Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les prochains processeurs de Zhaoxin seront gravés en 7 nm et implémenteront PCIe 4.0 et DDR5
Ils devraient atteindre la performance des puces Intel et AMD en 2021

Le , par dourouc05

42PARTAGES

14  0 
Les ambitions chinoises ne sont pas neuves, tant en termes de processeurs que de cartes graphiques : l'objectif, à terme, est de ne plus dépendre d'un partenaire aussi peu fiable que les États-Unis (un projet dans lequel l'Union européenne n'est pas la dernière à avoir son mot). Cependant, atteindre le même niveau de performance que les puces américaines n'est pas exactement facile : elles ont un grand niveau de complexité, mais sont aussi fabriquées à l'aide de processus de très haute technologie.

Les gammes actuelles de Zhaoxin, la société chinoise chargée du développement des CPU et GPU nationaux, sont fabriquées sur un processus assez ancien (en seize nanomètres, à peu près 2014) et peuvent atteindre la performance du matériel de moyenne gamme actuelle. Dès 2021, néanmoins, Zhaoxin pense rivaliser avec Intel et AMD. La fabrication des puces sera toujours assurée par TSMC, une société taïwanaise (chinoise ou pas, c'est selon), mais sur un processus de dernière technologie (sept nanomètres).

Les KaiXian KX-7000 seront les successeurs des KX-6000, qui possèdent au plus huit cœurs cadencés à trois gigahertz. Les KX-7000 disposeront probablement d'une architecture améliorée : un processus de fabrication plus récent n'est pas une réponse suffisante pour atteindre la performance d'une puce AMD ou Intel. Ces processeurs disposeront d'une nouvelle génération de carte graphique intégrée, compatible avec DirectX 12. De même, ils devraient implémenter les normes PCIe 4.0 et DDR5 pour une meilleure performance (disponibles uniquement sur les processeurs AMD actuels, bientôt chez Intel aussi).

Les KaiSheng KH-40000 en seront la déclinaison serveur. Selon les informations actuellement disponibles, ils devraient être fabriqués en seize nanomètres (ce qui semble indiquer que ces processeurs resteront en DDR4 et PCIe 3.0), mais avec une architecture améliorée. La plus grande différence se fera sur le nombre de cœurs, puisque ces KH-40000 pourront monter à trente-deux cœurs (une carte-mère pouvant disposer de deux processeurs).

Source : Tom's Hardware.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/12/2019 à 9:28
Citation Envoyé par dourouc05 Voir le message
Dès 2021, néanmoins, Zhaoxin pense rivaliser avec Intel et AMD.
Bonne chance et bon courageux à eux, c'est un objectif extrêmement ambitieux, mais si ils y arrivent ce sera excellent pour la technologie et les consommateurs.
Intel se reposait sur ses lauriers, AMD a proposé des produits plus performant et moins cher ce qui a poussé Intel a baisser ses prix et à revenir avec un nouveau plan (vous allez voir en 2029).
1  0 
Avatar de defZero
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/12/2019 à 15:52
J'ai lu la nouvelle et ...j'ai bien rie .

Pas que les intentions des Chinois ne soient pas louables, au contraire, de la concurrence dans ce domaine, ne fera que du bien.
Mais, quand je lis ça :

Les ambitions chinoises ne sont pas neuves, tant en termes de processeurs que de cartes graphiques :
l'objectif, à terme, est de ne plus dépendre d'un partenaire aussi peu fiable que les États-Unis (un projet dans lequel l'Union européenne n'est pas la dernière à avoir son mot).
Cependant, atteindre le même niveau de performance que les puces américaines n'est pas exactement facile :
elles ont un grand niveau de complexité, mais sont aussi fabriquées à l'aide de processus de très haute technologie.
Dans le même texte que ça :

Les KaiXian KX-7000 seront les successeurs des KX-6000, qui possèdent au plus huit cœurs cadencés à trois gigahertz.
Les KX-7000 disposeront probablement d'une architecture améliorée :
un processus de fabrication plus récent n'est pas une réponse suffisante pour atteindre la performance d'une puce AMD ou Intel.
Ces processeurs disposeront d'une nouvelle génération de carte graphique intégrée, compatible avec DirectX 12.
De même, ils devraient implémenter les normes PCIe 4.0 et DDR5 pour une meilleure performance (disponibles uniquement sur les processeurs AMD actuels, bientôt chez Intel aussi).
Je ne peut que rigoler.

Ils ne veulent plus d'épandre du "partenaire" US, mais par contre, ils veulent du compatible PC, x86_64, DirectX12 (& pas Vulkan ?), PCIe 4.0 et DDR5.

Dire que les puces US ont un grand niveau de complexité, OK, mais la complexité et grandement dû au fait qu'ils ne peuvent pas partir d'une base simple pour des raisons de rétrocompatibilité évidentes.
Et en ce qui concerne les procédés de fabrication de haut vol et à réinventer, .... elles sont où les usines ?
Parce que tous les grand ont affirmés qu'ils ne pouvaient pas relocaliser les usine de prod au US, après l’embargo de Donald sur la Chine.

Je veut bien que la Chine est des ambitions et c'est très bien, mais au vue de ce qu'ils proposent, ça sent déjà le manque de moyen en R&D, pour ce contenter de pal ersatz de CPU / GPU US, c'est drôle et dommage à la fois de ce brider dès la conception.
0  0