IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La tablette Android Daylight Computer DC-1 promet un affichage à encre numérique mais avec la réactivité d'un écran LCD classique
Et se veut être une amorce de révolution de l'ordinateur

Le , par Patrick Ruiz

3PARTAGES

6  0 
L’encre numérique apporte en confort visuel au quotidien et perd en général en termes de vivacité à l’écran. La tablette Android Daylight Computer DC-1 vient avec une plus-value qui corrige ce défaut : elle promet un affichage à encre numérique mais avec la réactivité d’un écran LCD classique. Le produit se positionne même comme une amorce de révolution de l’ordinateur.

« Nous avons inventé un nouveau type d’afficheur similaire à ceux dits à encre numérique. Il ressemble à du papier, mais affiche 60 image par secondes. Il permet donc de travailler en toute fluidité sur toutes vos applications, sans compromis », souligne le créateur du produit.

La tablette Daylight Computer DC-1 propose un afficheur de 10,5 pouces de diagonale en 1600 x 1200 et abrite une version modifiée d’Android 13 baptisée Sol:OS. Elle est pilotée par un Soc Mediatek Helio G99 accompagné par 8 Go de mémoire vive non détaillée et 128 Go de stockage. Il s’agit d’une tablette plutôt moyenne gamme sans véritables points forts si l’on exclut l’afficheur qui en fait la singularité. On retrouve un module Wi-Fi6 et Bluetooth 5.0, un USB Type-C et un lecteur de cartes MicroSDXC. Une paire d’enceintes et un micro sont également de la partie. Elle ne propose néanmoins pas de webcam. Elle dispose d’une batterie de 8000 mAh. L’ensemble pèse 550 grammes et propose en sus des boutons programmables.


L’inconvénient principal de ces appareils est qu’ils sont bien souvent plus chers que l’appareil équivalent équipé d’un écran LCD ou OLED. La raison : les afficheurs à encre numérique sont produits en petite quantité, et n’existeraient pas sans l’entreprise du même nom, qui a acquis les différents brevets et dispose d’une grande avance dans le développement de cette technologie récente. Du coup, la Daylight Computer DC-1 est annoncée à 729 dollars hors taxe.

La tablette Android Daily Computer DC-1 se veut être l’amorce d’une révolution de l’ordinateur

Anjan Katta, PDG de Daylight, souligne qu'il a créé l'entreprise pour s'aider lui-même à lutter contre la fatigue visuelle et la distraction, mais aussi pour tenter de redéfinir notre relation avec les gadgets. L’idée de la création de cette tablette part de la nécessité, selon son créateur, de mettre entre les mains des possesseurs d’ordinateurs des appareils qui leur permettent d’être la meilleure version d’eux-mêmes sur les plans physique, mental et cognitif.

« Un ordinateur est censé être comme une bicyclette pour l’esprit humain », reprend-t-il Steve Jobs avant d’ajouter : « Mon ordinateur, mon MacBook, mon iPad m’amènent à exhiber la pire version de moi. » D’où son idée de mettre sur pied un ordinateur à la fois « respectueux de la santé, sans distraction, non-addictif » et qui place l’utilisateur en posture de souveraineté.


La tablette Daylight Computer DC-1 apparaît comme le premier d’une longue série de produits parmi lesquels on devrait avoir des moniteurs et des ordinateurs portables dotés d’écrans à la technologie identique à celle qui constitue l’argument principal de vente de cette tablette.


Source : DayLightCo

Et vous ?

Partagez-vous l’avis selon lequel les écrans à encre numérique dotés de la réactivité d’un LCD classique peuvent aider à amorcer une révolution de l’ordinateur ?
Un ordinateur à la fois « respectueux de la santé, sans distraction, non-addictif » et qui place l’utilisateur en posture de souveraineté ne relève-t-il pas de l’utopie ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !