IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

HP accusé de tromper les consommateurs avec ses imprimantes multifonctions qui nécessitent de l'encre même quand elle ne sera pas utilisée
Ses imprimantes bloquent la possibilité de faxer un document

Le , par Stéphane le calme

12PARTAGES

9  0 
HP, le géant américain de l’informatique, fait face à une action en justice de la part de deux consommateurs qui affirment que ses imprimantes multifonctions sont défectueuses, car elles ne peuvent pas scanner ni faxer quand le niveau d’encre est bas. Selon les plaignants, HP aurait intentionnellement conçu ses appareils de cette manière pour augmenter ses profits en incitant les clients à acheter plus de cartouches d’encre.

La juge Beth Labson Freeman, du tribunal fédéral du district nord de Californie, a rejeté la demande de HP de rejeter le procès, estimant que les plaignants avaient suffisamment étayé leurs allégations. Le juge Freeman a notamment cité un message d’un agent du support technique de HP sur un forum en ligne, dans lequel il affirmait que les imprimantes HP étaient conçues de telle sorte qu’elles ne fonctionnaient pas sans cartouche ou avec une cartouche vide.


Les plaignants, Gary Freund et Wayne McMath, ont acheté chacun une imprimante multifonction HP en 2021 et ont découvert qu’ils ne pouvaient pas utiliser les fonctions de numérisation ou de télécopie quand leur appareil signalait un faible niveau d’encre. Ils ont alors porté plainte contre HP pour violation des lois sur la protection des consommateurs, la publicité mensongère, la garantie implicite et la concurrence déloyale.

Ils reprochent à HP de ne pas avoir informé les acheteurs de cette restriction et de les avoir induits en erreur en leur faisant croire qu’ils pouvaient utiliser toutes les fonctions de leur imprimante multifonction sans avoir besoin d’encre. Ils soutiennent également que l’encre n’est pas nécessaire pour scanner ou faxer un document et qu’il est possible de fabriquer une imprimante multifonction qui scanne ou faxe quand le niveau d’encre est bas.

Ils demandent au tribunal d’accorder un statut de recours collectif à leur action, de condamner HP à payer des dommages-intérêts et des frais d’avocat, et d’ordonner à HP de modifier ses pratiques commerciales.

Dans la plainte modifiée, les avocats de Freund et McMath affirment que la décision de HP de désactiver les périphériques à faible niveau d'encre était intentionnelle, citant les propres commentaires de HP dans un message du forum d'assistance dans lequel un agent d'assistance HP a déclaré à un utilisateur se plaignant de problèmes similaires que leur « imprimante HP est conçue de telle manière qu'avec la cartouche vide ou sans la cartouche l'imprimante ne fonctionnera pas ».

« À ce stade, le message sur le babillard équivaut à une allégation factuelle qui renforce les allégations des plaignants selon lesquelles HP a conçu ses imprimantes pour désactiver certaines fonctions lorsque leur encre est épuisée », a déclaré la juge Freeman dans son ordonnance.

De plus, la juge Freeman a conclu que les plaignants avaient décrit « de manière adéquate » « le défaut allégué et la connaissance de ce défaut par HP », ils avaient plaidé de manière adéquate que HP avait l'obligation de divulguer les restrictions et que le défaut s'était produit pendant la période de garantie puisque les appareils ont été livrés avec des limitations de cartouche d'encre pour les fonctions non imprimables.

La juge Freeman a également autorisé d'autres réclamations, rejetant uniquement la demande de restitution équitable des plaignants en vertu de la loi sur les pratiques commerciales trompeuses du Minnesota. Sinon, a déclaré Freeman, « ces allégations sont suffisantes » pour permettre à l'affaire de se poursuivre.


Exposé des motifs

L'encre d'imprimante - qui peut dépasser 80 dollars l'once - est plus chère que de nombreux articles de luxe appréciés, notamment l'argent, le caviar et le champagne. Voir Lamont Wood, Printer Ink : fatigué de nourrir la vache à lait ? Les recharges InkJet coûtent généralement beaucoup plus cher que l'imprimante elle-même, COMPUTERW ORLD, (28 mars 2012), disponible sur https://www.computerworld.com/articl...of-feeding-the -cash-cow-.html (dernière visite le 6 décembre 2021).

Le secret pas si caché dans l'industrie des imprimantes au détail est que les fabricants comme HP sont très disposés à perdre de l'argent sur la vente d'imprimantes afin de forcer les consommateurs à acheter à perpétuité des cartouches d'encre incroyablement chères. Par exemple, un consommateur peut acheter une imprimante tout-en-un HP Envy 4520 qui coûte environ 120 $ à HP pour environ 70 $ chez divers détaillants. Voir Tercius Bufete, Why is Printer Ink So Cher ?, CONSUMER REPORTS (15 septembre 2018), disponible sur https://www.consumerreports.org/prin...e-a2101590645/ (dernière visite le 6 décembre 2021) ; voir aussi https://www.yoyoink.com/articles/why...ink-expensive/ (dernière visite le 6 décembre 2021). Comme dans le modèle commercial du rasoir et de la lame, les consommateurs sont incités à acheter des imprimantes à jet d'encre à des prix d'achat extrêmement bas, à condition que ces achats «à perte» entraînent des milliards de dollars de ventes d'encre.

L'approche du produit d'appel est particulièrement aiguë avec les imprimantes tout-en-un. Selon HP, une imprimante tout-en-un, également connue sous le nom d'imprimante multifonctionnelle, est un appareil qui combine les capacités de plusieurs appareils distincts en une seule machine, en particulier l'impression, la numérisation, la copie et (selon le modèle) télécopie. Voir https://www.hp.com/us-en/shop/tech-t...n-one-printers (dernière visite le 3 décembre 2021).

Sur son site Web, HP proclame avec audace que "ces imprimantes [tout-en-un] sont pratiques, car vous n'avez pas à acheter un appareil séparé pour chaque tâche". Identifiant. Les déclarations de HP concernant la capacité et la fonctionnalité de ses imprimantes tout-en-un ne se limitent pas à celles figurant sur son site Web ; plutôt, tout au long de son marketing et de sa publicité, y compris sur l'emballage du produit pour ses imprimantes tout-en-un, HP affirme que les imprimantes tout-en-un sont des appareils multifonctions "tout-en-un" qui peuvent imprimer, copier, numériser et dans certains cas, télécopier des documents.

Ce que HP omet de divulguer, c'est que, si même l'une des cartouches d'encre est trop faible, vide ou endommagée, la fonction de numérisation de l'imprimante «tout-en-un» sera désactivée et ne fonctionnera pas comme annoncé. Aucun des supports publicitaires ou marketing de HP ne révèle le fait fondamental que ses imprimantes tout-en-un ne numérisent pas de documents lorsque les appareils ont des cartouches d'encre faibles ou vides.

Il est bien documenté que l'encre n'est pas nécessaire pour numériser ou télécopier un document, et il est certainement possible de fabriquer une imprimante tout-en-un qui numérise ou télécopie lorsque l'appareil est à court d'encre. En effet, HP conçoit ses imprimantes tout-en-un pour qu'elles ne fonctionnent pas sans encre. Pourtant, HP ne divulgue pas ce fait aux consommateurs.

En raison des omissions de HP, les consommateurs sont obligés d'assumer des charges et des dépenses inattendues et inutiles sous la forme d'achats d'encre ou de ne pas pouvoir numériser ou télécopier des documents malgré le fait que l'encre n'est pas utilisée pour accomplir ces tâches. Même s'il était techniquement possible de numériser un document sans que toutes les cartouches d'encre soient présentes, HP ne divulgue aucune «*solution de contournement*» aux consommateurs dans l'emballage du produit ni dans aucun des supports publicitaires et marketing de HP concernant ses appareils multifonctions. En conséquence, les acheteurs d'imprimantes tout-en-un HP ont été lésés en raison de ses omissions.

L'intention de HP est claire, à savoir, faire revenir ses appareils multifonctions à un « état d'erreur » inutilisable afin qu'un grand nombre d'acheteurs de ces appareils multifonctions achètent des cartouches d'encre supplémentaires inutiles et hors de prix afin de pouvoir numériser et télécopier des documents. L'objectif final est d'augmenter les ventes de l'un des plus gros profits de HP, les cartouches d'encre, par tous les moyens.

Les plaignants intentent ce recours collectif parce que HP a intentionnellement manipulé la fonctionnalité de ses imprimantes "tout-en-un" afin d'augmenter de manière inadmissible le nombre de cartouches d'encre achetées par le public sans méfiance. En plus des dommages pécuniaires, les demandeurs demandent, individuellement et au nom de tous ceux qui se trouvent dans la même situation, une injonction exigeant que HP cesse immédiatement sa campagne de publicité et de marketing trompeuse et s'engage dans une campagne corrective pour informer les consommateurs de la publicité trompeuse.

Conclusion

Ce n’est pas la première fois que HP est poursuivi en justice pour avoir verrouillé ses imprimantes. En 2022, la société avait accepté de payer 1,35 million de dollars pour mettre fin à une plainte en Europe qui l’accusait d’avoir utilisé des puces de sécurité et des logiciels similaires aux DRM pour empêcher les cartouches d’encre de tiers de fonctionner dans ses imprimantes

Canon, un autre fabricant d'imprimantes qui vend des appareils tout-en-un, a été poursuivi en justice en 2021 pour les mêmes raisons que la poursuite de Freund et McMath contre HP - que les tout-en-un Canon désactivent les fonctions de non-impression lorsque l'encre est faible. Cette affaire a été réglée à la fin de l'année dernière pour une somme non divulguée.

Sources : plainte, ordonnance de la juge

Et vous ?

Quelle est votre opinion sur la pratique de HP de verrouiller ses imprimantes multifonctions quand le niveau d’encre est bas ? Trouvez-vous cela éthique ou abusif ?
Avez-vous déjà rencontré ce problème avec votre imprimante HP ou une autre marque ? Si oui, comment avez-vous réagi ?
Pensez-vous que les consommateurs devraient avoir le droit de choisir les cartouches d’encre qu’ils veulent utiliser dans leur imprimante, même si elles ne sont pas de la marque du fabricant ?
Que pensez-vous du recours collectif intenté par les plaignants contre HP ? Le soutenez-vous ou non ? Pourquoi ?
Connaissez-vous d’autres exemples de produits qui sont conçus pour être inutilisables ou moins performants quand ils sont à court d’un consommable ? Quelles sont les conséquences pour les utilisateurs et l’environnement ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Prox_13
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/12/2023 à 15:37
Gentil rappel :



Il faut coffrer ces brigands.
12  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 06/12/2023 à 1:17
La sécurité dynamique constitue une fonctionnalité intégrée aux imprimantes HP, visant à authentifier les cartouches d'encre et à prévenir l'utilisation de cartouches non autorisées par HP. Instant Ink est un abonnement dans lequel les cartouches d'encre ou de toner sont expédiées en cas de besoin, les clients payant des forfaits allant de 0,99 dollar à 25,99 dollars par mois. En mai de l'année dernière, HP comptait plus de 11 millions d'abonnés à ce service. Depuis, elle a engrangé des pourcentages à deux chiffres sur le front des recettes.
11 millions de

10  0 
Avatar de der§en
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 15/02/2024 à 20:11
Grand bien leurs fait, en ce qui me concerne, HP est désormais dans ma liste des fabricants a fuir…
10  0 
Avatar de smarties
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 05/12/2023 à 20:38
J'ai banni HP des imprimantes que j'achète maintenant et même pour le reste j'évite.

A ce jour je n'ai pas trouvé de projet open source ou relativement ouvert assez avancé pour remplacer les imprimantes de grandes marques
9  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/04/2024 à 11:03
J'ai une imprimante HP et en effet, je ne contracte pas

j'ai ce message quand j’insère une nouvelle cartouche payé 15€ sur amazon qui me fait de la bonne qualité depuis plus de 6ans.

ma prochaine imprimante ne sera pas une HP ca c'est sur.
9  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 01/03/2024 à 8:27
ca fait 400€ par ans leurs connerie...

j'ai une imprimante hp (qui le jour ou elle tombera en panne, j'acheterai tous sauf cette marque)

je l'ai payé 150€, et je dépense 15€ par ans d'encre (1 pack de cartouche compatible XXL sur amazon à 15€)
j'imprime des documents et des photos avec, l'encre compatible donne une tres bonne qualité, peut etre que l'fficiel vendu 10 fois plus cher et meilleur mais je n'en ai pas besoin.

toujours est il que les maj sont bloqué, avec les news que je vois passer sur cette marque depuis plusieurs années ca risque pas de changé.

mes parents ont une hp aussi, maj bloqué aussi, depuis 10ans, la mienne a 6ans, niveau qualité j'ai pas a me plaindre elles fonctionne toujours tres bien sans panne, dommage que la politique de cette marque soit aussi abjecte.

j'ai une tres vielle imprimante hp que j'utilise plus, des années 90 avec un port parallele. je l'ai faite marché y'a pas longtemps poyr le fun, avec un adaptateur usb parralele branché à un raspberry pour en faire une imprimante réseau. chose incroyable j'ai pu acheter une cartouche sur france toner à 20€, 1ere impression dégeulasse mais au bout de la 3ieme c'était bon, pas de bavure, le texte bien net.
c'est dommage car niveau qualité du hardware l'entreprise sait (savait) faire.
8  0 
Avatar de Eric80
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/08/2023 à 9:36
les procès se suivent et se ressemblent: les constructeurs font arrangement financier avec les plaignants (des privés aux USA, une amende en UE), mais tjs sans changer le concept fautif.
Ici, il y a fort à parier que cela sera pareil. Et avec qques lignes de + dans le manuel d utilisation HP, disant qu il faut tjs de l encre.

Il serait bcp plus efficace de forcer HP et Canon à changer leur concept, par ex avec une interdiction à la vente!
Surtout qu ici et dans bien des cas, il "suffirait" probablement une MAJ du firmware / logiciel afin qu il ne bloque plus le fax et scanner qd il y a pas d'encre
7  0 
Avatar de AndMax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 06/12/2023 à 10:54
"La gestion de la réputation joue également un rôle central dans la dynamique concurrentielle actuelle."

L'histoire du client HP qui n'a pas pu utiliser son scanner parce-que le niveau d'encre de son appareil est trop bas (un pilote qui se fout de la gueule de l'utilisateur), cela a déjà fait le tour du web. Je crois que même EPSON qui est à peu près à 0 dans mon estime, n'aurait pas osé programmer une chose aussi débile.

A partir du moment où un produit contient un DRM et que c'est le silence qui sert d'information au client, alors ce produit ou service ne respecte plus le Code de la Consommation en France, et en particulier l'article L111-1.

Ce qui est le plus consternant par contre, ce n'est pas ce que fait HP, mais ce que font les clients. Ils acceptent tout sans broncher ou changer de marque. Donc demain ce sera pire. Attendez-vous à une souscription payante pour la LED qui indique si l’imprimante est allumée ou éteinte.
6  0 
Avatar de berceker united
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 19/02/2024 à 10:23
Oui mais la crainte va être que si ça marche bien pour eux, cela puisse donner des idées aux concurrents.
Le système d'abonnement devient un poison aujourd'hui, ça touche les logiciels, les voitures avec BMW, les imprimantes, demain cela va être quoi ? Je ne sais plus dans quelle série Netflix ou les implants ou organe sont en abonnement.
A ce jeu là, on risque de donner trop de la légitimité aux "hackers" au yeux du public, avec la dérive sous-jacent.
6  0 
Avatar de Gluups2
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 22/01/2024 à 8:57
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Cependant, des critiques affirment que les imprimantes HP sont le problème et que l'équipementier a peut-être favorisé l'émergence des logiciels malveillants qui attaquent les cartouches. L'un d'entre eux affirme : « si cela est vrai, le PDG de HP vient d'admettre publiquement que ses imprimantes présentent de sérieux problèmes de sécurité. Il semble qu'ils n'avaient aucune raison d'empêcher les logiciels malveillants, car leur existence pouvait être utilisée pour inciter les consommateurs à acheter exclusivement les cartouches d'encre de HP. Je me demande s'ils ont corrigé ce bogue après la découverte de l'exploit ».
De même, sur un site web on peut saboter la base de données en ajoutant une autre requête à l'intérieur d'un champ.

Mais ça, ce n'est possible que si le programmeur constitue la requête SQL par concaténation, au lieu d'utiliser une requête paramétrée, qui n'acceptera pas un paramètre qui ne soit pas du bon type.

Si HP nous avoue avoir mis sur le marché des imprimantes capables de faire des bêtises à cause de ce que lui murmureraient les cartouches, c'est grave.

À la malhonnêteté, ils ajoutent l'incompétence revendiquée.
Au sujet de nos politiques depuis 40 ans nous avons un doute entre les deux, mais dans ce cas-ci il y a clairement les deux.


Un autre critique a ajouté : « comment convaincre le plus grand nombre qu'il s'agit en fait d'un reflet de l'incompétence flagrante de HP (et probablement intentionnelle), plutôt que de l'ordre naturel inévitable des choses comme les laquais de HP veulent l'insinuer ? ».
En effet, voilà qui irait dans le bon sens.
Hélas, nous avons des concitoyens à qui on a prouvé par A+B qu'on savait avant le scrutin qui serait le président (pour la peine que les bons candidats ont été éliminés par le premier ministre sans que personne ne bronche), et qui vont quand même aux urnes ; qui décident donc d'avoir un président dont ils disent pis que pendre (ça, de toute façon, c'est inévitable) représentant 70% de la population, plutôt que représentant 10% (ce qui, en revanche, est évitable : il faut rester chez soi le jour du scrutin ; ou venir, et se croiser les bras toute la journée).

Donc se détourner de HP se heurte à deux problèmes :
  • celui que je viens d'évoquer
  • et aussi la longévité que nous attendons des imprimantes, que nous avons achetées bien avant que les hostilités commencent


Et je dois dire que j'ai la double peine, puisque j'ai acheté HP chez CDiscount, avant de me rendre compte que CDiscount refuse de répondre aux questions quelles qu'elles soient (sauf quand on paie).
5  0