IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple confirme que l'iPhone 13 ne va plus désactiver Face ID après une réparation d'écran par un tiers
Un « exploit tactique pour le marché de la réparation » selon iFixit

Le , par Stéphane le calme

40PARTAGES

7  0 
Comme iFixit l'a indiqué, si vous faites passer l'écran de l'iPhone 13 par un atelier tiers de réparation, Face ID cessera de fonctionner. iFixit a publié les résultats d'un examen plus approfondi de ce changement, le qualifiant de « jour sombre pour les réparateurs, à la fois bricoleurs et professionnels ». Suite au tollé que cela a provoqué, Apple a déclaré qu'il cesserait de rendre la vie difficile à quiconque remplace un écran d'iPhone 13 cassé par un écran tiers et souhaite conserver la prise en charge de Face ID.

Lorsque la gamme iPhone 13 a été lancée pour la première fois en septembre, les démontages ont rapidement révélé un changement majeur dans le processus de réparation : si vous faites passer l'écran de l'iPhone 13 par un atelier tiers de réparation, Face ID cessera de fonctionner. iFixit a publié les résultats d'un examen plus approfondi de ce changement, le qualifiant de « jour sombre pour les réparateurs, à la fois bricoleurs et professionnels ».

iFixit indique que ce changement signifie désormais que vous aurez besoin d'un microscope pour effectuer « l'une des réparations de téléphone les plus courantes » qui pouvaient autrefois être effectuées « avec des outils à main ». Les ateliers de réparation indépendants tiers pourraient être contraints de fermer, ce qui signifie qu'ils seront « forcés de choisir entre dépenser des milliers de dollars pour de nouveaux équipements ou perdre une source majeure de revenus ».

Une autre option serait de rejoindre l'armée des Independent Repair Program d'Apple, ce qui, selon iFixit, n'est « pas une option pour les ateliers qui accordent de l'importance à la confidentialité de leurs clients ».

« Apple réduit la possibilité de travailler sur des réparations d'iPhone hors de son contrôle depuis des années. Avec les nouveaux changements apportés à l'iPhone 13, ils visent peut-être à bouleverser complètement le marché. »

« Le nouvel iPhone 13 désactive complètement sa fonctionnalité phare Face ID lorsque vous remplacez son écran. Nous l'avons confirmé à plusieurs reprises dans notre laboratoire, en testant avec de nombreux téléphones différents sur iOS 15 et 15.1, et nos résultats ont été répliqués par de nombreux professionnels de la réparation. »

« C'est un jour sombre pour les réparateurs, qu'ils soient bricoleurs ou professionnels. L'une des réparations de téléphone les plus courantes qui pouvaient autrefois être effectuées avec des outils à main nécessite désormais un microscope. Cela signifie que vous ne pourrez pas réparer vous-même l'écran de votre iPhone sans sacrifier les fonctionnalités principales. Cela a également d'énormes implications pour l'industrie de la réparation professionnelle, pour laquelle Apple est la marque dominante à entretenir. Les petits magasins pourraient être fermés, obligés de choisir entre dépenser des milliers de dollars pour de nouveaux équipements ou perdre une source majeure de revenus. »

« Pour les magasins qui veulent survivre, leurs seules options seront de rejoindre le réseau IRP onéreux d'Apple - ce qui n'est pas une option pour les magasins qui apprécient la confidentialité de leurs clients - ou de travailler au-delà des verrous de l'iPhone avec des outils de microsoudage et une formation. Ce verrouillage sans précédent est unique à Apple. C'est totalement nouveau dans l'iPhone 13, et difficile à comprendre comme mesure de sécurité, étant donné que l'illuminateur Face ID est entièrement séparé de l'écran. Il s'agit probablement de l'argument le plus solide à ce jour en faveur des lois sur le droit de réparer. Et tout cela à cause d'une puce de la taille d'un Tic-Tac, nichée au fond d'un écran. »

« L'iPhone 13 est couplé à son écran à l'aide de ce petit microcontrôleur, dans un état que les techniciens de réparation appellent souvent "sérialisation". Apple n'a pas fourni aux propriétaires ou aux magasins indépendants un moyen de coupler un nouvel écran. Les techniciens autorisés ayant accès au logiciel propriétaire, Apple Services Toolkit 2, peuvent faire fonctionner de nouveaux écrans en enregistrant la réparation sur les serveurs cloud d'Apple et en synchronisant les numéros de série du téléphone et de l'écran. Cela donne à Apple la possibilité d'approuver ou de refuser chaque réparation individuelle. »

« Les ateliers de réparation les plus sophistiqués ont trouvé une solution de contournement, mais ce n'est pas un hack rapide et intelligent - il s'agit de déplacer physiquement une puce soudée de l'écran d'origine vers l'écran de remplacement. Nous entrerons plus en détail sur ce processus ci-dessous, mais il est important de noter à quel point cela est sans précédent. Le remplacement de l'écran est incroyablement courant. Des dizaines de milliers d'ateliers de réparation à travers le monde soutiennent leurs communautés en remplaçant les écrans pour les clients à des prix compétitifs. Et Apple a, d'un seul coup, apparemment décidé de couper l'herbe sous les pieds de l'industrie ».

Le rapport d'iFixit a provoqué un tollé et attiré l'attention sur cette activité d'Apple. Aussi, Apple a déclaré qu'il remédierait à cette situation dans une mise à jour iOS à un moment donné, permettant aux écrans de remplacement de garder Face ID activé sans aucun transfert de puce. « Une solution sera disponible dans une prochaine mise à jour logicielle », a déclaré un porte-parole d'Apple.


La réaction d'iFixit et d'iCorrect

Dans un billet, Kevin Purdy d'iFixit a déclaré :

« Nous ne saurons probablement jamais si Apple allait adopter ce correctif ou essayer une nouvelle position pour dominer le marché de la réparation.

Apple n'a pas dit quand la mise à jour du logiciel arrivera. La société a également refusé d'expliquer pourquoi Face ID a été désactivé après le remplacement de l'écran, alors que l'illuminateur d'inondation Face ID est entièrement séparé de l'écran de l'iPhone 13. Cela reste une coïncidence étonnante que les bogues affectant la réparation en dehors de la compétence d'Apple (Touch ID et appareils photo, pour n'en nommer que deux) sont souvent les plus graves et les plus lents à être résolus.

C'est une bonne chose si l'attention des médias et le recul du public ont vraiment forcé la main d'Apple. Le fait que les nouveaux Pixel 6 et 6 Pro de Google permettent à quiconque, client ou atelier de réparation, de recalibrer le scanner d'empreintes digitales sur leur écran après l'avoir remplacé a peut-être contribué à cela. Il est difficile d'affirmer que seuls les techniciens sous licence Apple pourraient remplacer en toute sécurité un outil de connexion lorsque Google permet à quiconque de le faire dans un navigateur. »


« C'est un exploit tactique pour le marché de la réparation, mais c'est un combat sans fin jusqu'à ce que le champ de bataille change. Apple - et les nombreuses entreprises qu'il inspire - progressera à nouveau avec plus de verrouillages de pièces, plus de réductions de fonctionnalités, plus de raisons pour lesquelles seuls leurs centres de réparation rentables peuvent faire ce travail. Les ateliers de réparation envisagent toujours un avenir qui implique plus de microsoudure, plus de temps et peut-être des marges bénéficiaires plus serrées, car ils sont en concurrence avec une entreprise qui peut réparer ses propres blocs de micrologiciels à partir du cloud.

C'est le genre de chose qui nous pousse à nous battre pour le droit à la réparation, dans la presse et partout où nous le pouvons ».

Ricky Panesar, de iCorrect, a fait la déclaration suivante :

« Lorsque ce problème de Face ID sur l'iPhone 13 a été signalé, nous pensions qu'il ne s'agissait que d'un aperçu de l'avenir de la technologie d'écran de l'iPhone. Nous pensons toujours que les futures générations d'iPhone introduiront une biométrie sous l'écran dans Touch ID. L'écran devrait ainsi obtenir les informations biométriques par l'utilisation de puces électroniques.

La technologie d'écran actuelle utilisée par Apple est "empruntée" à Samsung qui utilise déjà des scanners d'empreintes digitales sous l'écran. Il ne serait pas difficile de l'introduire en termes d'écran OLED lui-même, mais Apple utilise une architecture microélectronique différente de celle de Samsung dans ses écrans d'iPhone.

L'introduction par Apple de la technologie ROM (mémoire en lecture seule) dans leurs circuits intégrés n'a été rien de moins que du génie. Jusqu'à présent, elle a mis en échec et mat les fabricants chinois de pièces détachées. Le seul problème avec cette technologie est qu'elle endommage également l'utilisation de pièces d'origine à moins qu'une pièce n'ait été spécifiquement calibrée par Apple ou un centre agréé Apple.

La décision d'Apple de publier une mise à jour logicielle (nous pensons à iOS 15.2, à venir) est un énorme soupir de soulagement pour de nombreuses entreprises de réparation du secteur, qui n'auraient pas été en mesure d'effectuer la réparation de microsoudure nécessaire sur la puce de l'écran pour garder la fonctionnalité Face ID. De plus, cela s'adresse davantage aux consommateurs qui n'ont désormais plus à faire le choix de faire effectuer une réparation en dehors du réseau Apple entraînant la perte de la reconnaissance faciale. En tant que consommateur, vous possédez votre iPhone, vous payez le prix fort pour celui-ci et devriez avoir le droit de le faire réparer en dehors du réseau Apple sans perte de fonctionnalité. La perte de fonctionnalité tout simplement inutile.

Mais saviez-vous qu'Apple l'avait déjà fait par le passé ? Et s'en est sorti ! Ils ont supprimé la fonctionnalité de santé de la batterie pour l'iPhone XR (ainsi que sur des iPhone plus récents) si vous faites réparer la batterie de votre iPhone en dehors du réseau Apple. Nous pensions à l'origine que c'était pour lutter contre les batteries de mauvaise qualité fabriquées en Chine, mais si vous échangez deux batteries d'origine de deux iPhones, vous perdez toujours des fonctionnalités. La restauration de l'iPhone n'aide pas car le logiciel d'Apple ne calibre pas votre iPhone avec le nouveau numéro de série de la nouvelle batterie d'origine.

Apple a la possibilité de confirmer les numéros de série d'origine via une restauration logicielle et devrait donc être en mesure de confirmer le numéro de série de la batterie d'origine remplacée ou de la pièce d'origine remplacée. Tant qu'il est confirmé comme original (provenant d'un autre iPhone), vous ne devriez perdre aucune fonctionnalité. La perte de fonctionnalité n'est pas quelque chose qui devrait être la norme.

Pour rendre les choses encore plus confuses lors de l'utilisation de pièces d'origine, Apple a une notification qui apparaît sur l'écran d'accueil qui indique que l'iPhone est incapable de vérifier si la batterie, l'écran ou l'appareil photo (depuis l'iPhone 12) est authentique, même si la pièce est prise directement sur un iPhone et montée directement dans un autre iPhone. C'est ainsi qu'Apple utilise la technologie ROM contre ses propres consommateurs ».

Sources : iFixit, iCorrect

Voir aussi :

27 lois sur le "droit de réparation" ont été proposées cette année, mais des géants comme Apple ont fait en sorte qu'aucune ne soit adoptée jusqu'à présent
Avec son programme de réparations indépendantes, Apple se réserve le droit de faire un audit des ateliers de réparation et demander le nom et l'adresse des clients
Apple a activé un verrouillage logiciel des batteries de l'iPhone pour décourager les réparations par des tiers, selon un rapport

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !