IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Jusqu'à 78 millions de batteries seront jetées chaque jour d'ici à 2025
Les batteries doivent durer plus longtemps que les dispositifs de l'internet des objets (IOT) qu'elles alimentent, d'après les chercheurs

Le , par Anthony

0PARTAGES

5  0 
D'ici à 2025, environ 78 millions de batteries alimentant des appareils de l'internet des objets (IdO) seront jetées chaque jour dans le monde si rien n'est fait pour améliorer leur durée de vie. Cette statistique désastreuse provient d'EnABLES, un projet financé par l'Union européenne qui exhorte les chercheurs et les technologues à prendre des mesures pour que les batteries survivent aux appareils qu'elles alimentent.

L'internet des objets décrit des dispositifs dotés de capteurs, de capacités de traitement, de logiciels et d'autres technologies qui se connectent et échangent des données avec d'autres dispositifs et systèmes via l'internet ou d'autres réseaux de communication. L'internet des objets englobe l'électronique, la communication et l'ingénierie informatique. L'expression "internet des objets" a été considérée comme une erreur d'appellation, car les appareils n'ont pas besoin d'être connectés à l'internet public ; il leur suffit d'être connectés à un réseau et d'être adressables individuellement.


Avec des dispositifs allant des capteurs de température et de CO2 aux étiquettes de suivi des actifs et aux pansements intelligents, l'IdO a le potentiel de relever certains des plus grands défis mondiaux. Toutefois, pour être réellement bénéfiques à la société, les innovations de l'IdO doivent combler le fossé technologique qui existe dans l'alimentation du nombre croissant d'appareils de l'IdO.

Les chercheurs d'EnABLES (European Infrastructure Powering the Internet of Things) ont présenté leurs principales recommandations pour améliorer la durée de vie des batteries des appareils IdO dans un récent document de synthèse. Le rapport souligne la nécessité d'exploiter l'énergie disponible dans l'environnement pour prolonger la durée de vie des batteries, tout en réduisant la consommation d'énergie des appareils IdO.

Le Dr Giorgos Fagas, de l'Institut national Tyndall et coordinateur du projet EnABLES, University College Cork, Irlande, a déclaré dans un communiqué de presse publié sur le site web du projet : « Grâce à l'infrastructure européenne de recherche EnABLES et à ses partenaires, l'Union européenne occupe déjà une position de leader scientifique et technologique bien établie dans ce domaine. ... Le document EnABLES recommande des actions supplémentaires pour maintenir un accès facile et efficace à l'expertise scientifique, aux installations de pointe et aux plates-formes technologiques déjà disponibles. Pour maintenir l'avantage stratégique de l'Europe et l'élan déjà créé par EnABLES, il est nécessaire de créer une infrastructure d'IdO de puissance durable à long terme ».

L'objectif est de parvenir à l'autonomie énergétique grâce à des batteries capables de se recharger durablement. Les partenaires du projet s'efforcent de promouvoir les "avancées clés de l'IdO de puissance" afin de récolter les énergies ambiantes telles que la lumière, la chaleur et les vibrations et de les convertir en électricité. Parallèlement, ils s'efforcent de réduire au minimum l'énergie consommée par les capteurs IdO. L'article fournit un exemple frappant des avantages d'une infrastructure IdO alimentée de manière durable : « Un panneau solaire de la taille d'une carte de crédit pourrait alimenter indéfiniment un capteur de température et d'humidité dans un bureau. »

À l'heure actuelle, la plupart des appareils ont une durée de vie de plus de 10 ans, alors que les batteries qui les alimentent durent 2 ans ou moins. Il en résulte de multiples remplacements de batteries, avec les inconvénients économiques et environnementaux qui en découlent, liés au fait que des centaines de millions de batteries doivent être fabriquées et éliminées chaque jour. Une autre conséquence est le temps d'arrêt des appareils et les compromis en matière de maintenance, ainsi que l'existence de nombreuses possibilités inexploitées d'utiliser des appareils IdO dans des domaines tels que la médecine et les environnements où une source d'énergie fiable pendant toute la durée de vie de l'appareil est essentielle.

« Nous devons révolutionner la façon dont nous concevons, fabriquons, utilisons et nous débarrassons des objets », observe Mike Hayes, également de Tyndall. « Cela signifie que nous devons penser à l'autonomie des batteries dès le départ, dès les premières étapes de la conception des produits. Nous devons conseiller les principales parties prenantes et le grand public sur les implications de la consommation de la batterie en fonction des choix qu'ils font, et nous devons collaborer avec l'industrie pour identifier les possibilités de réduction de la consommation d'énergie et des besoins. » Selon M. Hayes, pour que la durabilité de l'IdO soit une réussite, « elle doit être réalisée en collaboration et dans toutes les disciplines », comme le démontre EnABLES.

Source : Commission européenne

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Trouvez-vous les recommandations de ces chercheurs crédibles ou pertinentes ?

Voir aussi :

Le gouvernement américain adopte une loi pour protéger les données générées par l'IoT, elle fixe les exigences à respecter lors de l'achat d'appareils connectés

L'internet des objets devrait doubler de volume, et passer de 2,1 milliards de connexions en 2021 à 4,3 milliards d'ici 2026, l'adoption de la 5G étant étroitement liée à la croissance du marché

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Jules34
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/06/2024 à 15:11
Ah l'écologie ! On va bientôt réaliser que le tout électrique est pire que le tout pétrole ??
3  0 
Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/06/2024 à 11:36
L'union européenne finance avec nos impôts un groupe de travail qui conclue qu'il serait appréciable que les batteries durent plus longtemps !
Sérieusement, il y a des gens qui hésitaient avec des batteries qui durent encore moins longtemps ?
Sans rire, ils ajoutent que ce seraient bien que les fabriquants s'en occupent... merci captain obvious.

Ça existe déjà, Tiamat (France) fabrique des accu portables lithium sodium qui durent 10 ans.

Ou même sans changer de techno, avec un contrôle intelligent de la charge on peut grandement améliorer la durée de vie des accu lithium ion. (Charge basse intensité, pas de décharge profonde, pas de charge complète )

Si l'UE veut résoudre le problème , ils n'ont qu'à normer une garantie de durée de vie des accu, et les fabriquants trouveront les solutions.
1  0