Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le marché des PC de jeu dans la zone EMEA ne sera pas affecté par le Cloud gaming dans les prochaines années
Et continuera à se développer jusqu'en 2023, selon IDC

Le , par Christian Olivier

41PARTAGES

3  0 
D’après de nouvelles prévisions établies par l’International Data Corporation (IDC), le marché des PC pour les joueurs, incluant les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables de jeu, dans l’espace géographique Europe/Moyen-Orient/Afrique (EMEA) a connu une légère augmentation au troisième trimestre 2019 (3T2019), avec une hausse de 2 % par rapport à l’année précédente et un total de 2,2 millions d’unités vendues. La croissance devrait se poursuivre jusqu’au dernier trimestre de 2019 (4,1 % par rapport à l’année précédente), ce qui sera suffisant pour maintenir le marché des jeux sur PC à flot pour l’ensemble de l’année 2019 - avec une croissance de 0,3 % par rapport à l’année précédente et environ 8,4 millions de PC de jeu expédiés au total. D’ici la fin de 2023, ce marché devrait atteindre les 9,8 millions d’unités avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 3,8 % sur quatre ans.


IDC identifie les PC de jeu comme des ordinateurs de bureau ou des ordinateurs portables dotés d’un circuit graphique (GPU) de qualité supérieure ou axé sur la performance. Le cabinet tient compte dans sa classification des offres de GPU de milieu et haut de gamme fournis par NVIDIA et AMD. Les GPU de qualité professionnelle tels que les GPU Quadro ou Radeon Pro sont exclus de la définition retenue par IDC pour les PC de jeu.

Au 3T2019, le marché des jeux sur PC en Europe de l’Ouest est resté plutôt stable. Il a affiché une croissance modeste de 0,4 % par rapport à l’année précédente. À ce propos, Liam Hall, analyste de recherche Senior pour la zone Europe de l’Ouest chez IDC a déclaré : « ;C’est le PC qui a conduit le marché des jeux à la stabilité en Europe de l’Ouest, bien que la polarisation actuelle entre les appareils du plafond du très haut de gamme et les appareils du plancher du très bas de gamme […] ait continué à s’étendre. Le Notebook a affiché une légère baisse, mais devrait rebondir au cours du trimestre des fêtes, car plus de joueurs occasionnels entrent sur le marché, tandis que certains composants clés deviennent plus abordables et que plus de jeux utilisent certains des avantages que ces composants peuvent offrir ;».

Le marché des jeux PC dans la région CEMA (Europe Centrale/Moyen-Orient/Afrique) a augmenté de 5,7 % par rapport à l’année précédente après trois trimestres de déclin, pour atteindre 0,69 million d’unités expédiées au cours du 3T2019. Les deux régions ont enregistré des résultats inverses au cours de cette période. Le Moyen-Orient et l’Afrique ont enregistré une hausse significative d’environ 30 % en glissement annuel, principalement grâce à la Turquie où la reprise des expéditions a été beaucoup plus forte que prévu. L’Europe centrale et orientale, en revanche, est dans le rouge (- 4,4 % par rapport à l’année précédente), la faiblesse de la demande des consommateurs accompagnée de fortes pressions sur les stocks dans quelques pays ayant eu un effet négatif sur le marché des jeux sur PC. Des taux de croissance positifs sont attendus dans les deux régions au dernier trimestre 2019.


À ce sujet, Nikolina Jurisic, gestionnaire de programme chez IDC CEMA a confié : « ;À moyen et à long terme, le marché bénéficiera de la sensibilisation accrue des consommateurs et de la croissance de la communauté des joueurs. Les systèmes de jeu présentent un intérêt majeur pour les fournisseurs en raison de leurs coûts et de leurs marges plus élevées, ainsi que de leurs cycles de remplacement plus fréquents. Les utilisateurs finaux bénéficient de ce fait d’une large gamme de jeux, du lancement de nouveaux produits et de prix plus attractifs en raison d’une concurrence plus intense. Le jeu en nuage en est encore aux premiers stades d’acceptation dans la CEMA et ne devrait pas avoir d’effet négatif sur le marché du jeu selon les prévisions à moyen ou à court terme ;».

Sur la même lancée, Liam Hall a précisé : « ;Au-delà des premiers utilisateurs, il est peu probable que nous assistions à une migration importante des joueurs du matériel traditionnel vers le Cloud dans un avenir proche. À l’inverse, en constituant un obstacle moins important à l’adhésion des nouveaux joueurs, le Cloud gaming pourrait en fait agir comme une passerelle vers le jeu sur console et PC pour ceux qui autrement n’auraient pas découvert leur passion pour le jeu et veulent maintenant l’amener au niveau supérieur ;».

Source : IDC

Et vous ?

Que pensez-vous des données présentées dans ce rapport ?

Voir aussi

IDC : le marché mondial des tablettes renoue avec la croissance au troisième trimestre 2019 grâce aux lancements de nouveaux produits
Les livraisons de PC traditionnels sont en déclin, le marché semble désormais privilégier la mobilité, les PC portables ultralégers connectés et les tablettes détachables, d'après IDC
Gartner et IDC s'accordent à dire que les ventes de PC sont en hausse au 2T19, mais ils ne sont pas d'accord sur ce qu'est un PC

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Dgamax
Membre actif https://www.developpez.com
Le 23/12/2019 à 9:41
Pourtant 2020 c'est une grosse année pour le cloud gaming, les petits français ont montré que l'avantage dans ces offres c'est son évolutivité, aujourd'hui une config à 30€ / mois passe à 15€ mois pour 2020.
J'ai leur offre de test Infinite avec une Titan RTX, 32Go de RAM, du Intel 12 coeurs, avec cette config on fait tourner n'importe quel jeu en ultra 60fps avec du 1080p, même Star Citizen, bon elle sera facturé 40€ / mois mais celle à 15€ offre une GTX 1080 avec 12Go de RAM et 8 coeurs de CPU.
On a Stadia en version gratuite qui arrive aussi pour 2020, pour le moment ils brillent pas vraiment mais ça peut changer.
Le seul point noir pour le moment du cloud gaming c'est la VR, Shadow travail dessus mais ils seront surement pas près pour 2020.
0  0