'encre vendues à prix d'or en indiquant aux utilisateurs qu'elles sont vides alors que ce n'est pas le cas, les fabricants d'imprimantes sont également bien connus pour organiser la mort de leurs machines de façon totalement artificielle... invitant ainsi les utilisateurs à se rendre au SAV ou à renouveler leur matériel.
(...)
Le problème est qu'aucun dispositif n'analyse véritablement le niveau d'engorgement de ces tampons. Epson a fait un choix bien plus simple : définir un compteur de pages imprimées avec un niveau maximal au-delà duquel l'imprimante pourrait poser problème... En clair, le compteur pourrait déclencher le verrouillage de l'imprimante, indiquant sa fin de vie alors même que les tampons seraient encore utilisables.

Pour calmer les critiques, Epson a diffusé un outil pour Windows qui permet de réinitialiser le compteur et qui permet donc de prolonger la durée de vie de l'appareil, mais là encore, pour une durée limitée.
Certaines imprimantes sont pénible elles affichent ce genre d'erreur (la cartouche d'encre noire est pleine) :
- Vous ne pouvez pas imprimer ce document en noir et blanc car vous manquer d'encre magenta
- Vous ne pouvez pas imprimer ce document en noir et blanc car vous manquer d'encre cyan
- Vous ne pouvez pas imprimer ce document en noir et blanc car vous manquer d'encre jaune
4  0 
Avatar de vertex.3F
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 09/02/2023 à 23:45
avec toutes ces histoires je n'ai plus acheté d imprimante jet d'encre HP ni EPSON depuis des lustres

et un gros reportage il y a 11 ans sur la chaine ARTE qui illustre son propos avec les imprimantes :
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/02/2023 à 8:22
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
C’est un fait, les cartouches d’encre d’origine sont chères. Pour apporter réponse à cet état de choses, l’entreprise a, depuis 2016, mis sur pied HP Inc Subscription pour une gamme d’imprimantes connectées au réseau Internet.
Ne serait-ce pas plus simple de concevoir des cartouches d'encre moins cher ?
Les fabricants d'imprimante feraient moins de profit, mais ce serait mieux pour le consommateur.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Des publications d’utilisateurs d’imprimantes concernées par ces développements font état de ce qu’il est possible de les forcer à utiliser des cartouches d’encre tierces. La méthode tient en trois étapes : désactiver les mises à jour automatiques ; télécharger un ancien firmware ; l’installer.
Est-ce que ça annule la garantie d'installer un ancien firmware dans une imprimante ?
3  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 09/02/2023 à 19:18
Fallait justement penser à ça avant de décider de prendre ce type de solution.
Le mieux c'est toujours d'être le plus autonome possible, même si cela a un coût.

Il faut bien comprendre que si un jour ça va mal, tout ces contrats soit disant "avantageux" sur le moment ... se retournent contre vous.
2  0 
Avatar de ner0lph
Membre averti https://www.developpez.com
Le 08/02/2023 à 21:21
Je ne comprends pas pourquoi il s'offusque : il a signé un contrat d'abonnement avec paiement par CB. Celle-ci expire donc l'abonnement est suspendu. Rien de choquant, c'est normal et logique.
S'il est bloqué pour imprimer, il met des cartouches classiques à la place des Instant Ink. C'est tout et il ne sera plus bloqué.
2  3