IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Acer affirme que la pénurie mondiale de puces électroniques ralentira la production d'ordinateurs portables au moins jusqu'à l'année prochaine

Le , par Stan Adkens

20PARTAGES

5  0 
Confronté à une pénurie mondiale de puces, Acer, l'un des principaux fabricants mondiaux d'ordinateurs portables, prévient que la production restera bloquée au moins jusqu'au premier ou deuxième trimestre 2022. Les prix des appareils risquent d'augmenter, car la coresponsable des opérations d'Acer a affirmé, lors d’une interview lundi, qu’à n’importe quel moment, l'entreprise ne peut satisfaire que la moitié de la demande mondiale. Il faut noter que la pénurie de semi-conducteurs dans le monde entier a entraîné des problèmes d'approvisionnement pour tout, des ordinateurs aux nouvelles voitures en passant par les téléphones et les consoles de jeux. Lors de l’interview, les engagements d’Acer de passer aux ordinateurs "respectueux de l'environnement" ont également été mentionnés.

Tiffany Huang a noté lors de l’entretien que la pandémie de covid-19 a exacerbé la pénurie. Lorsque le monde s'est verrouillé l'année dernière, une vague de nouveaux travailleurs à distance et de personnes bloquées à la maison a déclenché une ruée vers les gadgets de consommation tels que les ordinateurs portables et les webcams. Les ventes d'automobiles ont également grimpé en flèche, car la pandémie a rendu les gens moins enclins (et c'est compréhensible) à utiliser les transports publics.


Confrontés à des retards croissants et à des problèmes de chaîne d'approvisionnement, les principaux fabricants de composants ont prévenu que la pénurie mondiale de puces ne se résorbera probablement pas de sitôt, ce qui aura pour effet d'engorger toute industrie dont les produits dépendent de cartes graphiques ou de processeurs. Huang d’Acer a déclaré, pour sa part, que la pénurie mondiale de puces continuera à avoir un impact « sévère » sur ses capacités de production jusqu'au moins le premier ou le deuxième trimestre de l'année 2022.

La semaine dernière, Acer a annoncé une nouvelle série d'ordinateurs portables de jeu (Predator Triton et Helios Series), d'ordinateurs portables et de Chromebooks, qui devraient être sur les étagères à partir du second semestre de cette année, bien que la coresponsable des opérations de la société ait déclaré au Guardian Australia que la société avait du mal à se procurer suffisamment de puces pour ses produits.

« Cela va continuer à être lent jusqu'au premier ou deuxième trimestre de l'année prochaine », a-t-elle déclaré, pointant du doit la pandémie comme ayant aggravé la pénurie. « Nous avons une grave pénurie, et il ne s'agit pas simplement de s'assurer que chaque famille dispose d'un appareil à utiliser, chaque personne doit avoir un appareil pour travailler ou étudier ». Elle a ajouté : « A n’importe quel moment, je ne peux satisfaire que 50 % de la demande mondiale ».

Dans ce contexte, Huang aurait déclaré qu'Acer a recentré son attention l'année dernière sur son portefeuille de produits éducatifs plutôt que sur ses produits de jeu. « Nous avons expédié des millions d'appareils éducatifs l'année dernière [et] cette année », a-t-elle déclaré. « C'est simplement parce que nous pensons que les gens méritent vraiment le droit de pouvoir continuer à vivre et à apprendre ».

L’évaluation de la situation par les analystes de Gartner soutient celle d'Acer, estimant dans son dernier rapport publié en mai que la pénurie se poursuivrait au moins jusqu'au deuxième trimestre de 2022, avec pour conséquence une augmentation des prix de certains appareils, tandis que les petites entreprises seront écrasées par la hausse des prix des puces des fournisseurs.

« Nous sommes à la pénurie la plus grave, ou à l'extrémité, en ce moment », a déclaré Ben Lee, analyste senior principal sur les semi-conducteurs chez Gartner. « Pour certains composants différents, ils ont vu leurs prix augmenter au cours des deux ou trois derniers trimestres ». Il a ajouté que « Cela signifie que le client doit payer plus parce qu'il n'y a pas autant d'articles, en particulier les articles tendance comme les PC portables et, dans une certaine mesure, les tablettes ». Forrester Research a récemment averti qu'il s'attend à ce que les problèmes d'approvisionnement en puces se prolongent l'année prochaine et en 2023.

D’autres fabricants d’ordinateurs, de puces et de semi-conducteurs avaient déjà prévenu

Et Acer n'est pas le seul fabricant de pc à lancer ces avertissements. Le mois dernier, Michael Dell, PDG et fondateur de Dell Technologies, troisième fournisseur mondial d'ordinateurs personnels, a prévenu que la pénurie de puces n'était pas prête de disparaître et que sa résolution pourrait prendre plusieurs années. Sony, qui est dans le même bateau, a prévenu qu'il ne serait probablement pas en mesure de répondre à la demande pour sa console PlayStation 5 en 2022.

Les fabricants de semi-conducteurs n'arrivent plus à satisfaire à la demande mondiale, qui est constamment en hausse, depuis bientôt deux ans. Si des plans de relance de l'industrie des puces sont en train d'être élaborés, les principales fonderies pensent que ces solutions ne permettront pas une relance effective de l'industrie avant au moins deux ans. En avril, le PDG de TSMC, C.C. Wei, a présenté une estimation "catastrophique" aux investisseurs, déclarant que la société basée à Taïwan espérait « offrir plus de capacité » pour répondre à la demande du commerce de détail et de la fabrication « en 2023 ».

Les dirigeants d'entreprises de fabrication de puces ont fourni leurs propres estimations. Le PDG d'Intel, Pat Gelsinger, a estimé que le monde pourrait être confronté à cette pénurie pendant encore deux ans. Il a néanmoins précisé qu'il s'agissait d'une estimation du temps qu'il faudrait à sa société pour « renforcer ses capacités » afin de remédier éventuellement aux pénuries d'approvisionnement.

Lors d'une session virtuelle du salon Computex à Taipei en mai, Gelsinger a réitéré ses estimations concernant la pénurie qui a entraîné la fermeture de certaines chaînes de production automobile et qui se fait également sentir dans d'autres domaines, notamment l'électronique grand public. Intel a annoncé en mars un plan de 20 milliards de dollars pour développer ses capacités de fabrication de puces avancées, en construisant deux usines en Arizona et en ouvrant ses usines à des clients extérieurs.

Le producteur de cartes graphiques et de systèmes de traitement de l'information NVIDIA s'est également fait ses propres estimations. La société est du même avis, mais a ajouté qu'elle disposera d'une « offre suffisante pour soutenir la croissance séquentielle au-delà du premier trimestre [fiscal] [2022] ». Entre-temps, en février, NVIDIA a annoncé qu'il prévoyait de rééditer certains de ses anciens GPU aux partenaires afin qu'ils puissent sortir de nouveaux matériels. « Nous répondons simplement à la demande du marché, qui reste extrêmement élevée », a déclaré à l'époque un porte-parole de l'entreprise.

Les États-Unis cherchent à construire davantage d'usines de fabrication de puces et à nommer un "responsable de la fabrication" à la Maison-Blanche pour aider à définir les priorités de la base manufacturière américaine. Il convient de rappeler que le président américain Joe Biden a déjà signé un décret en février dernier afin de s'attaquer à un certain nombre de pénuries urgentes pour un certain nombre de produits critiques. Il s'agissait de puces à semi-conducteurs, de batteries pour véhicules électriques et de minéraux de terres rares.

Le président Biden a également annoncé qu'il chercherait à obtenir 37 milliards de dollars de financement pour "suralimenter" la fabrication de puces aux États-Unis et tenter de réduire la dépendance à l'égard de la fabrication de puces dans les usines asiatiques. Des efforts similaires sont mis en œuvre ailleurs, notamment en Europe.

Acer veut passer au vert en lançant des ordinateurs "respectueux de l'environnement"

Acer cherche à renforcer ses références écologiques dans le cadre de ses engagements environnementaux plus larges, y compris l'obtention de 100 % d'énergie renouvelable d'ici 2035. La société a annoncé un nouvel ordinateur portable "respectueux de l'environnement", le Vero, contenant 50 % de plastique recyclé post-consommation dans les capuchons de clavier, et environ 30 % dans d'autres parties, telles que les couvercles supérieur et inférieur et les cadres d'écran. Huang a déclaré que cela a nécessité une révision du processus de fabrication chez le fournisseur d'Acer.


« Ils doivent faire de gros efforts pour mesurer la température, la pression, [pour que] le matériau soit parfait. Sinon, il est très facile d'être plus croustillant ... ce n'est pas facile, donc il faut du temps pour en arriver là ».

L'appareil met également l'accent sur le droit à la réparation, a-t-elle dit, avec une mémoire et un stockage faciles à mettre à niveau, et aucun outil spécial requis pour effectuer les réparations. « Si vous voulez mettre à niveau, vous pouvez le faire vous-même, si vous avez un outil universel à la maison », a-t-elle déclaré.

L'ordinateur portable est équipé d'un processeur Intel Core de 11e génération, d'une carte graphique Intel Iris X et d'une capacité de stockage pouvant atteindre 1 To. Il ne sera pas disponible en Australie avant la fin de l'année et, bien que le prix ne soit pas encore connu, Huang a indiqué qu'il coûterait plus cher que les autres produits de la société, mais qu'Acer ne voulait pas que la différence de prix soit dissuasive.

Source : ACER

Et vous ?

La pénurie mondiale de puces électroniques impactera la production d'ordinateurs portables au moins jusqu'en 2022, selon Acer. Qu’en pensez-vous ?
Quel commentaire faites-vous des engagements d’Acer de commencer à produire des ordinateurs "respectueux de l'environnement" ?

Voir aussi :

La pénurie de GPU est si grave que des pays entiers ne reçoivent que 20 unités par mois, la demande de semi-conducteurs actuellement supérieure à la production n'aidant pas
La pénurie mondiale de semi-conducteurs persistera jusqu'en 2021 et devrait retrouver un niveau normal d'ici le deuxième trimestre de 2022, selon Gartner, Inc.
La pénurie de puces pourrait durer plusieurs années, selon Intel, la société a annoncé un plan de 20 milliards de dollars pour développer ses capacités de fabrication de puces avancées
Les dirigeants d'Intel, Nvidia et TSMC estiment que la pénurie de puces pourrait durer jusqu'en 2023, alors que l'industrie se hâte pour rapidement conjuguer cette crise au passé

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !