Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Threadripper de 3e génération : AMD dévoile les CPU dédiés aux professionnels les plus puissants au monde,
Notamment son Ryzen 3970X (32 cœurs / 64 threads), et leur nouveau socket sTRX4

Le , par Christian Olivier

11PARTAGES

15  0 
AMD a récemment levé le voile sur une partie de ses processeurs x86 Ryzen Threadripper de 3e génération, y compris le Ryzen Threaripper 3960X (24 cœurs / 48 threads) et le Ryzen Treadripper 3970X (32 cœurs / 64 threads), qui ciblent le marché du HEDT (High-End Desktop) et du SHED (Super High-End Desktop). En partie, car des indices laissent penser que l’écurie des rouges devrait encore avoir dans ses cartons deux modèles plus puissants – à priori les Ryzen Treadripper 3980X (48 cœurs / 96 threads) et 3990X (64 cœurs / 128 threads) - qui seront probablement dévoilés plus tard au cours des prochains mois.


Cette théorie semble avoir été confirmé par la société MSI qui, dans la foulée des annonces d’AMD, a réalisé une présentation pour le lancement de ses nouvelles cartes mère basées sur le chipset TRX40 qui prend en charge les Ryzen Treadripper de 3e génération - les autres fabricants de cartes mères, notamment Asus, Asrock, et Gigabyte ont également dévoilé leurs nouvelles cartes mère basées sur le socket TRX40. Dans cette présentation supprimée peu de temps après sa publication, on pouvait deviner un CPU Ryzen Threadripper de 64 cœurs / 128 threads à partir du nombre de threads affiché au niveau du gestionnaire de tâches dans un tableau de 16 colonnes et 8 lignes listant le nombre de threads disponibles.


Les CPU Ryzen Threadripper de 3e génération sont basés sur l’architecture x86 Zen 2 introduite lors de la présentation des puces EPYC Rome et sont, comme le suggère AMD, « ;optimisés pour le refroidissement liquide ;». Pour rappel, Zen 2 tire parti de la technologie de gravure en 7 nm (7FF ou CLN7FF) de TSMC qui promet de diviser la consommation par 2, de doubler la densité et de fournir 1,25 fois de performance en plus à puissance/performance égale sur les nouvelles puces qui l’exploiteront. Ce procédé de gravure a permis à AMD de passer directement du 12 nm au 7 nm et d’augmenter la pression sur Intel qui semble s’être focalisé sur du « ;14 nm Refresh ;» à toutes les sauces, depuis plusieurs années.


Avec Zen 2, AMD a poussé à son maximum le modèle de conception non monolithique initié avec Zen en utilisant plusieurs die gravés en 7 nm, comportant chacun plusieurs CCX, qui seront connectés à un die E/S gravé en 12 nm qui contrôle toute la mémoire, les E/S et les interconnexions auxquelles la puce peut accéder directement. Résultat : l’un des points forts de Zen 2 réside dans l’augmentation de la densité du cœur d’un facteur 2X, ce qui autorise désormais l’intégration de jusqu’à 64 cœurs/128 threads par puces et donc deux fois plus de Core Complex (CCX) et de die sur un même package. En outre, Zen 2 autorise des montées en fréquence plus agressives ainsi que le support natif de RAM DDR4-3600, alors qu’il était jusqu’à présent limité à la DDR4-2667.

Zen 2 inclut en outre des optimisations matérielles en matière de sécurité pour renforcer davantage la protection des processeurs de la marque contre les nombreuses failles matérielles affectant les processeurs modernes (variantes de Spectre pour l’essentiel), bien que les CPU de la marque restent largement moins affectés que ceux de ses concurrents que ce soit du côté d’Intel ou d’ARM. AMD avait déjà un support logiciel solide en matière de sécurité et ce dernier aurait été encore amélioré par le biais de plusieurs atténuations logicielles de bas niveau.

Grâce à sa nouvelle offre, AMD est persuadé qu’il peut désormais affronter d’égal à égal, voire même surpasser, son concurrent Intel sur tous les tableaux (efficacité énergétique, jeu, édition vidéo, rendu 3D, animation, création de contenu, prix, sécurité…) et sur tous les marchés (HEDT, SHED, serveur et grand public). Comme AMD l’a souligné, l’objectif derrière la sortie de ces nouvelles puces est de « ;proposer le meilleur processeur au monde ;» pour les professionnels de la création qui « ;ne veulent pas sacrifier une once de performance ;». À ce propos, Travis Kirsch d’AMD a déclaré : « ;Je ne pense pas qu’il y ait une quelconque raison pour laquelle les gens achèteraient un processeur Intel après cela ;».


AMD a partagé des données qui suggèrent que ses nouveaux Ryzen Treadripper gravés en 7 nm sont non seulement moins chers et moins énergivores que les solutions concurrentes proposées par Intel, mais aussi plus rapides dans les tâches liées à la création en raison du plus grand nombre de cœurs / threads qu’ils embarquent. AMD indique, par exemple, que son nouveau Ryzen Threadripper 3970X offre des performances jusqu’à 90 % supérieures au Core i9-9980XE d’Intel - 18 cœurs / 36 threads - dans certains benchmarks :

  • jusqu’à 90 % plus rapide avec Cinebench R20 nT ;;
  • jusqu’à 47 % de performances en plus dans Adobe Premiere ;;
  • jusqu’à 49 % de performance en plus sur V-Ray ;;
  • jusqu’à 43 % de performances en plus dans Chromium Release 78 Compile ;;
  • jusqu’à 36 % de performances en plus dans Unreal Engine.


AMD assure par ailleurs que les nouveaux CPU Ryzen Threadripper offrent une efficacité énergétique jusqu’à 66 % supérieure à celle des processeurs Ryzen Threadripper de génération précédente. Les nouvelles puces ont cependant besoin d’un nouveau socket - le sTRX4 en l’occurrence - qui succède au socket au socket TR4 et d’un nouveau chipset – le TRX40, le TRX80 ou le WRX80 selon vos besoins – qui prend notamment en charge la mémoire DDR4 (EEC ou non jusqu’à 256 GB) sur quatre canaux (plateforme TRX40) et le PCIE 4.0. Selon AMD, le PCIe 4.0 double la bande passante des cartes mères par rapport au PCIe 3.0, permettant d’obtenir des performances et une flexibilité accrues lors de la construction de systèmes personnalisés.

AMD affirme que jusqu’à 88 lignes PCIe 4.0 sont disponibles sur les plateformes architecturées autour de son chipset TRX40, mais seulement 72 lignes PCIe 4.0 sont utilisables en réalité. AMD a expliqué que cela est notamment dû à l'augmentation du nombre de lignes PCIe 4.0 utilisé pour l'interconnexion CPU - Chipset (de x4 Gen4 à x8 Gen4), ce qui permet de quadrupler la bande passante mobilisable sur les nouvelles plateformes comparé à ce qu'offrait la plateforme x339 des Ryzen Threadripper de seconde génération. Si vous avez besoin de plus de lignes PCIe 4.0, vous devrez probablement attendre les plateformes architecturées autour des chipsets TRX80 et WRX80. L'entreprise a par ailleurs précisé que le changement de socket permet « ;d'envisager le développement et l'évolutivité futurs de la plateforme Threadripper, à court et à long terme ;», ce qui laisse présager que le socket sTRX4 est là pour durer. Le Ryzen Threadripper 3960X et ses 140 MB de mémoire cache sera vendu à 1399 $, à compter du 25 novembre prochain. Le 3970X avec ses 144 MB de mémoire cache sera quant à lui disponible le même jour à 1999 $. Leur fréquence de base est respectivement de 3,8 GHz et de 3,7 GHz, leur fréquence Boost est de 4,5 GHz et leur TDP annoncé est de 280 Watts.


Avec ses Treadripper, Ryzen 9, Ryzen 7 et Ryzen 5, AMD dispose désormais de sérieux atouts dans sa manche, notamment en termes de sécurité, de nombre de cœurs physiques / threads par rapport aux Core i9, Core i7 et Core i5 de la firme de Santa Clara. Dans les applications réellement capables de tirer parti du potentiel de tous ces threads et cœurs, AMD sortirait probablement le plus souvent vainqueur lors de duels face à une alternative de la concurrence, surtout en tenant compte de la baisse de performance (- 20 % environ, selon un développeur du noyau Linux) qui touche les processeurs d’Intel une fois les solutions de mitigation les ciblant déployées.

Source : AMD

Et vous ?

Que pensez-vous de la nouvelle offre d'AMD en matière de CPU et des nouveaux CPU Ryzen Threadripper en particulier ? Quel modèle vous semble le plus intéressant ?
Peut-on affirmer qu’AMD a définitivement pris le dessus sur Intel dans les marchés du HEDT et du SHED au vu de son offre en matière de CPU ?
Seriez-vous tentés de migrer vers un système équipé de l'un de ses nouveaux CPU à la vue de leurs spécifications ?

Voir aussi

EPYC Rome, la seconde génération de CPU serveur d'AMD basée sur Zen 2 et le 7 nm avec 64 cœurs/128 threads : alerte rouge pour Intel sur le HPC ?
AMD annonce ses ThreadRipper de 2e génération : jusqu'à 32 cœurs/64 threads et 250 W de TDP, des CPU qui n'ont jamais aussi bien porté leur nom
AMD impressionne avec son CPU Ryzen 9 3950X à 16 cœurs, peut-il symboliser la fin de la domination d'Intel dans le monde du jeu ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de CaptainDangeax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/11/2019 à 10:25
Que pensez-vous de la nouvelle offre d'AMD en matière de CPU et des nouveaux CPU Ryzen Threadripper en particulier ?
AMD semble avoir fait son retard sur Intel, retard qui datait du Core2 ; Intel a également fait de mauvais choix récemmenent, ce qui amène une stagnation des performances. C'est ce qui arrive dans beaucoup de sociétés quand on met des financiers qui ne comprennent rien à rien mais qui comprennent l'incompréhensible quand il s'agit d'argent. Les exemples ne manquent pas : Commodore avec les C16, Plus4, et l'Amiga pourtant génial qu'ils n'ont pas su vendre, Boeing avec ses réacteurs trop gros sur le 737Max, Intel...

Peut-on affirmer qu’AMD a définitivement pris le dessus sur Intel dans les marchés du HEDT et du SHED au vu de son offre en matière de CPU ?
Ce qui me gène, c'est le "définitivement". Quand AMD avait sorti l'Athlon64 et l'Athlon64x2, les pentium IV étaient bien à la peine... Puis Intel a sorti le Core2. Donc rien n'est définitif

Seriez-vous tentés de migrer vers un système équipé de l'un de ses nouveaux CPU à la vue de leurs spécifications ?
Non pour plusieurs raisons.
La première c'est que mon PC actuel est âgé d'1 an, et c'est trop tôt pour le remplacer (processeur Intel i8086x 6 coeurs 12 threads)
La deuxième c'est que je n'ai pas l'usage d'un CPU avec autant de threads. Pour le peu que je joue encore, un 6 coeurs c'est déjà overkill
La troisième c'est que d'expérience il vaut mieux ne pas se précipiter sur la dernière technologie. Attendre 6 mois que d'autres essuient les plâtres me semble plus raisonnable
La quatrième c'est que j'ai déjà rencontré pas mal de soucis ces derniers temps avec les chipset AMD et le double démarrage Linux + Windows. Intel est plus sûr dans ce cas d'usage. Je parle de mon expérience personnelle, ça n'engage que moi.
0  0