Test de la souris Kone EMP de ROCCAT

Cet article décrit la souris Kone EMP de ROCCAT : une souris pour joueurs embarquant le capteur « OwlEye » de 12 000 ppp et des LED RGB.

4 commentaires Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Introduction

La souris ROCCAT Kone EMP est une souris ergonomique pour joueur, intégrant le capteur optique « OwlEye » et possédant quatre LED RGB.

Image non disponible

II. Emballage

La souris vient dans une boite en carton qui s'ouvre par le côté, comme un livre. Après ouverture, la souris est directement visible, emballée dans un plastique et protégée par un second emballage.

Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible

En dessous de cet emballage se trouvent une page d'information (consultable ici) et des indications sur le recyclage.

III. Matériel

La souris, d'une dimension de 7,7 cm en largeur, 4,2 cm en hauteur, 13,1 cm en longueur et d'un poids de 116 g possède onze boutons :

  • clic gauche ;
  • clic droit ;
  • clic sur la roulette ;
  • mouvement haut sur la roulette ;
  • mouvement bas sur la roulette ;
  • mouvement gauche sur la roulette ;
  • mouvement droit sur la roulette ;
  • bouton + ;
  • bouton - ;
  • bouton précédent ;
  • bouton suivant.

Le côté gauche est creusé pour que l'utilisateur y place son pouce. Sur le bord de ce logement se trouvent les boutons précédent et suivant. De façon moins prononcée, la droite de la souris est rabotée toujours dans ce même souci d'ergonomie.

Image non disponible
Image non disponible
Image non disponible

Le câble, d'une longueur d'un mètre quatre-vingts, est souple et son armature est en tresse et non pas en plastique. Cela est sans incidence sur la souplesse du fil. Le connecteur USB est estampillé « ROCCAT Kone EMP » afin d'identifier facilement le périphérique connecté.

La souris n'a pas de logement pour ajouter ou enlever des lests.

Grâce à ses patins, la souris glisse avec aisance.

IV. Capteur OwlEye

Le capteur optique OwlEye, développé par Pixart et autrement connu sous le nom PMW3361 offre une précision pouvant monter jusqu'à 12 000 ppp. Ainsi, grâce au capteur et au processeur ARM CortexM0 cadencé à 50 Mhz, la souris est capable de suivre des mouvements d'une accélération de 50 G et une vitesse de capture maximale atteignant 6,35 m/s. Dans cette configuration extrême, un très léger mouvement permet d'amener le curseur de souris d'un bout à l'autre de l'écran (soit plus de 1000 pixels).

Image non disponible

Dans la pratique, la souris peut s'utiliser sur une grande gamme de surfaces, que ce soit un tapis de souris classique, une feuille de papier, un tissu… Les deux boutons en dessous de la roulette permettent de changer la précision du capteur à la volée.

Le capteur produit une lumière totalement invisible. Il est possible de régler la puissance du capteur afin de lui permettre de s'adapter aux pires surfaces, ou encore, de diminuer la détection du mouvement si vous soulevez la souris.

Image non disponible

V. Éclairage

L'éclairage de la souris est constitué de quatre LED RGB placées sur les quatre coins de la souris. Une gouttière transparente permet de diffuser la lumière des LED sur toute la longueur de la souris. Celle-ci a la particularité de conduire la lumière. Ainsi, si vous choisissez deux couleurs différentes pour les LED d'une même gouttière, cela formera un dégradé mélangeant les deux couleurs.
Aussi, si vous choisissez une couleur noire (normalement équivalent à une LED éteinte) pour l'une des deux LED d'une même gouttière, la lumière de la seconde LED se diffusera dans l'intégralité de la gouttière faisant comme si les deux LED étaient allumées.

Par défaut, l'éclairage est paramétré en mode « respiration » et à chaque respiration, la souris change de couleur.

VI. Logiciel

VI-A. Windows

ROCCAT propose un logiciel unique « ROCCAT Swarm » pour tous les périphériques de la marque. Celui-ci permet de mettre à jour et de configurer les périphériques au sein d'une interface unifiée.

La version testée est la version 1.92, version la plus à jour au moment de l'écriture de l'article.

L'installateur fait 84,1 Mo. Le logiciel repose sur Qt 5.

VI-A-1. Mise à jour

La mise à jour de la souris s'est passée sans souci. Évidemment, le temps de la mise à jour, la souris est inutilisable.

Image non disponible

VI-A-2. Configuration générale

L'onglet de configuration générale propose aussi bien des options classiques que des options spécifiques à la souris de ROCCAT. Ainsi, vous pouvez configurer :

  • la sensibilité ;
  • la vitesse de défilement verticale de la roulette ;
  • la vitesse d'inclinaison horizontale ;
  • la vitesse du double-clic ;
  • les cinq paliers de précision pour le capteur accessible avec les boutons -/+ ;
  • la vitesse du pointeur Windows.

Par défaut, les paliers pour la précision du capteur sont définis à 400, 800, 1200, 1600, 3200. En effet, le constructeur recommande un réglage entre 400 et 3000 ppp, plage pour laquelle la précision est maximale.

Image non disponible

VI-A-3. Configuration des boutons

Chacun des onze boutons peut être reconfiguré. De plus, il est possible de définir une configuration alternative « EasyShift+ » activable à la volée. Ainsi, ce sont 22 fonctions qui sont disponibles sous vos doigts.

Les actions des boutons sont enregistrées dans la souris. Même si vous changez de système d'exploitation, ou de PC, vos macros ou fonctionnalités alternatives seront conservées.

Lorsque vous activez EasyShift+, les LED de la souris passent au bleu.

Tous les boutons peuvent être redéfinis et ainsi vous pouvez configurer l'exécution de chronomètres sonores, de macros, de fonctions multimédias ou de raccourcis.

Le logiciel propose des macros préconfigurées pour une vingtaine de jeux et logiciels et il est possible de définir les vôtres.

Image non disponible

VI-A-4. Configuration avancée

Finalement, le troisième onglet permet de configurer l'éclairage de la souris ainsi que des options plus spécifiques au capteur telles que :

  • la fréquence d'interrogation du capteur (parmi 125 Hz, 250 Hz, 500 Hz, 1000 Hz) ;
  • un retour audio sur certains événements comme le changement de la précision du capteur, le changement de profil, le changement de sensibilité et le changement du volume sonore ;
  • la capacité au capteur de détecter le mouvement suivant la hauteur.

Pour l'éclairage de la souris, vous pouvez choisir la couleur des LED ou un cycle de couleurs prédéfini ainsi que quatre modes :

  • tout le temps allumé ;
  • clignotement ;
  • respiration ;
  • battement de cœur.

Finalement, vous pouvez définir la vitesse de l'effet.

Image non disponible

VI-A-5. Profils

Les profils sauvegardent aussi bien la couleur de la souris que les actions associées aux boutons. Vous pouvez configurer simultanément cinq profils dans le logiciel et vous avez la possibilité de sauvegarder et de charger des profils sous la forme de fichiers.

Aussi, grâce à un logiciel « Monitor » annexe, qui se lance au démarrage du système, un profil particulier peut être appliqué lorsque vous passez sur tel ou tel logiciel (que ce soit au chargement, ou après un basculement). Ainsi, vous pouvez configurer un profil par défaut et un profil pour un ou plusieurs jeux.

Image non disponible

VI-A-6. Remarques

Au cours des tests, le logiciel a planté deux fois. De plus, la traduction en français est incomplète et même après avoir choisi la langue, quelques textes restent en anglais.

Image non disponible

Certaines indications informatives ne sont pas renseignées, et cela même en anglais.

Image non disponible

VI-A-6-a. Android

ROCCAT propose une application Android qui se connecte à votre PC afin de permettre, par le biais de votre téléphone, d'afficher des informations provenant de votre système (températures, charge CPU, RAM, réseau…) ainsi que de pouvoir contrôler votre lecteur multimédia.

Le test de l'application a été quelque peu problématique. En effet, la connexion entre ROCCAT Swarm et l'application Android ne s'établissait pas (malgré le fait que le PC était visible pour le téléphone). Le support réactif de ROCCAT pour régler ce problème m'a fourni le module de connexion à décompresser dans le dossier de ROCCAT Swarm.
Grâce à ce dernier, le téléphone a pu se connecter au PC. Toutefois, aucune information n'était affichée (toutes les mesures à 0). Le support m'a alors indiqué qu'il fallait lancer le module avec les droits administrateur. Finalement, j'ai pu faire fonctionner l'application :

Image non disponible

Le support de ROCCAT m'a affirmé que ces problèmes ont été remontés aux développeurs et devraient être corrigés dans les prochaines versions du logiciel.

VI-B. Linux

Bien que la souris fonctionne nativement et parfaitement sous Linux, il n'est pas possible de reconfigurer la coloration des LED et des fonctions sans logiciel supplémentaire.
Un tel logiciel existe sous Linux et vous pouvez le trouver sur SourceForge. Toutefois, le support de la souris Kone EMP n'est pas encore disponible.

VII. Remerciements

Image non disponible

Cet article n'aurait pas pu voir le jour sans le support de Roccat. Vous pouvez retrouver la souris Kone EMP sur la boutique de Roccat.
Developpez.com et moi-même tenons à remercier Roccat.

Merci aussi à chrtophe et gaby277 pour leur relecture technique et à Claude Leloup pour sa relecture orthographique.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

En complément sur Developpez.com

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2017 Alexandre Laurent. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.