Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une filiale d'Alibaba annonce l'arrivée d'une puce RISC-V à 16 cœurs,
Qui sera utilisée pour la 5G, l'IA et l'Internet des objets

Le , par Stan Adkens

37PARTAGES

12  0 
Officiellement enregistrée en décembre 2018, Pingtouge, la filiale du géant chinois du commerce électronique Alibaba spécialisée dans la fabrication des puces, a présenté jeudi son premier produit, un processeur RISC-V (Reduced Instruction Set Computer) baptisé Xuantie 910. Le Xuantie 910 sera utilisé comme une propriété intellectuelle de base pour produire des microcontrôleurs (MCU), des processeurs et des system on chip (SoC) haut de gamme. Le processeur est conçu pour être utilisé dans des applications telles que les télécommunications 5G, l'intelligence artificielle et la conduite autonome, a rapporté Caixin, un groupe de média chinois basé à Pékin.

Alibaba a aussi indiqué que le nouveau processeur de Pingtouge, également connu sous le nom de T-Head, peut réduire les coûts de production des puces de plus de 50 % et sera bientôt disponible pour la vente, sans fournir un calendrier ou une gamme de prix, d’après Caixin.


Caixin a rapporté que le Xuantie 910 à 16 coeurs atteint 7,1 Coremark/MHz et la fréquence principale atteint 2,5 GHz. Il améliore les performances par rapport à l'implémentation des instructions RISC-V classiques de 40 % et améliore les instructions classiques de 20 %. Alibaba a déclaré que le modèle de propriété intellectuelle du Xuantie 910 sera entièrement open source afin que les développeurs mondiaux puissent télécharger librement son code FPGA (un réseau logique programmable).

Cette décision du groupe chinois de produire sa propre puce, annoncée pour la première fois en septembre 2018, se concrétise. Elle reflète un désir plus large en Chine de réduire la dépendance du pays à l'égard des technologies étrangères, en particulier les semi-conducteurs et les puces mémoires qui sont utilisés dans les gadgets tels que les ordinateurs portables, les téléphones intelligents, les tablettes et les montres à puce.

Les technologies open source deviennent une option de plus en plus attrayante pour les entreprises chinoises qui craignent d'être bloquées par les gouvernements étrangers en continuant à traiter avec des concepteurs de puces majeurs comme la société britannique ARM Ltd.

Cette dépendance a été mise en évidence après que les États-Unis ont interdit aux entreprises nationales de vendre des composants aux entreprises chinoises. D’abord, le département du Commerce américain a interdit aux entreprises américaines de vendre du matériel et des logiciels au constructeur de smartphones et d'équipements de télécommunications chinois ZTE pendant sept ans. Cette décision avait conduit à la fermeture des portes de l’entreprise aux Etats-Unis, mais la sanction a été levée suite à un règlement.

Ensuite, est entrée en vigueur une autre sanction contre Huawei, le N°1 chinois des télécommunications, qui interdit l’achat ou l’utilisation de toute technologie de communication produite par l’entreprise chinoise et par toutes les entités contrôlées par « un adversaire étranger » des Etats-Unis, pour des raisons de sécurité nationale. Huawei et 70 affiliés ont été également ajoutés à la « liste d'entités » du ministère américain du Commerce en mai – une décision qui interdit à la société d’acquérir des composants et des technologies auprès de sociétés américaines sans l’approbation du gouvernement.

Pingtouge n’est qu’à ses débuts, mais pourrait devenir un challenger sérieux des acteurs majeurs actuels.

Pour promouvoir l'innovation, Pingtouge permettra bientôt aux développeurs mondiaux de télécharger gratuitement une partie du code de XuanTie 910 sur GitHub, a déclaré Alibaba à Caixin.

Source : Caixin

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que Pingtouge pourrait devenir un challenger majeur dans le secteur ?

Lire aussi

Alibaba va lancer AliNPU, sa puce dédiée à l'IA, au 2S19 ! Elle pourrait potentiellement prendre en charge les techno dans les véhicules autonomes
Alibaba publie en open source Dragonwell 8.0, son JDK personnalisé pour les besoins spécifiques de l'entreprise
ARM coupe ses liens avec Huawei à cause des sanctions US, ce qui menace la capacité du Chinois à concevoir de nouvelles puces pour ses smartphones
Google recrute un expert en développement de SoC pour mobiles qui travaillait chez Apple, la société veut-elle créer ses propres puces pour mobiles ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 26/07/2019 à 13:07
cette évolution vers l'autonomie technologique était latente depuis déjà un certain temps, l'administration Trump n'a fait que bêtement accélérer le mouvement et l'a même renforcé.
J'arrive même à me poser la question, si toutes les conséquences ont bien été envisagées avant les nombreuses annonces tonitruantes... Ce genre de décisions ne se limite pas qu'au business.

A moins que Trump soit un grand visionnaire et que pour le bien de l'humanité, il ait estimé dans son for intérieur qu'il était préférable d'avoir des concurrents forts et un monde multipolaire avec une influence US réduite.
Purée, on nous aurait menti ?
8  0 

 
Responsable bénévole de la rubrique Hardware : chrtophe -

Partenaire : Hébergement Web