IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google souhaite que les écoles donnent des cours de réparation des Chromebooks,
Ces ordinateurs portables consommeraient jusqu'à 46 % d'énergie en moins que les appareils comparables

Le , par Bruno

36PARTAGES

6  1 
Google a affirmé à plusieurs reprises que les Chromebooks sont conçus comme des appareils durables, consommant moins d'énergie que des produits similaires et utilisant des matériaux résistants pour garantir la longévité de ces appareils. Néanmoins, Google estime qu'il est encore possible de rendre l'écosystème plus durable, en introduisant un programme de réparation des Chromebooks pour les écoles.

« Saviez-vous que l'utilisation d'un Chromebook peut contribuer à réduire votre empreinte carbone ? En fait, les appareils Chrome OS fabriqués par nos partenaires de fabrication consomment jusqu'à 46 % d'énergie en moins que les appareils comparables et sont conçus dans une optique de durabilité, de leur coque durable à leur verre résistant aux rayures. Et nous avons travaillé avec ces mêmes partenaires pour rendre les composants des Chromebooks interchangeables, réutilisables et jetables en toute sécurité », Google.


Le Chromebook est le nom donné par Google aux ordinateurs portables fonctionnant avec le système d'exploitation Chrome OS, lui-même basé sur Linux. Ces appareils sont destinés principalement à exécuter différentes tâches avec pour interface le navigateur web Google Chrome. « Les utilisateurs d'Android aiment beaucoup les grands écrans. Non seulement Chrome OS a connu une croissance de 92 % l'année dernière, mais plus de 250 millions d'appareils à grand écran fonctionnant sous Android sont actuellement actifs dans le monde.

La plupart des applications et de leurs données résident dans le « cloud » plutôt que sur l'appareil lui-même. Pour cette raison, les Chromebooks sont généralement proposés avec un espace de stockage local bien plus petit que les ordinateurs portables habituels. Les Chromebooks ont plusieurs particularités : interface graphique unifiée, facilité de gestion des logiciels via le magasin d'applications, sauvegardes en ligne, migration facilitée, etc.). Comparés à leurs concurrents, ils stockent davantage de données personnelles de l'utilisateur chez une unique entreprise (Google), ce qui peut être vu comme un inconvénient.

Qu'il s'agisse de libérer leur créativité sur Concepts, de jouer à des jeux comme Crypt of the NecroDancer ou de prendre des notes sur Squid, les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à vouloir vivre leurs expériences favorites sur smartphone sur des appareils à grand écran, tels que les Chromebooks, les tablettes et les ordinateurs pliables, estime Google.

Selon Google, les fonctionnalités des Chromebooks sont particulièrement utiles pour le monde de l'éducation, « puisque 50 millions d'élèves et d'enseignants utilisent des Chromebooks fabriqués par nos partenaires de production. Avec une telle communauté d'utilisateurs de Chromebooks, nous voulons travailler avec nos partenaires pour créer un écosystème d'appareils plus durable, en commençant par aider les écoles à trouver des informations sur les appareils réparables », déclare Google.


Pour atteindre ses objectifs, Google a créé un programme de réparation des Chromebooks pour les écoles, en commençant par les États-Unis. Étant donné que les Chromebooks consomment moins d'énergie, leur batterie a tendance à durer plus longtemps que celle des appareils similaires. C'est peut-être la raison pour laquelle un grand nombre d'étudiants et d'enseignants les utilisent quotidiennement.

Malgré cela, Google pense qu'il peut encore rendre l'écosystème Chromebook plus durable, et cela commence par le lancement du programme de réparation des Chromebooks pour les écoles aux États-Unis. Ce programme vise à enseigner aux utilisateurs comment réparer leurs appareils. Les utilisateurs réparent leurs Chromebooks depuis un certain temps déjà. Certaines de ces réparations sont même couvertes par la garantie, mais il n'est pas toujours facile de trouver les informations nécessaires pour les effectuer. Google s'est donc associé à Acer et Lenovo pour centraliser les informations nécessaires à la réparation des Chromebooks.

« Acer conçoit ses Chromebooks pour le marché de l'éducation en tenant compte à la fois de la durabilité et de la facilité de réparation. Les programmes de réparation sur le campus permettent aux étudiants d'aider leur propre école en effectuant des réparations sûres et rapides des Chromebooks », a déclaré James Vick, Vice-président du service clientèle, Acer Pan America.

De nombreux Chromebooks sont réparables depuis des années, certaines réparations étant déjà couvertes par les garanties du système et gérées par des prestataires de services agréés. Mais il serait difficile pour certains administrateurs informatiques des écoles de trouver des informations sur les appareils qu'ils peuvent réparer. Dans le cadre du programme de réparation des Chromebooks, les écoles peuvent facilement identifier les Chromebooks dont les composants sont couramment réparés, comme le clavier, l'écran et le repose-poignets sur le nouveau site de Google. Les guides en ligne des fabricants indiqueront également comment réparer les appareils, trouver des outils pour les réparer en toute sécurité, obtenir des pièces de rechange, trouver des formations et obtenir un accès aux mises à jour du système si nécessaire.

Le 20 décembre de l’année dernière, Google a présenté sur son blog des outils permettant d'adapter les applications Android à Chrome OS. « Qu'il s'agisse de libérer leur créativité sur Concepts, de jouer à des jeux comme Crypt of the NecroDancer ou de prendre des notes sur Squid, les utilisateurs sont de plus en plus nombreux à vouloir vivre leurs expériences favorites sur smartphone sur des appareils à grand écran, tels que les Chromebooks, les tablettes et les ordinateurs pliables. Sur les seuls Chromebooks, le nombre d'utilisateurs utilisant des applications Android a augmenté de 50 % d'une année sur l'autre. »

Certains fabricants de Chromebook, comme Acer, proposent des formations permettant aux écoles d'effectuer leurs propres réparations. Ainsi, de nombreuses écoles ont déjà créé des programmes de réparation des Chromebooks, en travaillant avec les enseignants et les équipes informatiques pour réparer leurs appareils. Certains proposent même la réparation des Chromebooks en tant que cours facultatif. Selon Google, les programmes scolaires de ce type ne sont pas seulement respectueux de l'environnement, ils permettent de réduire considérablement les délais d'exécution, d'économiser sur les coûts et d'aider les élèves à acquérir des compétences précieuses.

Google s’inspire des écoles du monde entier qui créent leurs propres programmes de réparation des Chromebooks, comme les écoles publiques de Jenks en Oklahoma, dont le service de réparation à l'école a permis d'accélérer les délais de réparation des Chromebooks et de renforcer les compétences informatiques des diplômés. Pour aider les autres à se lancer, Google a créé un guide pour la mise en place d'un programme de réparation des Chromebooks dans une école, avec la contribution des administrateurs informatiques.

Le Chromebook utilise les comptes Google for Education conçus spécialement pour les systèmes scolaires, ce qui lui vaut la reconnaissance des enseignants et écoles. Il permet aux élèves de travailler chez eux en accédant à des applications familières. Grâce à la longue autonomie de la batterie, les élèves peuvent apprendre aussi longtemps qu’ils le souhaitent. Tous ces éléments associé au prix ont permis au Chromebook de se frayer un chemin dans l'éducation. C'est particulièrement ce secteur que Microsoft vise avec Windows 11 SE et Surface Laptop SE.

Microsoft a préparé une version de Windows 11, baptisée Windows 11 SE, principalement pour les écoles et leurs apprenants, et a conçu un ordinateur portable Surface SE à 250 $ pour l'accompagner. Windows 11 SE prend également en charge les applications tierces, notamment Zoom et Chrome, car « nous voulons donner aux écoles le choix d'utiliser ce qui leur convient le mieux ». Microsoft s'est engagé à continuer d'étendre la prise en charge des applications tierces pour inclure les applications de test, d'accessibilité, de filtrage de contenu et d'orchestration en classe les plus courantes. Microsoft estime que ses Surface SE ont également pour avantage la réparabilité et qu'ils raviront les administrateurs informatiques des écoles.

Source : Google

Et vous ?

Que pensez-vous des Chromebooks ?

Quel est votre vis sur le programme de réparation des Chromebooks de Google ?

Voir aussi :

Google pousse les développeurs à adapter les applications Android aux Chromebooks, le nombre d'utilisateurs des applications Android sur des Chromebooks a augmenté de 50 % d'une année sur l'autre

Windows 10 se rapproche de 50 % de part de marché, pendant que Chrome continue sa croissance, selon Netmarketshare

Les tablettes et les Chromebooks devraient connaître une croissance continue en 2021, mais les perspectives à long terme présentent des difficultés, selon les prévisions d'IDC

Les Chromebooks sont à la tête du rebond du marché des PC au Q1 2021, avec une croissance de 275 %, les tablettes ont atteint une croissance de 51,8 %, selon Canalys

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 08/02/2022 à 11:52
Évidemment que Google a intérêt, mais le vrai intéret des consommateurs réside dans le fait de savoir diagnostiquer une panne d'ordinateur en générale, pas juste sur un chromebook !

Donc oui à apprendre la réparation dans les écoles, mais pas sur des chromebooks, sur de vrais ordis.
4  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 10/02/2022 à 10:43
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
Évidemment que Google a intérêt, mais le vrai intéret des consommateurs réside dans le fait de savoir diagnostiquer une panne d'ordinateur en générale, pas juste sur un chromebook !

Donc oui à apprendre la réparation dans les écoles, mais pas sur des chromebooks, sur de vrais ordis.
Pour avoir donné des cours, je pense qu'il faut arrêter de fantasmer les capacités humaines, tous n'ont pas les mêmes capacités et ça ne changera pas.
Certains ne sont pas manuels, d'autres ne sont pas intellectuels et mieux vaut laisser des pro faire des petits prix et le faire correctement, plutôt que de l'apprendre à des enfants qui à la fin vont faire n'importe quoi, quoi qu'il arrive.

C'est comme le mythe de la programmation dès l'enfance, qui dans les faits, pour là aussi l'avoir expérimenté, laisse sur le carreau la majorité des élèves qui tout simplement ne sont pas fait pour programmer et s'enfoncent dans un cercle où ils pensent être plus idiot que les autres.
L'intelligence est multiple et diverse et vouloir mettre tout le monde dans le même moule n'a jamais donné de bons résultats.
1  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 10/02/2022 à 14:13
Citation Envoyé par tanguy_c Voir le message
L'intelligence est multiple et diverse et vouloir mettre tout le monde dans le même moule n'a jamais donné de bons résultats.
Non, nous n'avons pas tous les mêmes capacités. Doit-on pour autant ne rien apprendre à l'école, sous prétexte que certains y arriveront mieux que d'autres ? Je ne pense pas. Oui, avoir des cours d'informatique à l'école me paraît intéressant, et y inclure des cours de hardware et/ou de réparation, ça me semble intéressant.
1  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 11/02/2022 à 16:00
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
Non, nous n'avons pas tous les mêmes capacités. Doit-on pour autant ne rien apprendre à l'école, sous prétexte que certains y arriveront mieux que d'autres ? Je ne pense pas. Oui, avoir des cours d'informatique à l'école me paraît intéressant, et y inclure des cours de hardware et/ou de réparation, ça me semble intéressant.
Je comprends ton point de vue et je suis de toute façon d'accord avec.
Mon propos n'était pas celui là.

Il était de dire que sur une classe entière, on ne peut pas forcer les élèves à apprendre la même chose, quand cette chose à apprendre dépends de capacités qui sont ou non innées.
Pour faire un parallèle, c'est comme si demain à l'école tous le monde devait apprendre à faire le 100 mètres nages libre en moins d'1 minutes, alors que certains n'ont pas de bras, d'autres pas de jambes.

Oui, dans cette optique, on peut apprendre à tous à nager, mais non, on ne fais pas tous la même chose en nageant.
Quand on applique ça dans un système scolaire, ça démontre qu'il faut partitionner les classes avec des cours bien spécifiques pour chaque élèves et non pas pour tous.
0  0