Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Huawei a commencé à vendre des PC portables préinstallés avec Linux plutôt que Windows en Chine
Après l'annonce de son OS mobile maison HarmonyOS

Le , par Christian Olivier

16PARTAGES

10  0 
Avec la dégradation des relations commerciales entre Washington et Pékin et l’ajout de Huawei à la liste noire de l’administration Trump, une décision qui contraint les entreprises américaines à ne plus faire affaire avec le géant chinois des télécoms sauf autorisation spéciale, certains ont pu s’interroger sur le devenir du partenariat entre Microsoft et Huawei, notamment la place que Huawei accorderait par la suite à Windows dans ses produits.


Huawei s’est préparé à cette situation en développant ses propres systèmes d’exploitation alternatifs à Android et probablement à Windows 10. Les prochaines générations de smartphones de la marque, par exemple, pourraient faire l’impasse sur les applications et services populaires de Google, tels que Maps, YouTube et Google Play, et être alimentées par un nouvel OS mobile maison baptisé HarmonyOS.

Jusqu’à lors, tous les PC portables Huawei étaient livrés avec Windows OS. Mais le mystère planait toujours sur la nature du système d’exploitation que la marque choisirait pour ses futurs appareils (PC portables et tablettes 2-en-1) compatibles Windows, même s’il y avait fort à parier que cette alternative serait une distribution Linux personnalisée.

Le géant chinois vient peut-être de révéler sa stratégie et d’apporter les éclaircissements attendus. Il a commencé à vendre des PC portables livrés avec Linux plutôt que Windows 10 dans sa boutique en ligne. Huawei aurait opté pour la distribution Linux Deepin basée sur Debian et développée par une société chinoise.

Pour le moment, trois modèles de PC portables Linux sont exposés à côté des versions Windows sur le magasin en ligne du fabricant chinois. Deux des modèles Linux proposés coutent quelques dizaines de dollars de moins que leurs équivalents Windows (les MateBook 13 et 14). La différence de prix est en revanche moins perceptible entre le MateBook X Pro version Linux et sa variante Windows.


Linux, la solution pour contourner les sanctions américaines sur le marché des PC ;?

Quelle que soit votre position vis-à-vis de Linux et de l’open source en général, il est difficile de nier que la majorité des utilisateurs de PC sont sous Windows, même si les machines livrées par défaut avec Windows coutent en général plus cher que leurs équivalents livrés avec une distribution basée sur Linux. Pour Huawei, ce serait probablement courir un risque inutile que d’essayer de s’affranchir trop vite de sa dépendance vis-à-vis de Microsoft en évinçant Windows de son catalogue dédié aux PC portables : cela pourrait considérablement nuire à l’attractivité de ses futurs ordinateurs portables. Huawei n’a fait aucun commentaire concernant ce mouvement.

Source : VMall

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative de Huawei et de la tarification des PC portables Linux de la marque ?

Voir aussi

Les motifs avancés par Trump pour justifier l'embargo contre Huawei sont inacceptables, les USA auraient-ils bluffé depuis le début ?
Le système d'exploitation de Huawei sera plus rapide qu'Android et MacOS, d'après Ren Zhengfei, le PDG de Huawei
Abandonner les équipements Huawei retarderait le déploiement de la 5G en Europe « de probablement deux ans », selon le PDG de Vodafone
Après l'Allemagne et le Royaume-Uni, la Belgique blanchit Huawei, nouveau coup dur pour la campagne de diabolisation des États-Unis ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de defZero
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/09/2019 à 21:13
@Stérilux +1

Avant même de parler de lâcher Windows, comment font il des "Compatible PC" sans les licences/matos US ?

Non parce que les seules ayant le monopole sur le "Compatible PC" étaient/sont et seront toujours les USA.
S'il veulent montrer les crocs autant sortir une nouvelle archi Open Hardware & Open Source avec Spec/Implementation et là les Chinois pourront commencer à faire peur au US, sinon ça revient à pisser dans un violon niveau intimidation .
Enfin bon, on verra bien l'année prochaine qui c'est l’ patron
1  1 
Avatar de phil995511
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 13/09/2019 à 12:31
Bien, Linux est mis en avant !!!
0  0 
Avatar de defZero
Membre averti https://www.developpez.com
Le 13/09/2019 à 12:45
Pour les DownVoters, expliquer moi en quoi c'est une bonne chose que toutes les technologie dont nous dépendons soit principalement centralisé aux US.
Je n'est rien contre les US, mais vous avouerez qu'a ce niveau là il font un protectionnisme de fous pour garder leur monopole.
Alors quand un constructeur non US a les moyen de ses ambitions, nous devrions tous être ravi, non ?

P.S. : DownVoter sans explication, c'est du jolie tien
0  0 
Avatar de Stérilux
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 12/09/2019 à 16:53
Que pensez-vous de cette initiative de Huawei et de la tarification des PC portables Linux de la marque ?
C'est une très bonne chose mais pour la tarification il faut voir le niveau d'investissement de Huawei. Pour ce qui est de s'affranchir de windows, à voir.
Le premier ordi des jeunes d'aujourd'hui c'est sur Android/iOS et non plus sous windows comme les décennies précédente.
Ca fait 4 entreprises qui tiennent la route et qui proposent leur OS, Microsoft, apple, Google et maintenant Huawei qui a tout de même des reins assez solide pour le moment et un gros avantage coté clientèle: La Chine au grand complet (1 milliard 400 mille ha.) plus la guerre commercial permet d'avoir un minimum de client et de fermer la porte à toute entreprise américaine. En europe ce seront certainement les geeks qui oseront les premiers à se passer de google/apple (preum's) et leur influence risque de se propager.

J'ai pensé depuis le début que Trump était la meilleurs arme jamais trouvé contre les USA et plus le temps passe et plus c'est démontré.
L'aura des US a prit un sérieux coup de plomb dans l'aile, la connerie de trump permet une redistribution des cartes politique et industriel. (dommage pour l'Angleterre qui va devenir la "petite salope" des USA, l'Iran qui a décidé de passer la seconde coté nucléaire et Kim leur à montré la voie)

Ce n'est pas pour rien que Microsoft, Google et autres prennent la défense de Huawei, c'est un concurrent de plus qui a les moyens de changer la donne à très grande échelle en plus de perdre un consommateur de technologie US.
2  3