NAS Synology DS918+


précédentsommairesuivant

I. Mise en route

I-A. Présentation du DS918+

Le NAS DS918+ de Synology fait partie de la série DiskStation : c’est un NAS de bureau (à l’opposé des NAS RackStation (RS) à mettre dans un rack d’armoire de serveur et qui sont donc destinés aux professionnels), sorti en 2018. De base, il peut contenir quatre disques. Une extension (DX517) permet de gérer jusqu’à 9 disques, expliquant ainsi le 9 dans le numéro du modèle.
La série Plus de Synology indique que le NAS a toutes les fonctionnalités offertes par Synology, tout en proposant trois ans de garantie. Les produits de cette série sont toujours dotés d’un CPU x86 d’Intel, d’au moins 2 Go de mémoire, d’une double connectique Ethernet (RJ-45) et de disques verrouillables. En bref, c’est un modèle prévu pour les particuliers exigeants ou les petites entreprises.

I-A-1. Caractéristiques

Le DS918+ embarque :

  • un CPU Intel Celeron J3455 quatre cœurs cadencés à 1,5 GHz (pouvant monter jusqu’à 2,3 GHz) ;
  • 4 Go de mémoire vive (DDR3L SO-DIMM) extensible jusqu’à 8 Go ;
  • 4 baies pour les disques, en SATA (compatibles 3,5’’ et 2,5’’) ;
  • 2 emplacements M.2 NVMe 2280 ;
  • 2 ports RJ-45 (supportant l’agrégation des liens) ;
  • 2 ports USB 3.0 ;
  • 1 port eSATA ;
  • un moteur de chiffrage matériel ;
  • un moteur d’encodage matériel supportant les codecs H.264 (AVC), H.265 (HEVC), MPEG-2, VC-1. Le NAS peut gérer jusqu’à une résolution 4K (4096 x 2160) en 30 images par seconde, utile notamment lors de la visualisation de vidéo (transcodage) ou pour sauvegarder les flux de vidéosurveillance.

Le DS 918+ fait 2.28 kg pour une taille de 166 x 199 x 223 mm. Il y a deux ventilateurs (92 x 92 x 25 mm) à l’arrière de la machine.

I-A-2. Capacités

Les NAS DiskStation embarquent un système propriétaire appelé DiskStation Manager. Ce dernier supporte :

  • les protocoles SMB, AFP, NFS, FTP, WebDAV, CalDAV, iSCSI, Telnet, SSH, SNMP, VPN ;
  • Btrfs et ext4 pour les disques internes ;
  • Btrfs, ext4, ext3, FAT, NTFS, HFS+ et exFAT pour les disques externes ;
  • le RAIDTypes de RAID 0, RAID 1, RAID 5, RAID 6, RAID 10, JBOD, Basic et le RAID hybride de Synology (SHR) qui permet d'agrandir un RAID à chaud et avec des disques de capacité différente ;
  • jusqu’à 2048 utilisateurs locaux, 256 groupes locaux, 512 dossiers partagés et 1000 connexions simultanées à travers SMB/NFS/AFP/FTP ;
  • jusqu’à 512 volumes internes, 32 cibles iSCSI, 256 LUN iSCSI ;
  • le clonage des LUN iSCSI ;
  • le cache SSD pour la lecture et l’écriture ;
  • la virtualisation avec Vmware vSphere 6,5, Microsoft Hyper-V, Citrix, OpenStack ;
  • la gestion des privilèges à travers la liste de contrôle d’accès de Windows et les privilèges applicatifs ;
  • HTTPS, Let’s Encrypt, le chiffrage SMB, le chiffrage des dossiers partagés, le FTP à travers SSL/TLS, rsync à travers SSH.

I-B. Déballage

Le NAS se trouve dans un carton, estampillé Synology, renforcé et muni d’une poignée. Une étiquette collée sur le côté et sur le dessus permet de déterminer quel NAS est contenu dans le carton ainsi que ses principales caractéristiques :

Photo de la boite du DS918+

Le contenu du carton se décompose en deux étages :

  • deux cartons se partagent le premier étage. Le premier contient le câble d’alimentation à brancher à la prise murale, le second contient :

    • les câbles Ethernet ;
    • le bloc d’alimentation ;
    • les vis de fixation des disques ;
    • le dépliant d’installation du NAS ;
    • 18 vis pour la fixation des disques 2.5’’ ;
    • deux clefs de verrouillage des baies.
Carton du DS918+ ouvert et laissant apercevoir le cable d'alimentation.
Compartiment des accessoires du DS918+.
  • l’étage inférieur contient le NAS, protégé d’un carton et d’un film plastique épais ;
Le NAS DS918+ dans son carton.

À l’arrière du NAS, on remarque les deux ventilateurs (92 x 92 x 25 mm) occupant la majorité de la face arrière, les deux ports RJ-45, la connectique eSATA, la prise d’alimentation, une prise USB 3.0, un emplacement compatible Kensington et un bouton de réinitialisation.

La face arrière du NAS DS918+.

Le bouton de réinitialisation permet :

  • de réinitialiser le mot de passe administrateur ainsi que la configuration IP et DNS par défaut ;
  • de réinitialiser le système afin de le réinstaller (sans pour autant perdre les données).

Sous le NAS, on peut trouver les deux caches en plastique pour les disques M.2 NVME, avec les instructions sur la façon de les insérer.

Le dessous du NAS DS918+ avec les deux compartiments pour les SSD M.2 ouverts.

À l’avant, on retrouve les quatre baies, un autre port USB 3.0, le bouton de mise en marche et, cinq LED : une de statut général et une déterminant l’état de chaque disque.

Photo de côté du DS918+.

La baie se déverrouille en glissant son doigt en dessous de la « porte » et en tirant légèrement.

Photo du DS918+ avec une baie ouverte.

Pour extraire tout le tiroir, il suffit de continuer à tirer la « porte ». Le tiroir est compatible avec les disques 3.5 pouces et les disques 2.5 pouces.

Le tiroir dispose de deux ailettes sur le côté permettant de tenir les disques 3.5 pouces. L’insertion du disque dans le tiroir s’effectue en le glissant par le dessus. Les ailettes permettent de le maintenir dans le tiroir (comme un remplacement des vis).

Photo d'un tiroir, démonté, du NAS DS918+.

Les disques 2.5’’ doivent être placés en bas à gauche du tiroir. Dans ce cas, seule l’ailette de gauche doit être utilisée. En plus de l’ailette, quatre vis se plaçant en dessous du tiroir permettent de maintenir le disque.

Photo d'un tiroir du NAS DS918+ avec un disque dur inséré.

Ensuite, il suffit de glisser le tiroir dans son emplacement et de le verrouiller. Le disque est prêt.

Photo du NAS DS918+ avec un disque en cours d'insertion dans le premier tiroir.

Il ne reste plus qu’à le brancher sur le réseau, à l’électricité et à le démarrer en appuyant sur le bouton de mise en marche qui s’allumera en bleu.

I-C. Premier allumage

Le NAS une fois allumé est accessible à travers le réseau à l’adresse http://diskstation:5000. Vous pouvez aussi découvrir les informations de votre NAS et vous y connecter en passant par l’adresse http://find.synology.com.

Image non disponible

Une fois configuré et redémarré, le NAS ne sera plus accessible à travers ces adresses. Il faudra y accéder par le biais du nom réseau que vous lui avez donné (toujours au travers du port 5000).

Vous accéderez ainsi à l’assistant de première configuration, qui vous permettra soit d’installer le système DiskStation Manager (DSM) soit de faire une migration des disques (si ceux-ci ont déjà été utilisés dans un NAS Synology). Ensuite, vous aurez un formulaire à remplir afin d’y configurer :

  • le nom du NAS sur votre réseau ;
  • le nom de l’utilisateur administrateur ;
  • le mot de passe de l’administrateur.

Lors de l’installation, le NAS cherchera une mise à jour du système pour installer la dernière version possible.

L’installation prend entre cinq et dix minutes et redémarrera à la fin de la procédure. Une fois le redémarrage terminé, vous accéderez à DSM, qui vous guidera grâce à une suite de popup au travers du système.

Interface de DSM avec exemple de popup d'initiation

I-D. Conclusion

Nous avons fait notre première rencontre avec le NAS DS918+ de Synology et nous l’avons mis en route. Nous sommes maintenant prêts à découvrir les fonctionnalités et capacités de ce NAS.

I-E. Remerciements

Logo Synology

Developpez.com et moi-même tenons à grandement remercier Synology sans qui l’écriture de ces articles n’aurait pas été possible. En effet, Synology a fourni le NAS DS 918+ afin de réaliser des tests permettant à Developpez.com d’offrir des informations précises et de qualité.
Vous pouvez retrouver le NAS DS 918+ sur la page officielle du site de Synology.

Merci aussi aux relecteurs chrtophe et gaby277, ainsi qu’à escartefigue pour la correction orthographique.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2019 Équipe de la rubrique Hardware. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.